Publié le 17 mai 2019

SOCIAL

Mode : Kering ne fera plus appel à des mannequins mineurs

Le géant français du luxe Kering va uniquement faire appel à des mannequins âgés de plus de 18 ans pour représenter des adultes. Une initiative qui s’inscrit dans une démarche plus large de responsabilisation des pratiques initié il y a deux ans par plusieurs marques de luxe dont Kering. Son patron, François Henri Pinault, vient d'être missionné par Emmanuel Macron pour accélérer le changement dans le secteur, notamment concernant son impact environnemental. 

A compter de 202, Kering va uniquement faire appel à des mannequins âgés de plus de 18 ans pour représenter des adultes lors des défilés et séances photos de ses différentes marques.
@pexels

"Nous avons conscience de l'influence exercée par les images produites par nos maisons, notamment auprès des jeunes générations", a expliqué le PDG de Kering, François-Henri Pinault, dans un communiqué, annonçant que le groupe ne fera plus appel à des mannequins de moins de 18 ans. A partir de 2020, ceux-ci seront interdits de défilés et séances photos pour les différentes marques du groupe : Balenciaga, Saint Laurent, Gucci.... "Nous estimons avoir la responsabilité de proposer les meilleures pratiques possibles dans le secteur du luxe et nous espérons créer un mouvement qui incitera d'autres à nous suivre".

Cette nouvelle politique entrera en application lors des défilés de la saison automne-hiver 2020/2021. "Le niveau de maturité physiologique et psychologique de mannequins âgés de plus de 18 ans nous semble en effet plus approprié au rythme et aux exigences liés à cette profession", a précisé Marie-Claire Daveu, directrice du développement durable et des affaires institutionnelles internationales du groupe.

Des chartes de bonne conduite contre des pratiques « cruelles »

En septembre 2017, Kering et son concurrent LVMH (Dior, Louis Vuitton) avaient adopté une charte commune de bonnes pratiques pour interdire le recours à des mannequins trop maigres et âgés de moins de 16 ans pour représenter des adultes.

En février de la même année, le directeur de casting James Scully avait déclenché une polémique lors de la "Fashion Week" parisienne en dénonçant les conditions d'un casting réalisé pour Balenciaga par deux de ses concurrents, les accusant de traitement "sadique et cruel" à l'encontre de jeunes filles forcées d'attendre des heures dans un escalier. La mort en Chine d'un mannequin russe de 14 ans dans un état d'épuisement fin octobre 2017 avait ensuite entretenu le débat sur les conditions de travail et la couverture santé dans le monde de la mode.

Le patron de Kering missionné pour mobiliser ses pairs sur l'environnement

Par ailleurs le PDG de Kering, François-Henri Pinault, a été missionné par le président de la République pour mobiliser ses pairs de l’industrie de la mode pour réduire l’impact de leurs entreprises sur l’environnement (climat, biodiversité, pollution). L’objectif est de présenter un "fashion pact" lors de la prochaine édition du G7 qui se tiendra à Biarritz, fin août. 

La rédaction avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Conditions de travail

Santé et sécurité au travail sont deux dimensions importantes de la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises). Dans les usines du monde, les conditions de travail sont souvent très difficiles. Les consommateurs prennent progressivement conscience du coût humain auquel sont obtenus les produits qu’ils achètent.

Walker evans houses and bilboards in Atlanta 1936

[À l’origine] Du new deal culturel de la grande dépression à celui du Covid-19

Annoncé par Emmanuel Macron, un grand programme de commandes publiques devrait permettre à la culture, très touchée par le confinement et les mesures de prévention liées au Covid-19, de reprendre un second souffle. Une telle initiative avait été prise lors de la Grande dépression, après la crise de...

Charge mentale coronavirus confinement istock

Confinement : quand les femmes présentent la facture du travail domestique

Pas d'école, pas de nourrice, pas de cantine... Face au confinement, les parents, et essentiellement les mères de famille, ont dû remplacer au pied lever les enseignants et cantiniers. Or ce travail, habituellement pris en charge par l'État et les collectivités à un coût. Plusieurs mères de famille...

Nicole Notat EricPiermont AFP

Nicole Notat tiendra la présidence du "Ségur de la santé" avec la fermeté qui la caractérise

Ce lundi 25 mai s’ouvre le "Ségur de la santé", un événement inédit voulu par l'Executif pour refonder le système de santé français en crise. Il est présidé par Nicole Notat, figure de la CFDT, qui a fondé l’agence de notation Vigeo. Elle devra concilier l'inconciliable en réformant en profondeur le...

Generalisation teletravail coronavirus

Le télétravail : nouvelle norme pour les entreprises ?

Avec le Covid-19, le télétravail s'est imposé durablement. En France, PSA souhaite désormais que ses salariés ne viennent au bureau qu'une fois par semaine. Aux États-Unis, Twitter autorise même ses employés à télétravailler à vie. Mais cet aménagement, qui exclut d'office les ouvriers, a montré par...