Publié le 20 octobre 2016

SOCIAL

Suicides à La Poste : le climat social mis en cause

Alors qu’une factrice de 34 ans a tenté de se suicider sur son lieu de travail en début de semaine, 8 cabinets d’experts en santé et travail dénoncent un climat social qui n’a cessé de se détériorer depuis 2012 au sein de La Poste et un refus du dialogue social par la direction. Ils ont adressé une lettre ouverte à Philippe Wahl, PDG du groupe, pour l’enjoindre à prendre ses responsabilités.

Philippe Wahl, PDG de La Poste, est directement interpellé par 8 cabinets d'experts en santé et travail, qui dénoncent un climat social qui n’a cessé de se détériorer au sein du groupe depuis 2012.
Eric Piermont / AFP

C'est une démarche pour le moins inhabituelle. Huit cabinets d'expertise en santé et travail agréés et indépendants (1) ont adressé, le 13 octobre, une lettre ouverte au PDG de La Poste, Philippe Wahl. Ils dénoncent une "dégradation rapide de l'état de santé des agents" et "un refus du dialogue social", évoquant même "des cas de suicide au travail".

Une façon de sonner l'alarme, alors que cette semaine encore, une factrice âgée de 34 ans a tenté de mettre fin à ses jours en avalant des médicaments dans le bureau de poste central de Montpellier. Elle faisait l'objet d'une procédure disciplinaire pour avoir pris sa pause déjeuner pendant sa tournée.

Avant elle, un postier de 53 ans s'était pendu cet été dans le Doubs, après 34 ans de bons et loyaux services. Il expliquait dans une lettre que La Poste avait "petit à petit détruit ses employés, les vrais postiers, ceux qui avaient le contact avec les gens".

 

"Une logique purement taylorienne"

 

Les experts qui mènent des études sur l'état des conditions de travail et les conséquences potentielles de réorganisations à la demande des CHSCT (comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail) critiquent les "réorganisations permanentes qui réduisent les effectifs et soumettent les agents à des cadences accélérées". Ils évoquent une "aggravation de la pénibilité physique dans une logique purement taylorienne", des "situations de détresse individuelle", de "fréquents conflits ouverts entre agents", "un climat social dégradé" et "un mépris vis-à-vis des instances représentatives du personnel".

"Les conséquences en termes de santé au travail sont d'ores et déjà dramatiques : le groupe La Poste continue de rencontrer des cas de suicide au travail", écrivent les cabinets d'expertise. Depuis la vague de suicides de 2012, neuf employés se seraient suicidés pour des raisons professionnelles. La direction n'en reconnaissant "que" trois.

Par ailleurs, les experts dénoncent des "entraves [...] à leur travail" et "une absence de prise en compte de leurs alertes".

 

66 expertises en 2015

 

Dans un communiqué daté du 19 octobre, La Poste annonce l'ouverture prochaine d'une négociation nationale sur les métiers et les conditions de travail des facteurs et des encadrants de la branche Services-Courrier-Colis. "L'enjeu de cette nouvelle négociation sera de travailler à l'amélioration des conditions de travail des facteurs et des agents courrier", peut-on lire.

Interrogé par l'AFP, le groupe dit avoir pris connaissance de cette lettre "avec beaucoup de sérieux" et vouloir proposer de rencontrer les experts. "La politique de La Poste est de contribuer à la bonne réalisation des expertises votées par les CHSCT et de tenir compte de leurs conclusions", explique La Poste, disant compter "748 CHSCT qui ont demandé la réalisation de 66 expertises en 2015 sur tout le territoire (il y en avait 103 en 2013)". Tout en précisant que "sur les huit cabinets d'expertise signataires de la lettre, quatre n'ont réalisé aucune expertise à La Poste en 2015. Les 4 autres ont réalisé 10 expertises locales à La Poste en 2015".

À Montpellier, un CHSCT extraordinaire s'est réuni et a décidé de diligenter une enquête.

 

(1) Aptéis - Ergonomnia - Aristée - Indigo Ergonomie - Cedaet - Social Conseil - Eretra - Odyssée

Concepcion Alvarez
© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Les conditions de travail, sujet majeur de la chaîne d'approvisionnement

Horaires à rallonge, utilisation de produits chimiques sans les protections adéquates, usines ne répondant pas aux critères de sécurité... Les scandales liés aux conditions de travail et de sécurité dans la chaîne d'approvisionnement des entreprises se sont multipliés ces dernières années...

Suicide au travail : le risque judiciaire plane

Après enquête des services de la sécurité sociale, les suicides sur le lieu de travail sont le plus souvent qualifiés d'accident du travail. Les rentes versées aux ayants droits coûtent cher aux entreprises mais, dans le contexte actuel, elles sont aussi exposées à un risque pénal....

Les femmes, premières victimes des risques psycho-sociaux

Stress, harcèlement, épuisement professionnel ou violence au travail... les femmes sont plus exposées aux risques psycho-sociaux que les hommes. Les observations de terrain confirment les récentes études publiées sur le sujet. Pourtant, prendre en compte le genre dans le travail de...

La qualité de vie au travail, une démarche innovante qui peine à s’imposer

À mi-chemin entre l’humain et l’économique, la qualité de vie au travail (QVT) est un concept innovant dans la gestion des ressources humaines. Mais que signifie exactement la QVT ? Bien souvent réduite - à tort - au bien-être dans l’entreprise, la qualité de vie au travail est en réalité...

SOCIAL

Conditions de travail

Santé et sécurité au travail sont deux dimensions importantes de la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises). Dans les usines du monde, les conditions de travail sont souvent très difficiles. Les consommateurs prennent progressivement conscience du coût humain auquel sont obtenus les produits qu’ils achètent.

Mattel droits des ouvriers violences sexuelles chine actionaid

Mattel, le créateur de la poupée Barbie, accusé de violences sexistes et sexuelles en Chine

Certains jouets pourraient bien être rayés des longues listes envoyées au Père Noël. Deux ONG, Action Aid Peuples Solidaires et China Labor Watch, dénoncent dans un nouveau rapport les conditions de travail du géant du jouet Mattel, créateur de la poupée Barbie, dans ses usines chinoises. Pour la...

Edouard philippe re forme des retraites

Édouard Philippe promet un système de retraite "solidaire" et "responsable" : cinq points à retenir de ses annonces

Un âge d'équilibre à 64 ans, des femmes mieux protégées, une pension minimale de 1000 euros pour une carrière au SMIC... En pleine crise sociale, Édouard Philippe a défendu un système de retraite universel "solidaire", "durable" et "responsable". Sans vouloir entrer dans un "rapport de force", le...

Emma collegue du futur fellowes

Dos courbé, yeux rouges, chevilles et poignets gonflés, teint blafard, voilà à quoi pourrait ressembler le salarié de demain

Pour alerter sur nos habitudes de travail au bureau, des chercheurs ont conçu un mannequin censé représenter le salarié en 2040 si rien ne change. Le résultat fait froid dans le dos : varices, eczéma, dos courbé, teint pâle, yeux rouges, absence de cils… De quoi nous pousser à bouger !

Affiche sorry we missed you

Ubérisation du travail : Ken Loach filme la descente en enfer d’un chauffeur-livreur

L’ubérisation du travail est plus que jamais au cœur de l’actualité, allant même jusqu’à intéresser le cinéma et l’un de ses plus prolifiques réalisateurs. Le dernier film de Ken Loach, "Sorry we missed you", sorti le 23 octobre, vient relancer le débat sur les conditions de travail de ces milliers...