Publié le 11 février 2019

POLITIQUE

Inégalités, biodiversité, numérique : les priorités de la présidence française du G7

C’est la France qui accueille et préside cette année le G7. Le groupe des sept pays les puissants économiquement, de la planète, se réuniront ainsi à Biarritz, du 24 au 26 août. Cinq thèmes prioritaires seront abordés : inégalités de la mondialisation, inégalité hommes-femmes, biodiversité, protection des océans et numérique, a indiqué l'Elysée.

Le G7 version 2018. En 2019, le groupe des 7 pays les plus puissants économiquement sera présidé par la France.
@wikicommons

Les inégalités de la mondialisation, l'inégalité hommes-femmes, la biodiversité, la protection des océans et le numérique… Voilà les cinq thèmes prioritaires de la présidence française du G7 en 2019, a annoncé l’Élysée jeudi 07 février.  

Alors que les grands sommets internationaux ont été minés ces derniers mois par l'hostilité du Président américain Donald Trump, qui préfère les relations bilatérales au multilatéralisme, l’Élysée veut des "résultats concrets", plutôt que des "communiqués", que le Président américain a refusé, la plupart du temps, de signer…

"Nous voulons un grand débat sur des sujets comme l'organisation du commerce mondial", indique Paris. Outre la guerre USA-Chine qui domine le sujet et qui ne sera pas évoquée sachant que la Chine ne fait pas partie du G7 (1), le président veut aussi mettre l’accent sur le développement économique de l'Afrique, en soutenant l'entreprenariat africain, notamment féminin.

Un One Planet Summit pendant le G7 de Biarritz

Interrogés sur l'influence éventuelle du mouvement des "gilets jaunes" sur le contenu des débats, les représentants français souhaitent que soient associés des citoyens du territoire au déroulement du sommet, sur l'ensemble de la région Nouvelle Aquitaine. Mais le thème des inégalités a été choisi par Emmanuel Macron bien avant cette crise, assure l’Élysée.

Plusieurs réunions ministérielles thématiques sont programmées d'avril à juillet, notamment sur l’environnement à Metz, les 5 et 6 mai prochains. C’est aussi dans le cadre du sommet que se tiendra une nouvelle édition du "One Planet Summit", le sommet sur le climat lancé en 2016 par la France et qui mobilise notamment des grandes entreprises.

Béatrice Héraud avec AFP

(1)   Le G7 comprend l'Allemagne, le Canada, les États-Unis, la France, l'Italie, le Japon et le Royaume-Uni.


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

Pays heureux

Finlande et Nouvelle-Zélande : la réussite de ces pays ringardise le PIB

Alors que de plus en plus de pays réfléchissent à faire évoluer leurs indicateurs de croissance, la Finlande et la Nouvelle-Zélande sont déjà passées à l’acte. Elles évaluent leurs performances non plus seulement à l’aune de la croissance mais aussi du bien-être. Ce n’est donc pas un hasard si ces...

3 COO

3% de déficit : une règle d'or fixée un peu par hasard

La Commission européenne lance une consultation publique sur une hypothétique réforme du Pacte de stabilité et de croissance qui encadre les politiques budgétaires des États membres. Ce pacte a notamment érigé en règle d’or la limite d’un déficit public à 3% du PIB. Mais comment et sur quels...

Mesures fiscales cco

La théorie du ruissellement défendue par Emmanuel Macron ne passe pas l’épreuve des faits

Les réformes fiscales de 2018, dont la fin de l'impôt sur la fortune, devaient transformer les baisses de taxes des ménages les plus riches en investissements dans l’économie réelle. Mais un rapport de France Stratégie vient à l'encontre de cette théorie. Dans les faits, les réformes n’ont pas eu...

Sandrine Rousseau Yannick Jadot Antonin Burat Hans Lucas Hans Lucas via AFP

Le drapeau écologiste sera porté par Yannick Jadot qui élargit son horizon de campagne

Et si la campagne présidentielle avait vraiment commencé avec la Primaire écologiste qui, contre vents et marées médiatiques, a tenté de dessiner un nouvel agenda politique ? Yannick Jadot a battu d’une très courte tête Sandrine Rousseau lors du second tour de la primaire du parti. Un score serré...