Publié le 26 mars 2018

SOCIAL

Dictature des réseaux sociaux, Élection de Trump, Robots tueurs... Cinq fois où la série Black Mirror a prédit l'avenir

Bonne nouvelle pour les fans de Black Mirror, cette série qui met en images les dérives des nouvelles technologies. Les producteurs viennent d'annoncer que la 5ème saison serait diffusée dès cette année. L'occasion de revenir sur ces épisodes qui ont marqué le public par leur prédiction : des abeilles robots qui pollinisent les plantes, à l'élection d'un présentateur TV narcissique devenu président, en passant par des humains notés en permanence sur leur interaction sociale via les réseaux sociaux... Les scénaristes de Black Mirror sont-ils des oracles ?

La série Black Mirror, diffusée par Netflix, décrit les dérives des nouvelles technologies.
Netflix

1. Un système de notation des citoyens pour réguler la société

Et si nous étions en permanence notés sur nos interactions sociales et sur ce que nous postons sur les réseaux sociaux ? Dans l’épisode "Nosedive" de la série Black Mirror, plus le citoyen à une forte cote de popularité sur ces réseaux, mieux il est classé dans la société. Il peut alors accéder à certains privilèges comme des trajets en première classe ou de meilleurs taux bancaires. Fiction ? Pas vraiment.

Selon Reuters le gouvernement chinois a lui aussi mis en place un système de notation sociale lié aux incivilités comme fumer dans un espace public, ne pas payer une amende, etc. Plus votre note est basse, moins vous pouvez accéder à certains services. Ce nouveau système devrait être définitivement instauré en Chine en 2020, mais Reuters affirme que, déjà depuis plusieurs années, plus de 6 millions de Chinois ont été interdits de vols.

2. Les robots abeilles qui pollinisent les plantes

C’est une hécatombe. Selon plusieurs chercheurs, le taux de mortalité par an des abeilles a été multiplié par quatre ou cinq depuis les années 1990. En cause : l’agriculture intensive via l’usage des pesticides notamment. Face à ce problème, dans Black Mirror, une entreprise a créé des robots-abeilles autonomes qui pollinisent les plantes. Le but étant de préserver la biodiversité. Or, dans la vie réelle, le géant Américain Walmart vient justement de déposer un brevet d’abeilles robotisées pour polliniser les cultures.

3. Un camion pizza autonome qui percute un piéton

Dans l’épisode 3 de la saison 4, Mia, le personnage principal, est témoin d’un accident. Un véhicule autonome livrant des pizzas vient de percuter un piéton. 10 jours après la diffusion de cet épisode, lors du salon CES 2018 qui met en avant l’intelligence artificielle, Pizza Hut a annoncé la création d’un camion pizza autonome. Capable de cuire la pizza pendant le trajet, il permettrait de réduire le temps d’attente.

À l’annonce de Pizza Hut, les producteurs de la série ont tweeté avec beaucoup d’ironie : "On sait comment ça se finit". Et il ne semblait pas si bien dire. Le 19 mars, une femme a été renversée par une voiture autonome Uber alors qu’elle traversait hors d’un passage piéton. Elle n’a pas survécu à ses blessures.

 4. Un présentateur TV devenu président autoritaire

Charlie Brooker, le créateur de Black Mirror, avait-il prédit l’élection de Donald Trump ? Le doute est plus que permis. Dans l’épisode "The Waldo Moment", il met en scène un personnage virtuel, un ours bleu, appelé Waldo, qui critique sans cesse les hommes politiques. Cynique, agressif, autoritaire, il devient très vite populaire et décide de se présenter aux élections présidentielles.

Beaucoup ont vu dans cette épisode une allégorie de l’élection de Donald Trump, ancien présentateur TV, devenu à force de tweets cinglants, Président des États-Unis. "Ce n’est pas un épisode. Ce n’est pas du marketing. C’est la réalité", lisait-on alors sur le compte officiel de la série le jour de l'élection de Donald Trump. 

5. Les robots chiens tueurs

Imaginez un monde apocalyptique où vous n’êtes pas poursuivi par des zombies comme dans Walking Dead, mais des chiens robots tueurs. Cet épisode de Black Mirror pourrait bientôt devenir réalité. En tout cas, les vidéos de la firme, bien réelles, Boston Dynamics posent question. Elles montrent SpotMini, un prototype de robot chien hyper robuste et hyper rapide, à destination militaire. Les dernières vidéos montrent comment SpotMini se défend face à un humain qui l'empêche d'effectuer sa tâche. Pour l'instant, le prototype n'en est qu'à ses balbutiements, mais il s'améliore. 

Marina Fabre @fabre_marina 


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Consommation

Produits verts, bio, issus du commerce équitable ou made in France….les marques multiplient les produits vendus comme écologiques, durables et responsables et les consommateurs prennent conscience de l’impact de leur choix sur l’environnement. Ces nouvelles pratiques de consommation doivent reposer sur des labels crédibles.

Mediametic serres separees 1

Serres individuelles, bars à ciel ouvert… les restaurants à l’ère du Coronavirus

Comment respecter les règles de distanciation sociale dans les bars et restaurants ? C’est le casse-tête sur lequel planche encore le gouvernement français. En attendant, de Vilnius à Washington en passant par Amsterdam, les villes du monde entier rivalisent d’idées pour rouvrir leurs portes. Des...

EXPRESS MARCHE GOULET TURPIN premier supermarche

[À l'origine] En 1958, le premier supermarché ouvre en France et c’est une révolution culturelle

Des caddies, des produits en libre-service, une offre gigantesque avec plus de 2 000 références... En 1958, la société Goulet-Turpin ouvre l'Express Marché, le premier supermarché de France. Son apparition marque une rupture dans le paysage commercial français, jusqu'ici représenté par les petits...

Belle ile en mer tourisme de masse AFP

Après le Covid-19, la France prépare un plan de relance pour un tourisme durable

La France veut reconstruire un tourisme durable et digital après la crise sanitaire. La Caisse des dépôts et Consignations (CDC), qui s'engage à mettre 1,3 milliard d'euros dans le plan de relance, assure que ses investissements seront conditionnés à des critères environnementaux. De quoi relancer...

Acte International Bengladesh textile fast fashion

Avec le Covid-19, la fast fashion perd le fil et doit changer de modèle

L'industrie textile a subi de plein fouet l'impact du Covid-19. Les deux géants HM et Zara accusent de fortes baisses de ventes, qui se répercutent directement sur l'emploi des ouvrières au Bangladesh, au Cambodge ou encore en Chine. La fast fashion doit revoir son modèle, basé sur une chaîne...