Publié le 12 décembre 2022

POLITIQUE

Les changements à la tête de quatre partis politiques feront-ils plus de place à l'écologie dans le débat public ?

Quatre nouveaux dirigeants de partis politiques ont été désignés ce week-end. Élus par des militants, comme Marine Tondelier pour EELV et Eric Ciotti pour les Républicains ou désignés par les instances de leurs partis comme Manuel Bompard qui remplace Jean-Luc Mélenchon à la tête de la France Insoumise (LFI) et Hervé Marseille à l’UDI. Ce changement de têtes va-t-il entrainer un changement de tonalité dans le débat public après la prise de conscience des dégâts environnementaux liés aux catastrophes de l’été 2022 ? Revue de position des nouveaux chef(fe)s de partis.

Montage photos tondelier ciotti bompard marseille dec 2022 AFP
Quatre nouveaux dirigeants de partis politiques ont été désignés ce week-end : Marine Tondelier pour EELV, Eric Ciotti pour les Républicains, Manuel Bompard à la tête de la France Insoumise (LFI) et Hervé Marseille à l’UDI.
EMMANUEL DUNAND ; CHRISTOPHE ARCHAMBAULT ; BERTRAND GUAY / POOL AFP

Au vu des campagnes présidentielles et législatives du premier semestre 2022, dominées par les débats sur l’immigration et la sécurité, et laissant une portion congrue au climat, il est presque surprenant de voir progresser le thème de l’écologie dans le monde politique. Le clivage gauche/droite y est en effet solidement ancré. Pour EELV et LFI, l’écologie est un axe de transformation massive de la société, le primat social étant beaucoup plus prononcé chez LFI. Pour les Républicains et l’UDI, il y a bien une écologie de droite mais elle est résolument scientifique, techno solutionniste et protectrice de la croissance. Revue des forces en présence. Ces quatre nouveaux dirigeants seront-ils capables de ramener à la politique les 50 % de Français qui se sont abstenus lors des dernières élections ?

Marine Tondelier, élue avec 90,8% des voix secrétaire nationale d’EELV

Tous les portraits de cette jeune femme (36 ans) qui a fait consensus à la tête du parti écologiste, mentionne qu’elle n’est pas connue du grand public. Cela sous-entend qu’elle est très différente de la médiatique Sandrine Rousseau aux prises de position clivantes. Élue depuis 2014 à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), où elle ferraille avec le Rassemblement National, Marine Tondelier est un pilier du parti vert. Elle a l’ambition de donner une nouvelle ampleur au parti écologiste qui reste sur l'échec cuisant des dernières présidentielles. Elle s’appuie pour cela sur un comité exécutif composé de neuf femmes pour six hommes et lance d’ores. Elle entend aussi lancer des États généraux de l’écologie pour écouter les attentes des Français. Une convention de refondation est programmée à l’été. Objectif : "créer un grand mouvement de l’écologie politique" qui amène à un futur parti qui pourrait s’appeler "les Écologistes", et qui pourrait rassembler un million de sympathisants d'ici la fin de son mandat, cent fois plus que les 11 000 actuels. 

Éric Ciotti, élu avec 53,7% des voix président du parti Les Républicains 

Cet élu des Alpes-Maritimes de 57 ans prend sa revanche sur la primaire de son Parti aux présidentielles. Sur une ligne très à droite sécuritaire, anti-immigration et hostile au melting-pot français, il n’a, comme Jordan Bardella (RN), ostensiblement félicité qu’Olivier Giroud et Hugo Lloris pour la victoire des Bleus en quart de finale de la Coupe du Monde. Son principal programme est de porter la candidature de Laurent Wauquiez aux présidentielles en 2027. Mais il a des enfants et lors du débat avec ses deux adversaires, Bruno Retailleau et Aurélien Pradié, il a évoqué la pression climatique que ses filles exerçaient sur lui, revendiquant une écologie de droite qu’il définit ainsi. 

Manuel Bompard désigné pour remplacer Jean-Luc Mélenchon à la tête de La France Insoumise

La première Assemblée représentative du mouvement fondé par Jean-Luc Mélenchon était réunie ce weekend sans les ténors du parti, à l’exception de son fondateur et de Manuel Bompard. Le député marseillais a été désigné pour remplacer la figure tutélaire de LFI autour de mots d’ordre très sociaux, contre la vie chère, pour le contrôle des prix et la démarchandisation de l’énergie. Les questions écologiques sont réapparues autour des mégabassines, défendues par les partisans d’une agriculture extensive à laquelle s’oppose Les Insoumis. Ce qui leur vaut des attaques ciblées, à l’image de celle qui a visé la permanence de la députée de Moselle, Charlotte Leduc.

Hervé Marseille élu à la tête de l’UDI, qui a perdu les deux tiers de ses membres en dix ans

Le sénateur de 68 ans a été élu par un congrès qui espère faire oublier les problèmes judiciaires de son précédent président, Christophe Lagarde, en rappelant l’esprit des fondateurs, Simone Veil et Jean-Louis Borloo. Ce dernier avait porté le Grenelle de l’environnement sous la présidence de Nicolas Sarkozy, en tant que ministre de l’écologie et du développement durable, entre 2007 et 2010. et c'est sa vision de l'écologie qui est partagée. Il a participé au congrès du parti centriste qui espère "rassembler les forces humanistes".

Anne-Catherine Husson-Traore, directrice générale de Novethic, @AC_HT_


© 2023 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

Jacinda ardern MICHAEL BRADLEY AFP

Jacinda Ardern, Première ministre néo-zélandaise emblème d'une politique alternative, démissionne

Le parcours de Jacinda Ardern, la Première Ministre néo-zélandaise, aura cassé tous les codes politiques depuis le début. Élue par surprise en 2017 à 37 ans, elle aura dirigé le pays pendant six ans en assumant maternité, empathie avec la population, attitude exemplaire lors des attentats de...

Assaut contre les batiments du Congres de la Cour supreme et du palais presidentiel Brasilia janvier 2023 EVARISTO SA AFP

La prise éphémère des symboles démocratiques de Brasilia incarne les nouvelles batailles de l’extrême droite

Pendant quatre heures dimanche, les partisans de Jair Bolsanaro ont rejoué la prise du Capitole sous d’autres latitudes. Couverts de drapeaux brésiliens, ils ont pris d’assaut la place des Trois pouvoirs construite par Oscar Niemeyer, vandalisant au passage le Congrès, la Cour Suprême et le palais...

Montage photos tondelier ciotti bompard marseille dec 2022 AFP

Les changements à la tête de quatre partis politiques feront-ils plus de place à l'écologie dans le débat public ?

Quatre nouveaux dirigeants de partis politiques ont été désignés ce week-end. Élus par des militants, comme Marine Tondelier pour EELV et Eric Ciotti pour les Républicains ou désignés par les instances de leurs partis comme Manuel Bompard qui remplace Jean-Luc Mélenchon à la tête de la France...

Eva Kaili Parlement europeen CCO

Qatar 2022 : la compétition sportive n’a pas dissipé le parfum de corruption qui flotte jusqu’au Parlement européen

Les appels au boycott se sont taris face aux matches de football mais la corruption dénoncée depuis l’attribution de la Coupe du Monde poursuit ses ravages. Elle est à l’origine de l’interpellation de la vice-présidente grecque du Parlement européen vendredi. Eva Kaili, du parti S&D, s’était...