Publié le 02 avril 2019

SOCIAL

Jean Fil a réussi à créer un approvisionnement en coton 100 % français

Faire pousser du coton dans le Gers : une idée folle ? Pas tant que ça ! Trois agriculteurs, fondateurs de l'entreprise Jean Fil, se sont lancés il y a trois ans. Résultat : ils s'apprêtent à vendre leur deuxième collection de polos, entièrement tissés, teints et confectionnés en France. Et ils vont semer cette année 14 hectares de coton.

Champ de coton dans le gers jean fil
Les trois agriculteurs ont semé cette année 14 hectares et espèrent produire avec entre 5 000 et 9 000 polos.
@Jean Fil

C’est l’histoire de trois agriculteurs du sud-ouest de la France qui se sont lancés un pari fou : faire pousser du coton dans leur Gers natal. En 2016, ils achètent six graines dans une jardinerie en ligne qu’ils plantent au fond de leur jardin. Et ça marche ! L’année suivante, ils se jettent à l’eau et sèment deux hectares. Nouvelle victoire. Le coton est envoyé dans le Nord-Est, sans jamais franchir la frontière, pour être transformé en polo. Le succès est immédiat : la centaine de vêtements ainsi confectionnés se vend en un mois à peine.

Les trois fondateurs de Jean FIl polos made in france coton gers @Jean Fil

"Cela faisait quelque temps que je me cassais la tête et que j’avais envie de mener un projet qui ait du sens et qui ait un impact environnemental positif, témoigne Yohan-Charles de Wit, l’un des trois fondateurs de Jean Fil. Faire pousser du coton, c’est à la portée de tout le monde mais pour le faire de façon responsable, il faut maîtriser la chaîne de bout en bout. Au début, on nous a pris pour des fous, mais on a très vite été encensés."

Un coton qui pousse sous la pluie

Les trois comparses peuvent se vanter d’un impact environnemental bien moindre par rapport à un t-shirt fabriqué en Asie qui aura parcouru des milliers de kilomètres en avion ou en bateau avant de rejoindre les rayons de nos magasins. Le leur en aura parcouru tout au plus 1 600, soit environ 20 fois moins. Pas besoin non plus d’irrigation dans le Gers, où le climat est pluvieux et où le sol calcaire conserve très bien l’humidité. De quoi redorer le blason d'une culture parmi les plus consommatrices d'eau au monde. On estime qu'il faut en effet 20 000 litres d'eau pour produire seulement un t-shirt en coton. 

Cette année, environ 500 polos Jean Fil devraient être produits à partir des quatre hectares de coton cultivés. Les préventes seront ouvertes fin mars. Et pour cette deuxième collection, une seconde couleur et un modèle femme feront leur apparition. En 2019, les trois agriculteurs vont semer 14 hectares de coton et espèrent fabriquer de 5 000 à 9 000 polos en fonction de la météo. Car tout cela ne tient qu’à un fil... 

Concepcion Alvarez, @conce1 


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

[Ces startups qui changent le monde] 1083 relance le jean made in France

Elles sont jeunes et elles veulent changer le monde. Chaque jour, de nouvelles startups voient le jour en espérant améliorer notre façon de produire ou de consommer, en traçant mieux les matières premières utilisées, en misant sur l’écoconception ou l’innovation sociale. Chaque semaine,...

Le succès grandissant du Made in France dans les entreprises ne rime pas forcément avec responsabilité

"Choose France", Choisissez la France, a demandé Emmanuel Macron aux investisseurs étrangers et français lors d'un sommet à Versailles le 21 janvier. Une tendance dont les entreprises de l'Hexagone sont de plus en plus adeptes. Le Made in France devient un vrai critère dans le choix des...

Le Made in France est-il plus éco-responsable ?

Aujourd'hui, l'appel au « made in France » vise surtout à défendre les entreprises et l'emploi en France. Mais au delà du patriotisme économique, acheter français peut-il s'apparenter à une consommation éco-responsable ?

Pour un « made in France » responsable

La question du produire en France a été largement exploitée par les candidats à la présidentielle. Mais pour que le « made in France » ne reste pas qu'un slogan, le réseau Entrepreneurs d'avenir a décidé d'en faire un de ces axes de travail. Il sera notamment au centre de leur rencontre...

SOCIAL

Consommation

Produits verts, bio, issus du commerce équitable ou made in France….les marques multiplient les produits vendus comme écologiques, durables et responsables et les consommateurs prennent conscience de l’impact de leur choix sur l’environnement. Ces nouvelles pratiques de consommation doivent reposer sur des labels crédibles.

Viande hachee pixabay

Scandale alimentaire : des entreprises françaises ont vendu des faux-steaks aux plus démunis

La répression des fraudes a annoncé vendredi avoir découvert une "tromperie" sur la qualité de steaks hachés distribués par une entreprise française à des associations d'aide aux plus démunis. Si leur consommation ne présentait pas de risque pour la santé, les entreprises mises en cause risquent...

Trashtagchallenge DIZZRY bon

Défi zéro déchet, Familles à énergies positives, #Trashtagchallenge...ces challenges qui rendent les citoyens plus écolos

S’engager à ne rien acheter de neuf pendant un an, participer à un défi de réduction de la consommation, ramasser le maximum de déchets dans la mer en kayak… Les associations utilisent de plus en plus notre esprit de compétition pour faire du bien à la planète, en mettant en place différents...

Change system not climate change changement iStock DisobeyArt

Semaine du développement durable : changer les comportements pour répondre au défi climatique

Pour répondre aux enjeux du changement climatique, il est nécessaire de modifier nos modes de vie. Alimentation, transports, déchets… Tous les pans de la consommation sont concernés. Et ces changements sont déjà à l’œuvre. Le point sur cinq secteurs en pleine ébullition, à l'occasion de l'ouverture...

Banane commerce equitable Credits Faitrade International Camilo Perez

Loi Pacte : l'usage du terme "équitable" désormais réglementé

La loi Pacte, publiée le 24 mai au journal officiel, précise les conditions d'utilisation du terme "équitable", pour éviter les utilisations abusives de cette allégation dans le commerce. Depuis quelques mois, plusieurs marques mettent en avant cette promesse dans leur communication, sans pour...