Publié le 24 mai 2018

SOCIAL

Après Amazon, Apple se rêve également en grande banque

Après avoir lancé Apple Pay en 2014, son service de paiement sur smartphone, la marque à la pomme est en train de travailler au lancement d'une carte de crédit avec la banque américaine Goldman Sachs. Une alliance qui devient de plus en plus la règle alors que les Gafa ubérisent rapidement l'économie classique, y compris le secteur bancaire.

Apple va lancer une carte de crédit avec la banque américaine Goldman Sachs.
@Wikimedia Commons

Nouvelle incursion des Gafa dans le secteur de la banque. Selon le Wall Street Journal, Goldman Sachs et Apple travaillent au lancement d’une carte de crédit commune. Une façon pour les deux groupes de se diversifier. Cette nouvelle carte bancaire devrait voir le jour en début d’année prochaine et porter le logo Apple Pay, le service de paiement mobile développé par la marque à la pomme depuis 2014.

Apple Pay est actuellement proposé dans 13 banques françaises, mais peine à décoller. Selon une récente étude, seuls 13 % des iPhones l’avaient activé l’an dernier. Mais le lancement d’une carte bancaire physique adossé au service devrait permettre d’en généraliser son usage et venir grossir les revenus générés via ce dispositif. Le géant prélève en effet une commission sur chaque transaction effectuée avec un smartphone.

Les banques françaises contre-attaquent

Mais ce qui intéresse surtout Apple, c’est l’accès encore plus large aux données de ses clients, le pétrole du XXIe siècle. Dès 2003, avec le lancement de l’iTunes Store, la marque avait accès aux coordonnées bancaires de millions d’amateurs de musique, vidéos et applications. En se lançant dans le paiement en ligne, c’est un véritable eldorado qui s’ouvre à elle.

De quoi convaincre une banque comme Goldman Sachs de faire alliance. Ce partenariat pourrait permettre à la banque de s’imposer dans le secteur de la banque de détail. D’autres géants de la tech ont également franchi le pas. C’est par exemple le cas d’Amazon qui est en discussions avec JP Morgan pour offrir des services bancaires à ses clients.

En réaction à ce mouvement, sept grandes banques françaises (la Banque postale, BNP Paribas, le Crédit mutuel Arkéa, le Crédit agricole, la Société générale, Banque populaire et Caisse d'épargne) ont lancé l’année dernière Paylib. Ce système de paiement par smartphone fonctionne aussi sur Android et chez les commerçants qui acceptent déjà les cartes de crédit sans contact.

Concepcion Alvarez, @conce1


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Consommation

Produits verts, bio, issus du commerce équitable ou made in France….les marques multiplient les produits vendus comme écologiques, durables et responsables et les consommateurs prennent conscience de l’impact de leur choix sur l’environnement. Ces nouvelles pratiques de consommation doivent reposer sur des labels crédibles.

Mode textile pixabay

Malgré les promesses du monde de la mode, les collections responsables restent marginales

Avec la prise de conscience écologique des consommateurs, les grandes enseignes de la fast fashion ont pris des engagements durables pour s'adapter à la clientèle. Mais, concrètement, cela se voit peu dans leurs collections. Chez Zara et HM, les collections responsables représentent environ 10 % de...

Vetements CC0 Pixabay

Face à la crise du textile, les marques misent sur les vêtements d'occasion

Alors que le secteur textile a été frappé de plein fouet par le Covid-19, la crise sanitaire est aussi vue comme "une opportunité de changement". Plusieurs enseignes se lancent ainsi dans le marché de l'occasion en ouvrant des espaces dédiés directement dans leur boutique. Elles espèrent renouer...

Canard L214

Souffrance animale : L214 dénonce des conditions d’élevage "révoltantes" pour des canards à foie gras du sud-ouest

L'association de défense des animaux L214 dénonce les conditions "répugnantes" et "révoltantes" dans un élevage de canards reproducteurs à foie gras des Pyrénées-Atlantiques, vidéo à l’appui. L’association demande la fermeture "urgente et définitive" de l’élevage et va porter plainte pour cruauté...

Succes avocat desastre ecologique

[La mondialisation dans l'assiette] La folie de l'avocat, entre sécheresse, déforestation et crime organisé

C'est un fruit qui rencontre un succès étonnant. L'avocat connaît depuis quelques années un vrai boom. Mais la production de cet or vert a des effets néfastes sur l'environnement. Très consommateur d'eau, sa production intensive dessèche des territoires entiers, dégrade le sol et la biodiversité. Et...