Publié le 02 février 2021

SOCIAL

Avec le télétravail obligatoire, le droit à la déconnexion se fait plus important que jamais

Depuis mars dernier, le télétravail plusieurs jours par semaine est devenu la norme pour des millions de salariés. Si cela a permis de développer une pratique qui peinait jusque-là à percer en France, elle a aussi rendu floue la frontière entre vie privée et vie professionnelle. Alors que Jean Castex appelle une nouvelle fois à privilégier le télétravail, de nombreuses voix s’élèvent pour revendiquer le droit à la déconnexion.

Teletravail droit a la deconnexion Jun
Le télétravail a limité le droit à la déconnexion de millions de salariés français.
@Jun

"Dans toutes les entreprises où cela est possible, le recours effectif au télétravail devra être renforcé", a appelé le Premier ministre Jean Castex, vendredi 29 janvier, à l’occasion de l’annonce de nouvelles restrictions, censées permettre d’éviter un confinement. Un retour en arrière, alors qu’il y a quelques semaines, la ministre du travail, Élisabeth Borne, avait justement allégé cette obligation face au risque de dégradation de la santé mentale des Français.

C’est maintenant le droit à la déconnexion qui est de plus en plus revendiqué par les travailleurs. Confinés à domicile où ils sont parfois branchés à leur ordinateur et smartphone 24h/24, sans temps mort entre leurs temps de vie, de nombreux salariés, cadres dans leur grande majorité, se plaignent. C'était le cas de 69 % d'entre eux en novembre, pendant le deuxième confinement, selon un baromètre annuel de l'Ugict-CGT/Sécafi, réalisé par ViaVoice, contre 60 % un an plus tôt.

Disponibilité permanente

Si les outils numériques permettent de travailler presque partout sans perdre de temps, cela peut vite devenir synonyme de "disponibilité permanente", déplorent nombre de ceux qui ont fait l'expérience du "télétravail forcé permanent" depuis le début de la crise sanitaire liée à l'épidémie de Covid-19. Le "droit à la déconnexion" a été introduit dans la loi française en 2017, mais à ce jour, aucune contrainte, ni sanction ne sont prévues.

"Avec le télétravail, toutes les barrières entre les temps de vie sautent : on est tout le temps connecté avec une charge de travail en forte hausse", estime Nayla Glaise, déléguée CGT au cabinet de conseil Accenture, et membre du syndicat européen Eurocadres. Selon la Dares (Direction de l'Animation de la recherche, des Études et des Statistiques), début mai, "près de 80% des télétravailleurs" ne disposaient pas d'un droit à la déconnexion et "40 % des encadrants" déploraient une hausse de leur charge de travail.

Droits de l’Homme

Avec le télétravail à haute dose, "certains managers ont su éviter les pressions inutiles mais d'autres se sont mis dans l'hyperactivité ou l'hypercontrôle à la limite du harcèlement", témoigne un cadre d'un grand groupe de l'énergie. Un ingénieur d’une célèbre entreprise de logiciels ajoute : "En pratique, ce droit (à la déconnexion) n'existe pas".

Le sujet est tel que la Commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNCDH) s’en est emparé dans une communication sur "les droits fondamentaux des travailleurs pendant l'état d'urgence sanitaire". Elle explique : "Le recours massif au télétravail pose avec une acuité nouvelle la question de la conciliation entre vie privée et vie professionnelle (…), des obligations qui relèvent de l’activité professionnelle et qui en temps normal n’ont vocation à s’appliquer que dans le lieu de travail s’appliquent au domicile, ce qui a pour conséquence d’accroître les risques psychosociaux tels que l’anxiété et l’épuisement professionnel".

Ludovic Dupin avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Conditions de travail

Santé et sécurité au travail sont deux dimensions importantes de la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises). Dans les usines du monde, les conditions de travail sont souvent très difficiles. Les consommateurs prennent progressivement conscience du coût humain auquel sont obtenus les produits qu’ils achètent.

Pass sanitaire salarie Mat Napo on Unsplash

Pass sanitaire : Le projet de loi supprime le licenciement mais le gouvernement assure qu'il reste possible pour les salariés réfractaires

[Mise à jour le 27 juillet] Alors que les Parlementaires ont définitivement adopté le projet de loi sur l'extension du pass sanitaire, le flou persiste sur une mesure très controversée : la possibilité de licencier un salarié ciblé par une obligation vaccinale qui refuse de s'y soumettre. Le...

Pass sanitaire stopcovid Riccardo Milani Hans Lucas Hans Lucas via AFP

En l’absence de pass sanitaire, une entreprise pourra licencier un salarié

Les députés viennent de valider l'extension du pass sanitaire dans les lieux recevant du public comme les théâtres, restaurants, cinémas, festivals... et pour le personnel travaillant avec des personnes à risque. Si un salarié ne respecte pas cette mesure, à compter du 15 septembre, son contrat de...

Islande semaine quatre jours ivana medic unsplash

La plus grande expérimentation de la semaine de travail sur quatre jours est un succès

Moins de stress, plus de loisirs, de repos, amélioration de la productivité... Les impacts d'une semaine de travail réduite à quatre jours sont plus que positifs, permettant de rééquilibrer la vie personnelle et professionnelle. C'est le résultat d'une expérimentation menée sur 1 % de la population...

Incendie usine bengladesh KAZI SALAHUDDIN RAZU NURPHOTO NURPHOTO VIA AFP

Bangladesh : plus de cinquante morts, dont des enfants, dans le gigantesque incendie d'une usine

Une usine d'alimentation détenue par Hashem Food and Beverage, a été ravagée par un énorme feu le 8 juillet au Bangladesh. Plus de cinquante personnes sont décédées, dont des enfants qui travaillaient dans l'usine. Huit ans après l'effondrement du Rana Plaza, l’usine textile bangladaise qui a...