Publié le 11 juillet 2017

SOCIAL

44% des enseignes vendent illégalement des pesticides comme le Roundup

44% des enseignes, contrôlées par l'association nationale de défense des consommateurs et usagers (CLCV), proposent en libre service des pesticides dangereux, comme du Roundup. Or, la loi impose aux magasins la présence d'un vendeur spécialisé et leur vente dans un rayon dédié et "non directement accessible à la clientèle". Avant l'interdiction définitive de ces produits aux particuliers en 2019, l'association demande au gouvernement une mise sous-clé obligatoire. 


L’association nationale de défense des consommateurs et usagers (CLCV) vient de publier une enquête sur la vente de pesticides en libre-service dans les grandes surfaces et magasins spécialisés comme Bricorama, Castorama, Jardiland, etc. Résultat ? 44% des enseignes sont en infraction avec la réglementation.

Depuis le 1er janvier 2017, la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt (LAAF) "interdit la vente des pesticides chimiques les plus à risque dans les rayons en libre-service". Les produits doivent être proposés par un vendeur spécialisé dans un rayon dédié "non directement accessible à la clientèle".  Or, pour 44% des 158 enseignes contrôlées, les produits dangereux étaient en libre-service. "La grande distribution est la plus mauvaise élève avec 49% des produits interdits (vendus en libre-service) contre 30% dans les enseignes spécialisées", souligne l’association.

Formation des vendus, suppression libre-service, mise sous clé obligatoire

Pour les 36% d’enseignes qui vendent leurs produits dans des espaces dédiés, les conseils du vendeur spécialisé étaient incomplets. "Ont été complétement passés sous silence des éléments essentiels comme (...) les protections à prévoir (masque, gants…) ou la méthode d’utilisation (pulvérisation par temps sec, nombre d’utilisations)", note CLCV.

D'ici leur interdiction définitive programmée en 2019, l’association demande la suppression des espaces en libre-service, la formation des vendeurs et au minimum, une mise sous clé obligatoire de tous les pesticides. 

Marina Fabre @fabre_marina


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Consommation

Produits verts, bio, issus du commerce équitable ou made in France….les marques multiplient les produits vendus comme écologiques, durables et responsables et les consommateurs prennent conscience de l’impact de leur choix sur l’environnement. Ces nouvelles pratiques de consommation doivent reposer sur des labels crédibles.

Journees europeennes Patrimoine

Journée du patrimoine : cinq lieux à découvrir de toute urgence

À la découverte de sites d'exception ! Du samedi 18 au dimanche 19 septembre, des centaines de monuments vont ouvrir leurs portes aux citoyens. Patrimoine industriel, naturel, social... Novethic a sélectionné cinq visites à réaliser sans attendre.

Empreinte carbone carbonfact

Découvrez Carbonfact, le futur Wikipédia de l’empreinte carbone de nos produits

La nouvelle plateforme Carbonfact, créée début juillet, veut donner la possibilité aux consommateurs de connaître l'empreinte carbone des produits qu'ils achètent, tout comme ils connaissent leur prix. Transparence et comparabilité sont les maîtres clés de Carbonfact qui ambitionne ainsi de devenir...

Alimentation metaux lourds Louis Hansel on Unsplash

Mercure, cuivre, arsenic… Les Français sont tous exposés aux métaux lourds

Les métaux lourds sont présents dans l'organisme de la quasi-totalité de la population française, enfant compris. Mercure, cuivre, nickel, chrome… Ces métaux sont très néfastes pour la santé. L'une des principales sources d'exposition identifiée par une nouvelle enquête de Santé publique France est...

Cestquilepatron

"C'est qui le patron" : avec l'explosion des ventes, le modèle de la marque des consommateurs est devenue une référence

C'est qui le patron a franchi la barre des 100 millions de briques de lait vendues chez Carrefour. Le seuil est symbolique mais il indique combien la marque, qui rémunère au juste prix les producteurs, est devenue incontournable en seulement quatre ans. Prise en exemple par Emmanuel Macron pour...