Publié le 16 mars 2018

SOCIAL

Mickael Bloomberg lance une ONG pour dénoncer l’influence de l’industrie du tabac

20 millions de dollars, c’est la somme que le milliardaire et ancien maire de New York, Michael Bloomberg, va investir dans une ONG chargée de dénoncer les pratiques trompeuses des industriels du tabac. Une croisade qu’il mène depuis plusieurs années au côté de la lutte contre le changement climatique.

l'ONG anti-tabac sera doté de 20 millions de dollars.

Michael Bloomberg poursuit sa croisade anti-tabac. Le milliardaire et ancien maire de New York vient d’annoncer le lancement d'une ONG, baptisée Stop et chargée de dénoncer "les stratégies trompeuses de l'industrie du tabac". Elle sera dotée initialement de 20 millions de dollars.

"Au cours de la dernière décennie, les mesures visant à contrôler la consommation de tabac ont sauvé près de 35 millions de vies, mais (....) l'industrie du tabac s'obstine à trouver de nouveaux consommateurs, en particulier parmi les jeunes, a mis en garde Michael Bloomberg dans un communiqué. Cette ONG nous aidera à veiller à ce que l'industrie rende des comptes".

Cibler les pays en développement

L'ONG devra ainsi publier régulièrement des rapports pour détailler les "stratégies trompeuses" de l'industrie du tabac et proposer des "moyens" de lutter contre son influence qui passe avant tout par la publicité et toute l'image construite autour de la cigarette, selon Michael Bloomberg. L’initiative a été annoncée à l'occasion de la 17e Conférence mondiale "Tabac ou santé" qui se tenait au Cap, en Afrique du Sud.

En 2016, Michael Bloomberg avait déjà annoncé vouloir investir 360 millions de dollars sur cinq ans dans la lutte anti-tabac dans 59 pays. Le groupe a ainsi déjà contribué à l'ajout de photos sur les paquets de cigarettes dans 32 pays et à l'interdiction de la publicité sur 22 territoires.

Selon un expert cité dans le journal médical The Lancet, la mortalité à venir dans les pays à revenu faible et intermédiaire sera probablement "énorme", les principales compagnies de tabac visant de manière agressive ces nouveaux marchés. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) alerte ainsi sur une augmentation de 50 % du nombre d’hommes et de femmes fumeurs en Afrique subsaharienne d’ici à 2025 par rapport à 2010. 

Concepcion Alvarez @conce1


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Philip Morris veut quitter le business de la cigarette

Philip Morris annonce qu’il veut changer de business model pour s’orienter massivement sur la vente de produits alternatifs à la cigarette. Mais le deuxième vendeur de la planète ne donne pas de date pour la mise en œuvre de ce programme, ce qui laisse les associations anti-tabac...

Fumer peut nuire gravement à votre investissement

[Mis à jour le 21 juin] Aviva vient de céder plus d'un milliard d'euros d'obligations et d'actions liées au tabac. Une annonce qui s'inscrit dans un mouvement mondial initié par le français Axa il y a un an et relancé à l'occasion de la journée mondiale sans tabac, qui s’est tenue le 31...

BNP Paribas renonce à financer les entreprises du tabac

La Banque BNP Paribas n’investira plus dans les entreprises impliquées dans le tabac, sans préciser les montants actuels engagés sur ce secteur. En mai dernier déjà une coalition d’investisseurs institutionnels pesant 3 800 milliards de dollars avait annoncé leur retrait de ce secteur. 

Axa désinvestit le tabac

C’est une première mondiale. L’assureur Axa va désinvestir les fabricants de cigarettes à hauteur de 1,8 milliard d’euros. Une annonce faite à Genève ce matin par Thomas Buberl. Pour le nouveau patron du groupe, l’action de son entreprise côté investissements se doit d’être en cohérence...

SOCIAL

Consommation

Produits verts, bio, issus du commerce équitable ou made in France….les marques multiplient les produits vendus comme écologiques, durables et responsables et les consommateurs prennent conscience de l’impact de leur choix sur l’environnement. Ces nouvelles pratiques de consommation doivent reposer sur des labels crédibles.

Le commerce en ligne profite aux geants

Avec le Coronavirus, le commerce en ligne explose, pour le meilleur et pour le pire

Alors que le commerce en ligne enregistre une ascension extraordinaire du fait du confinement, ce sont essentiellement les grands distributeurs comme Amazon, Fnac, Carrefour, Intermarché... qui tirent leur épingle du jeu. Si certains petits commerçants de secteurs non vitaux ont préféré stopper...

De la difficulté de concilier confinement et business chez Amazon

Ce mercredi 1er avril, la CGT a annoncé qu’un salarié du groupe Amazon se trouve en réanimation des suites du coronavirus. Depuis l’annonce du confinement en France, de nombreux salariés ont décidé d’exercer leur droit de retrait alors que plusieurs cas de coronavirus ont été détectés dans des...

Filiere textile relocalisation coronavirus

[Coronavirus, le jour d’après] Relocaliser la filière française textile, un enjeu environnemental et social

L'industrie textile a été lourdement affectée par le Coronavirus dont l'épidémie a commencé en Chine, l'atelier du monde. L'importance de relocaliser la filière française, de la production de matières premières écologiques comme le lin à la fabrication de vêtements, n'a jamais été aussi mise en...

Patriotisme alimentaire distributeurs france

Les distributeurs s'engagent à acheter français après la fermeture des marchés en raison du Coronavirus

C'est un coup dur pour les agriculteurs. Face au risque de propagation du Coronavirus, le Premier ministre a interdit les marchés en plein air. La FNSEA, principal syndicat agricole, négocie avec les préfets et maires pour obtenir des dérogations. En attendant, avec Bruno Le Maire, ellea demandé à...