Publié le 04 décembre 2020

POLITIQUE

Covid-19 : Le gouvernement annonce que le vaccin sera gratuit pour tous

Alors que les Français sont assez réticents à la vaccination - près de 50 % d’entre eux s’y disent opposés - le gouvernement a tenu à donner des gages économiques et sanitaires pour convaincre au moins les indécis afin d’atteindre une couverture maximale. Ainsi, Jean Castex a présenté la stratégie vaccinale de la France, incluant la gratuité pour tous.

Vaccin Castex
Jean Castex a présenté jeudi 3 décembre la stratégie vaccinale de la France.
@gouvernement

Alors que plusieurs pays dans le monde, dont le Royaume-Uni voisin, ont commencé ou s’apprêtent à lancer les campagnes vaccinales contre le Covid-19, la France a décidé d’avancer avec prudence. Il faut dire que la population française se montre particulièrement réticente avec près de 50 % de la population qui refuse de recevoir ce traitement. Déjà, Emmanuel Macron avait assuré que le vaccin ne serait pas obligatoire.

Jeudi 3 décembre, le Premier ministre Jean Castex a présenté le détail de la politique vaccinale du pays. Et il a assuré que la vaccination serait gratuite pour tous. Il détaille qu’à cette fin, 1,5 milliard d'euros y seront consacrés dans le budget de la Sécurité sociale pour 2021. Grâce aux commandes prises au niveau européen, "la France disposera d'un potentiel de 200 millions de doses, ce qui permettrait de vacciner 100 millions de personnes", puisque le vaccin nécessite à ce jour deux injections à quelques semaines d'intervalle, décrit-il.

Acte altruiste

Pour ce qui est de la stratégie vaccinale, qui sera présentée prochainement au Parlement, Jean Castex a assuré que la "transparence" était un "impératif" face aux "réticences, voire, parfois, les craintes exprimées par certains d'entre vous". Pour autant, il appelle les Français à être "les plus nombreux possible" à se faire vacciner. Il s’agit d’"un acte altruiste" pour "protéger les autres". "On doit aussi s'immuniser contre les peurs", grâce à "la connaissance", a ajouté le ministre de la Santé Olivier Véran.

L’objectif est qu’un million de personnes soient vaccinées en janvier, notamment dans les Ehpad, puis à partir de février, près de 14 millions de Français présentant des facteurs de risque liés au coronavirus. Enfin, au printemps, l'ensemble de la population aura accès à la vaccination. "Notre premier objectif est de garantir que la France ait suffisamment de vaccins pour sa population. Et évidemment, et c'est un autre atout des négociations conduites au niveau européen, nous ne paierons à la fin que ce qui nous sera effectivement livré", a expliqué le Premier ministre.

"Le vaccin représente un formidable espoir", assure Olivier Véran, mais il précise qu’au cours "des prochains mois, le vaccin ne changera pas fondamentalement le cours de l'épidémie", a-t-il déclaré. Et d'ajouter : "Il faudra rester ensemble vigilants, par exemple maintenir les gestes barrières, continuer de se faire tester, procéder au traçage des cas contacts. Bref, nous resterons pendant certains mois aux prises avec la réalité qui est la nôtre depuis quelque temps déjà".

Ludovic Dupin avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

Pays heureux

Finlande et Nouvelle-Zélande : la réussite de ces pays ringardise le PIB

Alors que de plus en plus de pays réfléchissent à faire évoluer leurs indicateurs de croissance, la Finlande et la Nouvelle-Zélande sont déjà passées à l’acte. Elles évaluent leurs performances non plus seulement à l’aune de la croissance mais aussi du bien-être. Ce n’est donc pas un hasard si ces...

3 COO

3% de déficit : une règle d'or fixée un peu par hasard

La Commission européenne lance une consultation publique sur une hypothétique réforme du Pacte de stabilité et de croissance qui encadre les politiques budgétaires des États membres. Ce pacte a notamment érigé en règle d’or la limite d’un déficit public à 3% du PIB. Mais comment et sur quels...

Mesures fiscales cco

La théorie du ruissellement défendue par Emmanuel Macron ne passe pas l’épreuve des faits

Les réformes fiscales de 2018, dont la fin de l'impôt sur la fortune, devaient transformer les baisses de taxes des ménages les plus riches en investissements dans l’économie réelle. Mais un rapport de France Stratégie vient à l'encontre de cette théorie. Dans les faits, les réformes n’ont pas eu...

Sandrine Rousseau Yannick Jadot Antonin Burat Hans Lucas Hans Lucas via AFP

Le drapeau écologiste sera porté par Yannick Jadot qui élargit son horizon de campagne

Et si la campagne présidentielle avait vraiment commencé avec la Primaire écologiste qui, contre vents et marées médiatiques, a tenté de dessiner un nouvel agenda politique ? Yannick Jadot a battu d’une très courte tête Sandrine Rousseau lors du second tour de la primaire du parti. Un score serré...