Publié le 17 mai 2019

SOCIAL

Mode : Kering ne fera plus appel à des mannequins mineurs

Le géant français du luxe Kering va uniquement faire appel à des mannequins âgés de plus de 18 ans pour représenter des adultes. Une initiative qui s’inscrit dans une démarche plus large de responsabilisation des pratiques initié il y a deux ans par plusieurs marques de luxe dont Kering. Son patron, François Henri Pinault, vient d'être missionné par Emmanuel Macron pour accélérer le changement dans le secteur, notamment concernant son impact environnemental. 

A compter de 202, Kering va uniquement faire appel à des mannequins âgés de plus de 18 ans pour représenter des adultes lors des défilés et séances photos de ses différentes marques.
@pexels

"Nous avons conscience de l'influence exercée par les images produites par nos maisons, notamment auprès des jeunes générations", a expliqué le PDG de Kering, François-Henri Pinault, dans un communiqué, annonçant que le groupe ne fera plus appel à des mannequins de moins de 18 ans. A partir de 2020, ceux-ci seront interdits de défilés et séances photos pour les différentes marques du groupe : Balenciaga, Saint Laurent, Gucci.... "Nous estimons avoir la responsabilité de proposer les meilleures pratiques possibles dans le secteur du luxe et nous espérons créer un mouvement qui incitera d'autres à nous suivre".

Cette nouvelle politique entrera en application lors des défilés de la saison automne-hiver 2020/2021. "Le niveau de maturité physiologique et psychologique de mannequins âgés de plus de 18 ans nous semble en effet plus approprié au rythme et aux exigences liés à cette profession", a précisé Marie-Claire Daveu, directrice du développement durable et des affaires institutionnelles internationales du groupe.

Des chartes de bonne conduite contre des pratiques « cruelles »

En septembre 2017, Kering et son concurrent LVMH (Dior, Louis Vuitton) avaient adopté une charte commune de bonnes pratiques pour interdire le recours à des mannequins trop maigres et âgés de moins de 16 ans pour représenter des adultes.

En février de la même année, le directeur de casting James Scully avait déclenché une polémique lors de la "Fashion Week" parisienne en dénonçant les conditions d'un casting réalisé pour Balenciaga par deux de ses concurrents, les accusant de traitement "sadique et cruel" à l'encontre de jeunes filles forcées d'attendre des heures dans un escalier. La mort en Chine d'un mannequin russe de 14 ans dans un état d'épuisement fin octobre 2017 avait ensuite entretenu le débat sur les conditions de travail et la couverture santé dans le monde de la mode.

Le patron de Kering missionné pour mobiliser ses pairs sur l'environnement

Par ailleurs le PDG de Kering, François-Henri Pinault, a été missionné par le président de la République pour mobiliser ses pairs de l’industrie de la mode pour réduire l’impact de leurs entreprises sur l’environnement (climat, biodiversité, pollution). L’objectif est de présenter un "fashion pact" lors de la prochaine édition du G7 qui se tiendra à Biarritz, fin août. 

La rédaction avec AFP


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Conditions de travail

Santé et sécurité au travail sont deux dimensions importantes de la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises). Dans les usines du monde, les conditions de travail sont souvent très difficiles. Les consommateurs prennent progressivement conscience du coût humain auquel sont obtenus les produits qu’ils achètent.

Emma collegue du futur fellowes

Dos courbé, yeux rouges, chevilles et poignets gonflés, teint blafard, voilà à quoi pourrait ressembler le salarié de demain

Pour alerter sur nos habitudes de travail au bureau, des chercheurs ont conçu un mannequin censé représenter le salarié en 2040 si rien ne change. Le résultat fait froid dans le dos : varices, eczéma, dos courbé, teint pâle, yeux rouges, absence de cils… De quoi nous pousser à bouger !

Affiche sorry we missed you

Ubérisation du travail : Ken Loach filme la descente en enfer d’un chauffeur-livreur

L’ubérisation du travail est plus que jamais au cœur de l’actualité, allant même jusqu’à intéresser le cinéma et l’un de ses plus prolifiques réalisateurs. Le dernier film de Ken Loach, "Sorry we missed you", sorti le 23 octobre, vient relancer le débat sur les conditions de travail de ces milliers...

Brexit Londres CCO

[Brexit] Avec ou sans accord, le Brexit risque de peser durement sur les plus pauvres

Le revenu par tête des britanniques devrait chuter après le Brexit, prévient le think tank universitaire "The UK in a changing Europe". Alors que la pauvreté concerne un cinquième de la population, dont quatre millions de travailleurs, le Brexit devrait être ressenti encore plus durement par ces...

Christine renon manifestation enseignants mal etre education nationale Thomas SAMSON AFP

Directeurs d’école, policiers, médecins, pompiers... Un mal-être au travail hors des radars

Après les personnels hospitaliers et les policiers, ce sont les enseignants qui sont descendus dans la rue pour exprimer leur colère et dénoncer leurs conditions de travail. Les pompiers préparent eux aussi une action pour le 15 octobre. Le mal-être au travail se généralise dans la fonction...