Publié le 20 juillet 2020

SOCIAL

Masque obligatoire : Pour les entreprises, ce sera "au cas par cas"

Face au regain de la pandémie de Covid-19 en France, le gouvernement vient d'imposer le port du masque dans tous les lieux clos ouverts au public. Si les marchés couverts, enseignes alimentaires, banques et établissements publics sont concernés et craignent un ralentissement de la reprise économique, pour les entreprises, la mesure s'appliquera "au cas par cas". Le milieu professionnel est pourtant particulièrement touché : 20 % des clusters identifiés dans l'Hexagone l'ont été en entreprise.

Masques Covid coronavirus stevanovicigor
Selon le dernier point publié par Santé Publique France, depuis la fin du mois de mai, 20 % des clusters détectés l’ont été dans une entreprise.
stevanovicigor

Ce n’est pas la deuxième vague tant crainte, mais, face aux signes d’un regain du virus, le gouvernement a décidé de rendre obligatoire les masques dans les lieux clos à partir de ce lundi 20 juillet. "Sauver des vies, protéger les plus vulnérables, réduire la circulation du virus : c'est de notre civisme que dépend la santé de tous", a commenté sur Twitter dimanche le Premier ministre Jean Castex.

Le port du masque chirurgical ou "grand public" (en tissu) était déjà obligatoire dans les transports en commun depuis le 11 mai. Il est désormais imposé à tout le monde dans les "magasins de vente, centres commerciaux, administrations, banques et marchés couverts", a détaillé dimanche la Direction générale de la Santé. Tous les établissements clos recevant du public sont soumis à cette nouvelle mesure. Une décision qui fait craindre aux secteurs concernés un ralentissement de la reprise économique alors que les soldes d’été ont commencé mercredi dernier. 

Le milieu professionnel favorable à l’épidémie

Pour les entreprises, en revanche, le port du masque au bureau n’est pas obligatoire, sauf si la société le décide. Les entreprises "doivent gérer au cas par cas, en fonction des situations", avait indiqué le 16 juillet le premier ministre Jean Castex. Or, selon le dernier point publié par Santé Publique France, depuis la fin du mois de mai, 20 % des clusters détectés l’ont été dans une entreprise.  

"Le milieu professionnel est le plus favorable pour cette épidémie. Surtout les milieux clos et humides, avec des systèmes de renouvellement d'air qui favorisent le brassage et l'exposition d'un plus grand nombre de personnes au virus", atteste auprès du Parisien Michèle Legeas, spécialiste de l'analyse et de la gestion des situations à risques sanitaires. 

Plusieurs experts notent également des mesures barrières de moins en mois appliquées dans les bureaux où les salariés se côtoient au moins huit heures par jour. Reste qu’il est difficile de savoir si les personnes contaminées l’ont été au sein des entreprises ou à l’extérieur, mais l’évolution du Covid-19 dans le milieu professionnel est scrutée de près.

Marina Fabre, @fabre_marina avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Conditions de travail

Santé et sécurité au travail sont deux dimensions importantes de la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises). Dans les usines du monde, les conditions de travail sont souvent très difficiles. Les consommateurs prennent progressivement conscience du coût humain auquel sont obtenus les produits qu’ils achètent.

Masques Covid coronavirus stevanovicigor

Masque obligatoire : Pour les entreprises, ce sera "au cas par cas"

Face au regain de la pandémie de Covid-19 en France, le gouvernement vient d'imposer le port du masque dans tous les lieux clos ouverts au public. Si les marchés couverts, enseignes alimentaires, banques et établissements publics sont concernés et craignent un ralentissement de la reprise...

Walker evans houses and bilboards in Atlanta 1936

[À l’origine] Du new deal culturel de la grande dépression à celui du Covid-19

Annoncé par Emmanuel Macron, un grand programme de commandes publiques devrait permettre à la culture, très touchée par le confinement et les mesures de prévention liées au Covid-19, de reprendre un second souffle. Une telle initiative avait été prise lors de la Grande dépression, après la crise de...

Charge mentale coronavirus confinement istock

Confinement : quand les femmes présentent la facture du travail domestique

Pas d'école, pas de nourrice, pas de cantine... Face au confinement, les parents, et essentiellement les mères de famille, ont dû remplacer au pied lever les enseignants et cantiniers. Or ce travail, habituellement pris en charge par l'État et les collectivités à un coût. Plusieurs mères de famille...

Nicole Notat EricPiermont AFP

Nicole Notat tiendra la présidence du "Ségur de la santé" avec la fermeté qui la caractérise

Ce lundi 25 mai s’ouvre le "Ségur de la santé", un événement inédit voulu par l'Executif pour refonder le système de santé français en crise. Il est présidé par Nicole Notat, figure de la CFDT, qui a fondé l’agence de notation Vigeo. Elle devra concilier l'inconciliable en réformant en profondeur le...