Publié le 12 janvier 2020

SOCIAL

[Bonne nouvelle] Les restaurants pourront désormais être certifiés bio

Malgré la forte demande des consommateurs, le bio représente aujourd'hui à peine 3 % des achats des restaurants. Pour multiplier l'offre, l'Agence bio a annoncé la création d'une certification qui permettra à chaque restaurateur de labelliser son établissement dès lors qu'il achète au moins 50 % de ces produits en bio. 

Certification bio restaurant
Le but est de "valoriser les restaurants qui sont déjà en bio" et "d’attirer les nouveaux".
CC0

Comment attirer les restaurants vers le bio ? Aujourd’hui, ces produits ne représentent que 2,6 % des achats dans la restauration commerciale. Un taux faible alors que la demande des consommateurs ne cesse de croître. Pour développer l’offre, l’Agence bio a annoncé développer une certification pour les restaurateurs.

Depuis le 1er janvier, un restaurant qui achète au moins la moitié de ces produits en agriculture biologique pourra l’annoncer grâce au label AB. Le Comité national de l’Agriculture biologique (Cnab) a décidé de mettre en place trois niveaux de certifications. La catégorie 1 couvrira les restaurants dont 50 % à 75 % des approvisionnements, en valeur d'achat, se font en bio, la catégorie 2 visera les établissements où ils représentent 75 % à 95 %, et la catégorie 3 pour "au moins 95 %".

Attirer de nouveaux restaurants en bio

"La difficulté était de trouver l’entrée", a expliqué lors d’une conférence de presse Olivier Nasles, président du Cnab. "Nous nous sommes demandé s’il fallait partir avec une ambition très forte sans niveau de catégorie ou s’il fallait inciter les restaurants à rentrer dans le système en n’étant pas ayatolesque dans un premier temps. On a donc fait le choix d’une entrée progressive avec trois catégories", a-t-il ajouté.

Auparavant, les restaurateurs pouvaient certifier leur menu mais pas leurs établissements en entier. Surtout, ils n’avaient pas l’obligation de passer par l’Agence bio. Aujourd’hui, chaque établissement désira être certifié devra se notifier auprès de l'institution publique et sera contrôlé par des organismes qui valideront le respect du cahier des charges.

Le but est de "valoriser les restaurants qui sont déjà en bio" et "d’attirer les nouveaux", explique Olivier Nasles. Aujourd’hui, le principal frein au développement du bio dans les restaurants est le surcoût engendré et la difficulté d’identifier des fournisseurs, a souligné l’Agence bio. 

Marina Fabre, @fabre_marina avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Consommation

Produits verts, bio, issus du commerce équitable ou made in France….les marques multiplient les produits vendus comme écologiques, durables et responsables et les consommateurs prennent conscience de l’impact de leur choix sur l’environnement. Ces nouvelles pratiques de consommation doivent reposer sur des labels crédibles.

Vetements CC0 Pixabay

Face à la crise du textile, les marques misent sur les vêtements d'occasion

Alors que le secteur textile a été frappé de plein fouet par le Covid-19, la crise sanitaire est aussi vue comme "une opportunité de changement". Plusieurs enseignes se lancent ainsi dans le marché de l'occasion en ouvrant des espaces dédiés directement dans leur boutique. Elles espèrent renouer...

Canard L214

Souffrance animale : L214 dénonce des conditions d’élevage "révoltantes" pour des canards à foie gras du sud-ouest

L'association de défense des animaux L214 dénonce les conditions "répugnantes" et "révoltantes" dans un élevage de canards reproducteurs à foie gras des Pyrénées-Atlantiques, vidéo à l’appui. L’association demande la fermeture "urgente et définitive" de l’élevage et va porter plainte pour cruauté...

Succes avocat desastre ecologique

[La mondialisation dans l'assiette] La folie de l'avocat, entre sécheresse, déforestation et crime organisé

C'est un fruit qui rencontre un succès étonnant. L'avocat connaît depuis quelques années un vrai boom. Mais la production de cet or vert a des effets néfastes sur l'environnement. Très consommateur d'eau, sa production intensive dessèche des territoires entiers, dégrade le sol et la biodiversité. Et...

Campagne orange deconnexion orange

Le débat autour de la 5G appelle à la création d'une Convention citoyenne sur le numérique

La question revient inlassablement sur la table ces derniers mois : à quoi va servir la 5G ? À en croire ses défenseurs, elle ouvre la voie à des applications du futur, comme la voiture connectée, l'intelligence artificielle ou la télémédecine. Mais pour l'instant, elle va surtout favoriser le...