Publié le 05 octobre 2020

SOCIAL

Covid-19 : Le télétravail, fortement recommandé par le gouvernement, reste marginal

 Alors que Paris vient de passer en alerte maximale, le gouvernement appelle les entreprises à avoir recours "autant que possible" au télétravail. Malgré ces incitations, cette pratique reste assez marginale. Seul un salarié sur dix y a recours. Pourtant, près d'un quart des foyers de contamination est situé en milieu professionnel.

Generalisation teletravail coronavirus
Pendant le confinement, environ 20 % des salariés ont expérimenté le télétravail.
CC0

Paris en alerte maximale. Face à la progression inquiétante du Covid-19 dans la capitale, de nouvelles restrictions ont été annoncées. Fermeture des bars, nouveau protocole sanitaire pour les restaurants, fermeture des piscines, limitation du nombre de clients dans les centres commerciaux… Les Franciliens vont devoir s’adapter à ces nouvelles mesures. Si les universités et écoles restent le premier vecteur de contamination représentant 40 % de clusters, les entreprises arrivent en deuxième position avec 26 % de foyers de contamination.

"Le milieu professionnel est encore un lieu fort de contamination malgré le port du masque obligatoire qui freine la contamination", a expliqué lors d’une conférence de presse Aurélien Rousseau, directeur général de l’Agence régionale de santé Île-de-France. Face à cette situation, la ministre du Travail, Élisabeth Borne a demandé aux entreprises d'avoir recours "autant que possible" au télétravail dans les zones d’alerte renforcée et maximale.

Désengorger les transports en commun

"Nous demandons aux employeurs et aux salariés, en responsabilité, de trouver les organisations adaptées à chaque entreprise, et de limiter ainsi les interactions sociales, que ce soit sur le lieu de travail ou dans les transports en commun. Il s’agit d’un effort collectif demandé aux entreprises mais un effort nécessaire pour réduire la circulation du virus", a expliqué Élisabeth Borne aux partenaires sociaux. Un message d’autant plus fort que, le jour de la publication de ce communiqué, le 5 octobre, des images des stations de métro saturés de voyageurs après des incidents ont été partagées en masse  sur les réseaux sociaux. 

Malgré les incitations fortes du gouvernement au télétravail, cette pratique reste pourtant minoritaire. Fin août, selon la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares), le télétravail ne concernait qu’un salarié sur dix, soit deux fois moins que lors du confinement.

Pas d'obligation

Si les lignes bougent puisqu'entre 200 et 300 accords de télétravail sont en train d’être négociés, selon Benoît Serre, vice-président de l’association de directeur des ressources humaines, la pratique concerne essentiellement les grandes entreprises. Selon la Dares, le télétravail concerne à peine 4 % des salariés de petites entreprises. Manque de matériels, activités incompatibles avec le travail à distance, impératif de production, complexité d'organisation… La liste des freins est longue.

Certains salariés s’étonnent que le gouvernement incite sans jamais obliger les entreprises au télétravail. Mais, en réalité, l'Exécutif n'a pas cette prérogative. "Tant qu’il n’y a pas de nouveau confinement, l’État n’a pas de levier pour obliger les entreprises à télétravailler", explique Sabrina Kemel, avocate spécialisée en droit du travail et en droit social dans Ouest France.

Marina Fabre, @fabre_marina

C
© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Conditions de travail

Santé et sécurité au travail sont deux dimensions importantes de la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises). Dans les usines du monde, les conditions de travail sont souvent très difficiles. Les consommateurs prennent progressivement conscience du coût humain auquel sont obtenus les produits qu’ils achètent.

Nouveau revers pour Uber : ses chauffeurs ne sont pas des travailleurs indépendants selon la justice britannique

La justice britannique a rejeté le recours du géant américain Uber. Cette décision de la Cour suprême confère aux chauffeurs un statut intermédiaire entre l’indépendance et le salariat, avec certains avantages sociaux comme un salaire minimum ou des congés payés. Pour éviter que cette décision ne...

Elizabeth Borne Teletravail MartinBureau AFP

Covid-19 : Le gouvernement met en garde sur le relâchement des entreprises en matière de télétravail

La France peut échapper au confinement même si la situation épidémique est tendue. Selon le gouvernement, une des conditions pour éviter de nouvelles restrictions sanitaires est un recours accru au télétravail. Or selon la ministre du Travail, il y a un relâchement de cette pratique, en particulier...

Teletravail droit a la deconnexion Jun

Avec le télétravail obligatoire, le droit à la déconnexion se fait plus important que jamais

Depuis mars dernier, le télétravail plusieurs jours par semaine est devenu la norme pour des millions de salariés. Si cela a permis de développer une pratique qui peinait jusque-là à percer en France, elle a aussi rendu floue la frontière entre vie privée et vie professionnelle. Alors que Jean...

Afp ouighours

Le Royaume-Uni, les États-Unis et le Canada bannissent les importations liées au travail forcé des Ouïghours

Alors que les soldes débutent en France, le rôle des géants du textile dans l'exploitation des Ouïghours en Chine est de plus en plus questionné. Si l'Europe reste pour l'instant en retrait, trois pays, le Royaume-Uni, les États-Unis et le Canada ont annoncé bloquer l'importation de coton et de...