Publié le 28 mai 2020

POLITIQUE

Le gouvernement déconfine d’abord… pour l’économie on verra plus tard

Le Premier Ministre a annoncé une levée de barrière généralisée grâce aux bons résultats sanitaires. Les parcs et jardins rouvrent, la limite des 100 km est supprimée et nous pouvons organiser les vacances en France librement. Pour aller plus loin, il faudra attendre le 22 juin. Un petit parfum de vacances flottait sur la conférence de presse d’Edouard Philippe du 28 mai où l’absence de Bruno Lemaire a mis en lumière un angle mort : les remèdes à apporter à la crise économique et sociale, pourtant identifiée comme le nouveau front à attaquer.

Edouard Philippe Deconfinement 28 mai PhilippeLopez AFP
Le 28 mai, Édouard Philippe a présenté les conditions de la deuxième phase du déconfinement qui débutera le 2 juin.
@PhilippeLopez

"Un nouveau front s’ouvre aujourd’hui : l’urgence économique et sociale de la récession. Nous avons besoin de toute votre mobilisation pour une reprise vigoureuse et déterminée." Ce sera la seule mention de la situation économique qu’a concédée Édouard Philippe lors de la conférence de presse du 28 mai entièrement consacrée aux conditions du déconfinement pour les déplacements, les transports, les parcs et jardins.

Ont été conviés les ministres de la santé et de l’éducation. Le premier a détaillé une nouvelle fois les paramètres de calcul d’exposition au virus qui permet au Val d’Oise d’être le seul département en rouge de tout l’hexagone, classement aussitôt contesté par la présidente du département. L’Île-de-France reste en orange ce qui lui vaut le maintien de certaines restrictions : seules les terrasses des cafés et restaurant seront accessibles et les lycées restent fermés en l’absence d’oral du bac de français pour tous. Les collégiens de quatrième et troisième ne devraient pas retrouver les salles de classe avant la rentrée de septembre. Jean-Michel Blanquer a donc renoncé à une rescolarisation d’ampleur des collégiens, affirmant vouloir privilégier désormais la réouverture de toutes les écoles primaires et des entretiens menés avec les lycéens qui préparent des bacs pro.

Télétravail et chômage

Le cap est désormais mis sur les vacances où les Français vont devoir relancer l’activité touristique, envoyer leurs enfants en colonies de vacances à partir du 22 juin ou programmer un séjour en camping avec leurs familles puisque ceux-ci seront accessibles dès le 2 juin. En revanche, le temps consacré au travail lors de la conférence de presse a été beaucoup plus bref. Le télétravail doit rester la pratique dominante au moins jusqu’au 22 juin, terme fixé pour la phase 3 du déconfinement.

Si le Premier ministre a été interrogé sur les très mauvais chiffres du chômage qui a augmenté de 22 % en avril, il s’est contenté de souligner qu’ils étaient la conséquence logique de l’arrêt extrêmement brutal de la production et la consommation dû au confinement. Nulle allusion à l’annonce d’un quelconque plan de relance ou même au plan auto annoncé cette semaine, les dimensions économiques sont visiblement du ressort des absents : le ministre de l’économie et des finances et le Président de la République.

Anne-Catherine Husson-Traore,  @AC_HT, Directrice générale de Novethic


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

Gouvernement macron

Un casting gouvernemental multi-cibles : transition écologique, diversité et souveraineté

Difficile de décrypter le message d’un gouvernement où le principal fait nouveau est le changement radical sur l’éducation confiée à l’historien Pap Ndiaye. Pour le reste c’est un trio de femmes précédemment ministres (Élisabeth Borne, Amélie de Montchalin et Agnès Pannier-Runacher) qui doivent...

Elisabeth borne premiere ministre LUDOVIC MARIN POOL AFP

Élisabeth Borne, Première ministre, sera-t-elle la femme d’un second souffle ?

30 ans après Édith Cresson, c’est Élisabeth Borne qui a enfin brisé le plafond de verre de Matignon. Après trois semaines d’attente, Emmanuel Macron a décidé de remplacer Jean Castex, représentant des terroirs, par Élisabeth Borne, une femme dont il a éprouvé la loyauté puisqu’elle a été...

Legislative nupes renaissance stephane de sakutin afp julien de rosa afp

Social et écologie, mots d’ordre des Législatives opposant la Renaissance d'Emmanuel Macron à l’alliance de la gauche, la NUPES

La cérémonie d’investiture d’Emmanuel Macron pour son second mandat a confirmé que la campagne des législatives aurait une tonalité différente de celle des Présidentielles, que la montée de l’extrême droite avait rivé sur la sécurité et de l’immigration. Dans son discours, le nouveau président a dit...

Emmanuel Macron election president Ludovic MARIN AFP

Quel président pour quelle France ? Les choix d’Emmanuel Macron restent flous

Emmanuel Macron a été réélu Président avec plus de 58 % des voix contre Marine Le Pen qui en a obtenu près de 41 %, soit huit points de plus qu’en 2017. La tonalité était au soulagement de ne pas voir l’extrême-droite accéder au pouvoir mais tous les commentateurs évoquaient les fractures, les...