Publié le 28 septembre 2020

POLITIQUE

Si le Sénat reste à droite, des élus ruraux y portent de nouveaux élus écologistes

La majorité de droite et du centre au Sénat sort renforcée des élections de dimanche, marquées globalement par une grande stabilité dans la répartition toutefois des sièges. Toutefois parmi les 348 sénateurs, 12 vont former un groupe écologiste, une première depuis 2007 qui confirme la dynamique des Européennes et des Municipales.

La moitié des élus du Sénat a été renouvelée dimanche 27 septembre.
@Sénat

Dimanche 28 septembre, la moitié des sénateurs ont été renouvelés. Les grands électeurs issus de tous les départements ont élu 172 élus pour siéger dans la haute chambre. Globalement l’équilibre des forces reste le même. "Cette élection, dans un contexte sanitaire, économique et social inédit, vient conforter la majorité sénatoriale de la droite et du centre", s'est félicité Gérard Larcher (LR), actuel Président, qui devrait être réélu à son poste jeudi prochain.

Selon lui, "les grands électeurs ont signifié aujourd'hui qu'ils veulent que le Sénat soit à la fois ouvert et un contre-pouvoir exigeant, participant à un rééquilibrage des pouvoirs au profit des collectivités". Ce que les grands électeurs ont montré aussi est que le milieu rural a continué à pousser en partie la dynamique écologique apparue lors des deux derniers scrutins en France, les Européennes et les Municipales.

Des bobos, élus des centres-villes

EN effet, alors que le vote vert semblait réservé aux grandes villes, nombre d’élus ruraux ont voté en faveur de candidats verts. Ainsi, les écologistes ont annoncé la formation d'un groupe au Sénat. Celui-ci avait disparu en 2017. "Il y aura un groupe vert au Sénat", soit au moins 10 élus, a assuré la sénatrice EELV Esther Benbassa.

Au Total 12 sénateurs rejoindront le groupe EELV. "Qu’il n’y ait pas d’expression des écologistes au Sénat, c’était une aberration", assure Ronan Dantec, sénateur de Loire-Atlantique. "Nous commençons à être présents dans les territoires ruraux, alors qu’on nous a souvent reproché d’être des bobos, des élus du centre-ville", a ajouté Esther Benbassa qui assure que le groupe soutiendra les propositions de la Convention citoyenne pour le climat.

Ludovic Dupin avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

Vaccin Covid 19 Byjeng

[Édito] Emmanuel Macron renonce au vaccin obligatoire pour ménager une opinion publique devenue sceptique à la science

Pour mettre fin à la pandémie mondiale du Covid-19, il faut que 80 % de la population soit immunisée. Une réalité atteignable en 2021 avec une vaccination massive. Mais le gouvernement prend le risque de retarder un retour à la normale en ne rendant pas cette vaccination obligatoire. Une trop forte...

Europe union europeenne artJazz

L’État de droit, pomme de discorde européenne en pleine négociation budgétaire du plan de relance

Avant la seconde vague de Covid-19, l’heure était à la relance économique et l’Union Européenne avait, pour la première fois, acté le principe d’un plan de 750 milliards d’euros qui doit apporter 40 milliards à la relance verte française. Mais la Pologne et la Hongrie ont bloqué le processus parce...

Elisabeth Borne Conference covid 12 novembre teletravail LudovicMarin AFP Pool

Le gouvernement maintient le confinement en l'état et appelle à un effort "citoyen" sur le télétravail

Comme promis, 15 jours après la mise en place du deuxième confinement, le gouvernement est venu devant les Français faire état de son effet sur l'épidémie de Covid-19. Si les signes sont positifs, il n'y aura pas d'allégement du dispositif alors qu'une hospitalisation due au Covid-19 a lieu toutes...

MSNBC coupe Trump Capture

Donald Trump, diffuseur en chef de fake news, battu par Biden et les médias traditionnels

Pendant quatre ans, Donald Trump aura publié plus de 10 000 tweets en tant que Président. Il s’est agi, en 140 signes, d’un savant cocktail d’affirmations plus ou moins fausses, souvent en majuscules et point d’exclamations. Longtemps les réseaux sociaux ont laissé ses messages se propager. Mais...