Publié le 13 février 2018

SOCIAL

La lutte contre la fraude fait grimper à plus de 500 000 le nombre officiel de travailleurs détachés en France

Les chiffres officiels annoncent une hausse de 46 % des travailleurs détachés en France en 2017. Une hausse que la ministre du Travail attribue à un renforcement des contrôles et à des sanctions plus lourdes. 

En 2017, la France comptait 516 101 salariés détachés.
Herman Brinkman

En 2017, 516 101 salariés détachés (hors transport) ont été enregistrés en France, contre 354 151 l'année précédente, soit une hausse de 46% (après +24 % en 2016 et +25 % en 2015), selon des chiffres confirmés à l'AFP par le ministère du Travail.

"Il y a plus de travailleurs détachés en France" parce que "le système de déclaration statistique est meilleur", "c'est une augmentation du chiffre visible", a affirmé la ministre sur RMC-BFMTV. Les entreprises étrangères déclarent davantage car, désormais, elles s'exposent à "des pénalités plus fortes", a-t-elle développé.

Name and Shame

La ministre du Travail a présenté lundi 12 février  16 mesures permettant de renforcer la lutte contre le travail illégal. Parmi elles figurent un renforcement des sanctions financières, la généralisation de la publicité des condamnations pour travail illégal, l'extension des pouvoirs des préfets pour ordonner la fermeture ou la cessation d'activité des entreprises concernées ou encore le renforcement des pouvoirs d'enquête des inspecteurs du travail.

"Publier le nom des entreprises qui ne pratiquent pas ça (le détachement, NDLR) légalement, (cela) va avoir un effet", a soutenu Muriel Pénicaud. Les autres mesures doivent permettre de "beaucoup mieux organiser les contrôles", avec une coordination accrue des différents services administratifs (Finances, Travail, etc.), a-t-elle soutenu.

La ministre a par ailleurs mis en avant l'intérêt qu'ont les entreprises françaises pour le détachement de travailleurs étrangers. Il y a "beaucoup d'entreprises qui ne trouvent pas des compétences dans le bâtiment, l'agriculture et qui, du coup, font venir des travailleurs détachés". "Il faut qu'on se batte sur le sujet des compétences", a-t-elle dit.

La rédaction avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Conditions de travail

Santé et sécurité au travail sont deux dimensions importantes de la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises). Dans les usines du monde, les conditions de travail sont souvent très difficiles. Les consommateurs prennent progressivement conscience du coût humain auquel sont obtenus les produits qu’ils achètent.

Mattel droits des ouvriers violences sexuelles chine actionaid

Mattel, le créateur de la poupée Barbie, accusé de violences sexistes et sexuelles en Chine

Certains jouets pourraient bien être rayés des longues listes envoyées au Père Noël. Deux ONG, Action Aid Peuples Solidaires et China Labor Watch, dénoncent dans un nouveau rapport les conditions de travail du géant du jouet Mattel, créateur de la poupée Barbie, dans ses usines chinoises. Pour la...

Edouard philippe re forme des retraites

Édouard Philippe promet un système de retraite "solidaire" et "responsable" : cinq points à retenir de ses annonces

Un âge d'équilibre à 64 ans, des femmes mieux protégées, une pension minimale de 1000 euros pour une carrière au SMIC... En pleine crise sociale, Édouard Philippe a défendu un système de retraite universel "solidaire", "durable" et "responsable". Sans vouloir entrer dans un "rapport de force", le...

Emma collegue du futur fellowes

Dos courbé, yeux rouges, chevilles et poignets gonflés, teint blafard, voilà à quoi pourrait ressembler le salarié de demain

Pour alerter sur nos habitudes de travail au bureau, des chercheurs ont conçu un mannequin censé représenter le salarié en 2040 si rien ne change. Le résultat fait froid dans le dos : varices, eczéma, dos courbé, teint pâle, yeux rouges, absence de cils… De quoi nous pousser à bouger !

Affiche sorry we missed you

Ubérisation du travail : Ken Loach filme la descente en enfer d’un chauffeur-livreur

L’ubérisation du travail est plus que jamais au cœur de l’actualité, allant même jusqu’à intéresser le cinéma et l’un de ses plus prolifiques réalisateurs. Le dernier film de Ken Loach, "Sorry we missed you", sorti le 23 octobre, vient relancer le débat sur les conditions de travail de ces milliers...