Publié le 16 octobre 2020

SOCIAL

200 grands groupes agroalimentaires s’engagent à réduire de moitié le gaspillage alimentaire d’ici 2030

Ce sont des géants de l'agroalimentaire et ils viennent de rejoindre l'initiative "Champions 12.3" qui vise à réduire de moitié le gaspillage alimentaire d'ici 2030. Parmi eux Kellogg, McCain ou encore Unilever. Chaque groupe engagé doit pousser 20 de ses fournisseurs à s'investir dans cette dynamique. 

Gaspillage alimentaire invendus
La liste s’allonge ! Unilever, Mondelez, Mars, McCain, Kellogg… plus de 200 géants de l’agroalimentaire s’engagent à réduire de moitié le gaspillage alimentaire d’ici 2030.
@CC0/Foerster

La liste s’allonge ! Unilever, Mondelez, Mars, McCain, Kellogg… Plus de 200 géants de l’agroalimentaire s’engagent à réduire de moitié le gaspillage alimentaire d’ici 2030. Ces grands noms rejoignent ainsi la coalition Champions 12.3, crée en 2017 par des dirigeants d’entreprises, de gouvernements et de membres de la société civile. Pour engager le maximum d’entreprises dans cette démarche, la coalition a développé une initiative appelée "10x20x30". Dans cette dynamique, les 10 grands groupes agroalimentaires, dont les premiers ont été Carrefour, Tesco et Walmart notamment, doivent engager au moins 20 de leurs fournisseurs à réduire le gaspillage de moitié d’ici 2030, atteignant ainsi un des objectifs de développement durable fixé par l’ONU. 

"Les pertes et gaspillages alimentaires sont invisibles, sous-évalués et constituent une perte inquiétante de capital humain, environnemental et économique", a déclaré Alan Jope, PDG d'Unilever. "Unilever s'est pleinement engagé à réduire de moitié les pertes et gaspillage alimentaire d'ici 2030 et nous sommes impatients de travailler avec nos fournisseurs et partenaires de vente au détail pour y parvenir", souligne Alan Jope. 

Les consommateurs responsables d'un tiers du gaspillage

Selon l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), chaque année, près d’un tiers de la nourriture produite dans le monde est gaspillée. "Réduire  plus d'un milliard de tonnes de nourriture gaspillées chaque année apporterait de grands avantages sociaux, environnementaux et économiques - mais pour faire passer ces avantages à grande échelle, il faut agir sur l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement", a déclaré le Dr Andrew Steer du World Resources Institute (WRI).

Et de fait, chaque acteur, tout au long de la chaîne d’approvisionnement, participe au gaspillage. En France, en 2018 par exemple, les consommateurs représentaient un tiers des pertes, tout comme les producteurs. Le reste provient des transformateurs et des distributeurs. Si cette initiative est à saluer, elle n’est donc qu’une étape dans le long chemin de la lutte contre le gaspillage alimentaire alors qu’une personne sur neuf dans le monde est sous-alimentée.  

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Consommation

Produits verts, bio, issus du commerce équitable ou made in France….les marques multiplient les produits vendus comme écologiques, durables et responsables et les consommateurs prennent conscience de l’impact de leur choix sur l’environnement. Ces nouvelles pratiques de consommation doivent reposer sur des labels crédibles.

Supermarche ok

Une hausse des prix alimentaires se profile en France, une première en dix ans

Alors que l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) constate une flambée des prix alimentaires de 31 % en moyenne dans le monde, en France, elle reste contenue et ne devrait atteindre que 4 %. Directement liée à l’envolée des cours des matières premières et aux...

Soldes

Les soldes, apanage des grands groupes, fragilisent les petits commerces

La période des soldes débute ce 12 janvier et avec elle son lot de controverses. Symbole de la société de consommation, elles sont boycottées par certaines enseignes et boutiques indépendantes. Elles incarnent par ailleurs les dérives d’une économie basée sur le tout jetable, incompatible avec...

C qui le patron

Lait, beurre : "C’est qui le patron" explose le plafond de verre des produits équitables en se hissant à la première place

Alors qu'en décembre, "C'est qui le patron" devenait la première référence de sa catégorie sur le lait, un mois plus tard, c'est au tour du beurre bio de finir en haut du podium. Un tournant de taille pour les produits équitables qui n'avaient jamais atteints un tel niveau et une preuve que les...

IStock RusN emballage fruit legume

Plastiques interdits, dons d’invendus… ce qui change au 1er janvier pour encourager une autre consommation

Différents décrets de lois entrent en application le 1er janvier 2022 pour faire évoluer nos modes de consommation et les inscrire dans une trajectoire plus durable. L'objectif est de sortir la France du "tout jetable" et d'accompagner la transition écologique des citoyens via d'avantage d'aides...