Publié le 04 décembre 2020

POLITIQUE

Covid-19 : Le gouvernement annonce que le vaccin sera gratuit pour tous

Alors que les Français sont assez réticents à la vaccination - près de 50 % d’entre eux s’y disent opposés - le gouvernement a tenu à donner des gages économiques et sanitaires pour convaincre au moins les indécis afin d’atteindre une couverture maximale. Ainsi, Jean Castex a présenté la stratégie vaccinale de la France, incluant la gratuité pour tous.

Vaccin Castex
Jean Castex a présenté jeudi 3 décembre la stratégie vaccinale de la France.
@gouvernement

Alors que plusieurs pays dans le monde, dont le Royaume-Uni voisin, ont commencé ou s’apprêtent à lancer les campagnes vaccinales contre le Covid-19, la France a décidé d’avancer avec prudence. Il faut dire que la population française se montre particulièrement réticente avec près de 50 % de la population qui refuse de recevoir ce traitement. Déjà, Emmanuel Macron avait assuré que le vaccin ne serait pas obligatoire.

Jeudi 3 décembre, le Premier ministre Jean Castex a présenté le détail de la politique vaccinale du pays. Et il a assuré que la vaccination serait gratuite pour tous. Il détaille qu’à cette fin, 1,5 milliard d'euros y seront consacrés dans le budget de la Sécurité sociale pour 2021. Grâce aux commandes prises au niveau européen, "la France disposera d'un potentiel de 200 millions de doses, ce qui permettrait de vacciner 100 millions de personnes", puisque le vaccin nécessite à ce jour deux injections à quelques semaines d'intervalle, décrit-il.

Acte altruiste

Pour ce qui est de la stratégie vaccinale, qui sera présentée prochainement au Parlement, Jean Castex a assuré que la "transparence" était un "impératif" face aux "réticences, voire, parfois, les craintes exprimées par certains d'entre vous". Pour autant, il appelle les Français à être "les plus nombreux possible" à se faire vacciner. Il s’agit d’"un acte altruiste" pour "protéger les autres". "On doit aussi s'immuniser contre les peurs", grâce à "la connaissance", a ajouté le ministre de la Santé Olivier Véran.

L’objectif est qu’un million de personnes soient vaccinées en janvier, notamment dans les Ehpad, puis à partir de février, près de 14 millions de Français présentant des facteurs de risque liés au coronavirus. Enfin, au printemps, l'ensemble de la population aura accès à la vaccination. "Notre premier objectif est de garantir que la France ait suffisamment de vaccins pour sa population. Et évidemment, et c'est un autre atout des négociations conduites au niveau européen, nous ne paierons à la fin que ce qui nous sera effectivement livré", a expliqué le Premier ministre.

"Le vaccin représente un formidable espoir", assure Olivier Véran, mais il précise qu’au cours "des prochains mois, le vaccin ne changera pas fondamentalement le cours de l'épidémie", a-t-il déclaré. Et d'ajouter : "Il faudra rester ensemble vigilants, par exemple maintenir les gestes barrières, continuer de se faire tester, procéder au traçage des cas contacts. Bref, nous resterons pendant certains mois aux prises avec la réalité qui est la nôtre depuis quelque temps déjà".

Ludovic Dupin avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

Manifestation climat Lyon 28 septembre NICOLAS LIPONNE HANS LUCAS HANS LUCAS VIA AFP

Loi climat : sept points chauds qui seront au cœur des débats à l'Assemblée Nationale

Un an et demi après le lancement de la Convention citoyenne pour climat, le projet de loi Climat et résilience, issu des propositions des 150 citoyens tirés au sort, débarque à l'Assemblée Nationale. À partir de ce lundi 29 mars et jusqu'au 18 avril, les députés seront chargés de statuer sur les 69...

Manifestation marche pour le climat paris Concepcion Alvarez

Un appel à marcher pour une "vraie" loi climat dimanche 28 mars

À la veille de l'examen de la loi Climat et résilience à l'Assemblée Nationale, les membres de la Convention citoyenne pour le climat et plus de 400 organisations organisent dimanche 28 mars une marche en faveur d'une "vraie" loi climat. Parallèlement, 225 personnalités politiques ont publié le 26...

IStock Chinnapong code environnement

La création d'un "Défenseur de l’environnement" pourrait être inscrite dans la loi Climat et Résilience

Alors que la préservation de l'environnement devient omniprésente dans les débats à travers l'étude de la future loi climat et résilience, l'objectif est parallèlement de pouvoir garantir le respect et la compréhension des mesures à venir. Dans ce but, le gouvernement étudie la mise en place d'un...

Assemblee nationale hemicycle plein vue panoramique

Referendum : l'Assemblée Nationale veut "garantir" la protection de l'environnement dans l’article 1er de la Constitution

La tenue du référendum pour "garantir" la protection de l'environnement dans l'article 1er de la Constitution vient de franchir une nouvelle étape. Sans surprise, l'Assemblée Nationale a voté le 16 mars en faveur du projet de loi. Mais rien n'est encore gagné : le Sénat doit encore valider l'article...