Publié le 17 juin 2020

POLITIQUE

Rebond du Covid-19 à Pékin: la mairie prend des mesures partielles de confinement

Les aéroports de Pékin ont annulé mercredi 17 juin plus d'un millier de vols et la mairie a fait refermer les écoles, au moment où les autorités tentaient d'enrayer un rebond de Covid-19. La capitale chinoise a fait état de 31 nouvelles contaminations par le coronavirus au cours des dernières 24 heures -- un chiffre globalement stable pour le quatrième jour consécutif.

Pekin Beijing Chine 9038
La ville de Pékin ferme ses établissements scolaires et annulent des centaines de vols en raison de la résurgence du Coronavirus.
@Gyn9038

En l'espace de cinq jours, plus de 130 malades ont été identifiés dans la capitale chinoise. Un choc pour les Pékinois, car avant ce rebond épidémique, la capitale n'en avait recensé aucun depuis deux mois et la vie avait repris un cours quasi-normal. Pour tenter d'enrayer les nouvelles infections, la mairie a déjà confiné près de 30 zones résidentielles, soit plusieurs milliers de personnes, et exhorté ses 21 millions d'habitants à éviter les voyages "non essentiels" en dehors de la ville.

Depuis samedi, les autorités sanitaires ont testé environ 356 000 personnes, a indiqué Zhang Qiang, un haut responsable pékinois chargé de la gestion de l'épidémie. Le nouveau foyer est le marché de gros de Xinfadi, situé dans le sud de Pékin et où transitent d'ordinaire 70 % des légumes consommées dans la capitale. Le virus a notamment été détecté sur des planches servant à découper le saumon.

"L'épidémie est toujours en phase ascendante", a concédé lors d'une conférence de presse Pang Xinghuo, la vice-directrice du Centre du contrôle et de prévention des maladies de Pékin. "Il n'est pas exclu que le nombre de cas continue (à augmenter) ou reste à ce niveau pendant un certain temps. Jusqu'à présent, 95 % des cas sont de type normal ou bénin", a-t-elle souligné.

Des cas en province

Il n’empêche que les conséquences sont lourdes. Au moins 1 255 vols ont été supprimés ce mercredi dans les deux aéroports de Pékin, a indiqué le Quotidien du Peuple, le journal officiel du Parti communiste chinois (PCC) au pouvoir. Par ailleurs, la mairie avait annoncé mardi soir que toutes les écoles et universités devraient à nouveau fermer à partir de ce mercredi. Quant aux habitants des zones classées "à risque moyen ou élevé", c'est-à-dire les plus touchées par le Covid-19, ils ont interdiction de sortir de la ville.

Plusieurs villes et provinces imposent de toute façon désormais une quarantaine à l'arrivée aux voyageurs en provenance de la capitale. Le ministère chinois de la Santé a également fait état mercredi de deux nouveaux malades locaux du Covid-19 dans les provinces du Hebei (nord) et du Zhejiang (est). Il a également annoncé onze cas importés, dû à des retours de personnes depuis l'étranger.

La Rédaction avec AFP


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

Gouvernement macron

Un casting gouvernemental multi-cibles : transition écologique, diversité et souveraineté

Difficile de décrypter le message d’un gouvernement où le principal fait nouveau est le changement radical sur l’éducation confiée à l’historien Pap Ndiaye. Pour le reste c’est un trio de femmes précédemment ministres (Élisabeth Borne, Amélie de Montchalin et Agnès Pannier-Runacher) qui doivent...

Elisabeth borne premiere ministre LUDOVIC MARIN POOL AFP

Élisabeth Borne, Première ministre, sera-t-elle la femme d’un second souffle ?

30 ans après Édith Cresson, c’est Élisabeth Borne qui a enfin brisé le plafond de verre de Matignon. Après trois semaines d’attente, Emmanuel Macron a décidé de remplacer Jean Castex, représentant des terroirs, par Élisabeth Borne, une femme dont il a éprouvé la loyauté puisqu’elle a été...

Legislative nupes renaissance stephane de sakutin afp julien de rosa afp

Social et écologie, mots d’ordre des Législatives opposant la Renaissance d'Emmanuel Macron à l’alliance de la gauche, la NUPES

La cérémonie d’investiture d’Emmanuel Macron pour son second mandat a confirmé que la campagne des législatives aurait une tonalité différente de celle des Présidentielles, que la montée de l’extrême droite avait rivé sur la sécurité et de l’immigration. Dans son discours, le nouveau président a dit...

Emmanuel Macron election president Ludovic MARIN AFP

Quel président pour quelle France ? Les choix d’Emmanuel Macron restent flous

Emmanuel Macron a été réélu Président avec plus de 58 % des voix contre Marine Le Pen qui en a obtenu près de 41 %, soit huit points de plus qu’en 2017. La tonalité était au soulagement de ne pas voir l’extrême-droite accéder au pouvoir mais tous les commentateurs évoquaient les fractures, les...