Publié le 17 novembre 2017

SOCIAL

Des pesticides, de l'arsenic et du mercure dans nos sachets de thé

Le magazine 60 millions de consommateurs révèle dans une nouvelle enquête la présence de pesticides dans 26 marques de thé passées au crible. Certaines contiennent même jusqu'à 17 pesticides dans un seul sachet, d'autres renferment du mercure et de l'arsenic. 

The pesticide metaux
Le magazine 60 millions de consommateurs a passé au crible 26 marques de thé et y a découvert, dans tous, des résidus pesticides.

Coup dur pour les amateurs de thé. Et ils sont nombreux, le thé étant la deuxième boisson la plus consommée en France. 60 millions de consommateurs a passé au crible 26 marques de thé. Tous contiennent des résidus de pesticides, même les bios, estime ainsi le magazine.

Jusqu’à 17 pesticides dans un sachet de thé

Certains thés contiennent même jusqu’à 17 pesticides comme Dammann Frères. Deux sont récurrents : le folpet et l’anthraquinone. Ce dernier, répulsif pour oiseaux, est présent par exemple dans le thé Bio Village de la Marque repère à des taux quatre fois plus élevés que la limite autorisée, témoigne une des auteures de l’enquête, Patricia Chairopoulos, interrogée par France info.

S’il fallait choisir "le moins pire", il faudrait privilégier le thé bio - même si 60 millions de consommateurs y décèle toujours au moins un pesticide - et le thé vert. Car, contrairement au thé noir, le plus pollué détient 10 pesticides, contre 17 pour le thé noir.

Des résidus de mercure et d'arsenic

Pourquoi tant de substances chimiques ? Parce que les feuilles de thé ne sont lavées à aucun moment de la chaîne, pas même après les récoltes. Le but étant de préserver les saveurs.

De la même manière que les pesticides, tous les thés analysés contiennent des résidus de métaux "dont plusieurs sont reconnus nocifs pour la santé", explique le journal. Alors qu’il était préférable de boire du thé vert concernant les pesticides, cette fois, concernant le mercure, c’est le thé noir qui l’emporte.

Enfin, 60 millions de consommateurs tire l’alarme concernant la présence de toxines naturelles reconnues comme cancérigènes dans les feuilles de thé.

Unilever et Leclerc, incriminés, réagissent

Globalement, le rédacteur en chef du magazine a tempéré les résultats de cette étude au micro d’Europe 1 : "Ce sont des quantités faibles de pesticides, qui la plupart du temps sont inférieures aux limites autorisées". 

Contacté par LCI, le groupe Unilever, qui commercialise la marque Lipton pointée du doigt par le magazine, dit avoir lancé une enquête en interne. Leclerc affirme lui avoir détruit un lot de la marque Repère -en l'occurrence Bio Village, incriminé par 60 millions de consommateurs- car il était "non conforme". 

Marina Fabre @fabre_marina


© 2018 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Consommation

Produits verts, bio, issus du commerce équitable ou made in France….les marques multiplient les produits vendus comme écologiques, durables et responsables et les consommateurs prennent conscience de l’impact de leur choix sur l’environnement. Ces nouvelles pratiques de consommation doivent reposer sur des labels crédibles.

Gilets Jaunes Rond point LaurentFerriere HansLucas AFP

[Décryptage] Gilets jaunes : les rêves brisés de la France des ronds-points

Samedi 17 novembre, 282 000 gilets jaunes se sont réunis à travers la France pour protester contre la hausse des taxes sur les carburants et plus généralement sur la baisse de leur pouvoir d’achat. À travers ce mouvement, c’est en réalité un modèle d’aménagement périurbain qui est dénoncé car il...

Amazon producteurs locaux

Amazon mise sur les producteurs locaux pour redorer son image

Amazon vient de lancer une boutique dédiée aux producteurs français locaux. L'occasion pour ce géant du commerce en ligne de redorer son image et un vrai tremplin pour les producteurs français en terme de visibilité et de volume des ventes. Mais cette annonce n'est pas sans risque. Entre dépendance...

Cancer alimentation bio

Non, manger bio ne réduit pas de 25 % le risque de cancer

Manger bio réduit de 25 % le risque de cancer. C'est ce qu'on a pu lire partout dans la presse après la diffusion d'une étude de l'INRA le 22 octobre. En réalité, ces résultats ne sont pas aussi tranchés. Le faible nombre de cas de cancers étudiés et la surreprésentation de femmes biaisent quelque...

Halloween maquillage costume bonbon pollution

Bonbons, maquillage, costume : un frisson écolo pour Halloween

Vous voulez vous faire peur pour Halloween ? Pour cela, il suffit de regarder la liste des produits qui composent la plupart des bonbons industriels, les études sur la toxicité du maquillage ou les conséquences de la décoration plastique. Frissonner sans polluer, c'est pourtant possible. Novethic a...