Publié le 17 février 2015

SOCIAL

Dépendance : un enjeu de taille pour les entreprises françaises

En France, 8,5 millions de personnes s’occupent d’un proche dépendant. La moitié de ces aidants exercent un emploi. Comment concilier cette responsabilité familiale avec sa vie professionnelle, alors même que l’espérance de vie augmente et que les aidants seront structurellement plus nombreux à l’avenir ? Pour les entreprises, l’enjeu est de taille. Certaines commencent à mettre place des premières mesures d'accompagnement.

Photo d'illustration
iStock

8,5 millions. C’est le nombre de personnes en France qui aident aujourd’hui un proche en situation de dépendance (personne âgée, enfant ou conjoint malade, personne handicapée…).

"47% d’entre elles exercent un emploi. La vraie question, c’est la conciliation de vie d’aidant avec les autres domaines que sont la vie privée et la vie professionnelle", explique Florence Leduc, présidente de l'Association française des Aidants.

Selon l’association, 2 aidants sur 3 ont l’impression que leur employeur ne prend pas en compte leur situation.  

D'après l’enquête Handicap-Santé menée par la Drees (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques) en 2008, 25% des aidants qui travaillent ont déjà pris des congés pour s’occuper d’un proche.  

 

Repenser l’organisation du travail

 

Gérer un proche dépendant, que ce soit de manière ponctuelle ou à plus long terme, demande du temps. La question de l’organisation du travail se pose alors pour les entreprises.

La mise en place d’un système plus souple permettrait notamment de lutter contre l’absentéisme: selon l’institut de sondage BVA, 26% des salariés aidants se sont absentés en plus de leurs congés légaux pour aider un proche dépendant.

"C’est un vrai sujet de responsabilité sociale (RSE) pour les entreprises, au même titre que la politique pour les salariés parents. Les aidants peuvent avoir besoin d’arriver plus tard, partir plus tôt ou bien s’absenter à certains moments de l’année", constate Florence Leduc.

Chez L’Oréal, c’est justement la question des salariés parents qui a amené l’entreprise à agir aussi pour les aidants. Emmanuelle Lièvremont, directrice Diversité et Santé au travail du groupe de cosmétique français, explique: "Nous avions depuis longtemps une démarche d’accompagnement des salariés parents. Puis, il y a 4ans environ, nos assistantes sociales et médecins du travail internes nous ont fait remonter le problème des salariés en grande difficulté en raison de la dépendance des proches, notamment leurs propres parents. Nous avons donc élargi la question des salariés parents pour aller vers une problématique plus globale."     

 

Des mesures clés pour réagir vite

 

Sensibiliser les managers, informer l’ensemble des collaborateurs et accompagner les salariés aidants…

Ces mesures sont clés pour aider les aidants, comme l’explique Jean-Renaud d’Elissagaray: "Au départ, les personnes confrontées à un proche dépendant passent beaucoup de temps au téléphone, depuis leur lieu de travail, pour joindre l’administration ou les prestataires. Ils sont ensuite obligés de s’absenter pour leur rendre visite. C’est une situation stressante", explique le directeur général et fondateur de Responsage, une plateforme d’accompagnement des salariés aidants.

Il estime aussi que c’est "un frein à la mobilité: certains refusent une responsabilité supérieure ou des déplacements professionnels à cause de cela". Selon BVA, 15% des aidants estiment avoir été pénalisés dans leur évolution professionnelle.

 

Des aménagements concrets

 

Les mesures concrètes à mettre en place sont de natures variables. "Chez L’Oréal, nous avons choisi de mettre en place deux dispositifs: aménager encore davantage les congés et accompagner les salariés avec de l’information et du conseil", explique Emmanuelle Lièvremont.

Depuis janvier 2014, l’entreprise a mis en place le maintien du salaire pendant 1mois en cas de congé de solidarité familiale. Au-delà de cette période, les aidants peuvent recourir au système de dons de jours de congé.

Le Crédit Agricole Assurances propose lui aussi des aides pour ses salariés aidants. Ensemble, ils ont créé un guide résumant les solutions d’accompagnement internes et externes.

Trois fois par an, des réunions d’informations sont organisées sur divers thèmes: financement des aides, placement en EHPAD (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), santé du salarié aidant, etc. 

"La situation d’aidant n’est pas permanente. Ce qui nous importe, c’est que le salarié accepte sa situation d’aidant, qu’il ose en parler, relate Brigitte Cachon, directrice de la RSE de Crédit Agricole Assurances. Mais cela prend du temps, et il est important que toute l’entreprise se sente concernée: collaborateurs, managers et direction."

Céline Oziel
© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Dépendance : aux Etats-Unis, des entreprises aident la "génération sandwich"

Comment concilier vie professionnelle et vie familiale quand on doit s’occuper non seulement de ses enfants, mais aussi de ses propres parents âgés, parfois dépendants ? Avec le vieillissement de la population, de plus en plus de salariés aux Etats-Unis sont confrontés à cette...

Congés illimités, une fausse bonne idée ?

Prendre autant de jours de congé que l’on veut, quand on veut. Ce rêve est devenu réalité dans plusieurs firmes anglo-saxonnes. Pourtant, derrière une apparence flatteuse, le système cache sa part de perversité. Présenté comme une avancée sociale, il constitue surtout un outil de...

Le présentéisme, nouvel indicateur de risque au travail

En France, l’engagement et la motivation au travail se traduisent souvent par une présence accrue dans les locaux de l’entreprise. Pourtant, contrairement aux idées reçues, des horaires à rallonge ne sont pas nécessairement un gage d’efficacité. Depuis peu, le concept de "présentéisme",...

Présentéisme : un phénomène discriminant pour les femmes

La tendance franco-française à prolonger ses heures de travail pose un problème en termes de mixité. Les femmes, encore largement responsables des tâches domestiques et familiales, ne peuvent pas jouer le jeu de la visibilité et du réseautage au même titre que les hommes.

Brigitte Grésy : "En entreprise, la maternité reste très sanctionnée"

Membre du Haut Conseil à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes (HCE) et secrétaire générale du Conseil supérieur de l’égalité professionnelle (CSEP), Brigitte Grésy est une spécialiste des questions de mixité. Elle revient sur la persistance des inégalités salariales...

De grandes entreprises adoptent des politiques pro-maternité

Une grossesse coûte deux ans d’évolution de carrière à une femme et justifierait, pour certains employeurs, un salaire inférieur. Des entreprises, qui souhaitent conserver leurs talents et éviter le turn-over, montrent la voie pour combattre ces mauvaises pratiques.

SOCIAL

Conditions de travail

Santé et sécurité au travail sont deux dimensions importantes de la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises). Dans les usines du monde, les conditions de travail sont souvent très difficiles. Les consommateurs prennent progressivement conscience du coût humain auquel sont obtenus les produits qu’ils achètent.

Siege Foxconn Chine SAM YEH AFP

Chine : la plus grande usine d’iPhone du monde, théâtre de manifestations

Ce mercredi 23 novembre, les salariés de l’usine Foxconn située à Zhengzhou, dans le centre de la Chine, ont protesté suite au confinement total du site pour cause de Covid-19. Le principal sous-traitant d'Apple se retrouve ainsi au cœur d’une nouvelle controverse, alors que la grogne sociale monte...

Loccitane cashinvestigation boutique

L’Occitane : derrière les accusations de travail d’enfants, les dessous complexes de la filière huile de palme

Sous les feux des projecteurs depuis la diffusion d’une émission de Cash Investigation, L’Occitane est accusée de travailler avec des fournisseurs exploitant les enfants. Le groupe regrette que le documentaire ne rende pas compte de la complexité de la filière huile de palme, et des efforts qui y...

Patrick pouyanne salaire

Communiquer sur sa rémunération : la périlleuse stratégie de Patrick Pouyanné

Pour couper court au débat lancé par les grévistes de TotalEnergies opposant l'augmentation de 52% de la rémunération de leur dirigeant à celle qui leur était proposée de 5%, Patrick Pouyanné a publié un graphique montrant l'évolution de sa rémunération sur 5 ans. Au vu des nombreuses réactions sur...

France Telecom Dider Lombard LionelBonaventure AFP

France Télécom : le harcèlement moral institutionnel est confirmé en appel

La Cour d’appel de Paris a allégé les peines de Didier Lombard, ex-PDG de France Télécom, et de son numéro deux Louis-Pierre Wenès. Mais elle confirme le harcèlement moral institutionnel mis en place par les dirigeants du groupe dans les années 2007-2008 pour pousser des salariés au départ, et qui...