Publié le 06 janvier 2022

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

Les 1% les plus riches émettent 70 fois plus de CO2 que les 50 % les plus pauvres : l’infographie qui révèle les inégalités climatiques

C'est une donnée qui n'est pas encore prise en compte dans les politiques publiques. Alors que les plus fortunés émettent bien plus de CO2 que les ménages les plus modestes, les politiques climatiques s'adressent à tous sans distinction, pesant même parfois davantage sur les plus pauvres. De nouvelles études récentes confirment le poids des plus riches dans la crise climatique et recommandent de prendre des mesures ciblées tels que des impôts progressifs en fonction des émissions et des revenus. 

Inegalites climatiques
Les 1 % les plus riches ont émis en moyenne 110 tonnes de CO2 par an et par habitant, quand les 50 % les plus pauvres ont émis en moyenne 1,6 tonne de CO2 par an et par habitant.
@CC0

Les 1 % les plus fortunés de la planète sont à l’origine de 17 % des émissions mondiales de CO2. Tandis qu’à l'opposé du spectre, les 50 % les plus pauvres de la population mondiale n’ont entraîné que 12 % des émissions mondiales. "Il y a une forte inégalité des contributions au problème climatique", souligne à l'AFP l’économiste Lucas Chancel, estimant que "le gradient du revenu et du patrimoine permettent d'expliquer une grande partie des inégalités" d'émissions. Il est l’un des chercheurs du Laboratoire des inégalités mondiales, qui a publié ses résultats pour l‘année 2019 début décembre.  

En termes d'émissions de tonnes de CO2, le fossé est encore plus évocateur. Les 1 % les plus riches ont ainsi émis en moyenne 110 tonnes de CO2 par an et par habitant, quand les 50 % les plus pauvres ont émis en moyenne 1,6 tonne de CO2 par an et par habitant, soit 70 fois moins. Or, pour respecter un scénario de réchauffement limité à 1,5°C, il faudrait émettre environ deux tonnes de CO2 par an et par habitant. L’ONG Oxfam, qui a également publié un rapport récemment sur le sujet, a calculé que les 1 % les plus riches émettraient encore 70 tonnes de CO2 en trop en 2030 par rapport à l'objectif 1,5°C. Les classes moyennes, qui ont vu leurs émissions augmenter le plus vite entre 1990 et 2015, subiraient quant à elles un redressement sous "l'effet de Paris" en référence à l’Accord de Paris signé en 2015. Elles seraient ainsi quasiment dans les clous en 2030.  

Les plus riches aggravent la crise environnementale 1

Des efforts qui devraient viser les plus riches

Face à ce constat, les auteurs de ces rapports préconisent que les efforts soient largement concentrés sur la moitié de la population la plus riche et en particulier des 10 % les plus riches, afin d’assurer une transition juste et éviter un nouvel épisode du type des Gilets jaunes. En France, les 10 % les plus riches du pays émettent en moyenne 24,7 tonnes de CO2 par habitant, contre 5 tonnes par habitant pour la moitié la moins riche, et une moyenne nationale de 8,7 tonnes.

L'une des pistes pourrait consister en une taxation progressive sur le carbone, suivant notamment le niveau des émissions mais aussi de richesse des individus, avec l'exemple d'impôts progressifs sur la détention de titres financiers liés à des activités non vertes. "La mise en place d'impôts progressifs écologiques sur la richesse pourrait être politiquement plus viable que les taxes sur la consommation de carbone qui frappent durement les groupes à faibles revenus et ne parviennent pas à réduire les émissions des personnes très fortunées", précise Lucas Chancel.   

Dans un entretien au Monde, l'économiste estime qu'"avec un impôt progressif sur les plus hauts patrimoines, accompagné d’un supplément pollution pour ceux qui possèdent des actions dans les secteurs carbonés, un tel impôt sur la fortune des multimillionnaires pourrait rapporter au moins 1,5 % à 2 % du PIB mondial". De quoi financer les investissements nécessaires pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris sur le climat. Cette idée d'impôt sur la fortune climatique a été reprise par plusieurs candidats de gauche à l'élection présidentielle tels que Yannick Jadot, Anne Hidalgo ou encore Jean-Luc Mélenchon.

Concepcion Alvarez @conce1


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

Infographies

Chaque semaine, Novethic vous explique l’actualité à travers des infographies pour mieux comprendre l’économie, l’énergie, la finance, le travail...

Orang outan deforestation importee Malaisie Kaisa Siren WWF

Déforestation : l’infographie qui montre pourquoi il ne faut pas seulement se focaliser sur les forêts

La lutte contre la déforestation importée est l'une des priorités affichées par la France, qui a pris la présidence tournante du Conseil de l'UE en début d'année. Une première réunion informelle entre les ministres de l'Environnement a permis d'avancer sur le projet de directive afin, notamment, de...

Inegalites climatiques

Les 1% les plus riches émettent 70 fois plus de CO2 que les 50 % les plus pauvres : l’infographie qui révèle les inégalités climatiques

C'est une donnée qui n'est pas encore prise en compte dans les politiques publiques. Alors que les plus fortunés émettent bien plus de CO2 que les ménages les plus modestes, les politiques climatiques s'adressent à tous sans distinction, pesant même parfois davantage sur les plus pauvres. De...

Transition energetique changement de vie sobriete istock ipopba

Changement climatique : l’infographie qui montre que les Français sont prêts à changer leurs modes de vie

À l'occasion de la Journée mondiale pour le climat, célébrée ce 8 décembre, Novethic publie une infographie qui montre l'appétence des Français pour le sujet. À l’instar de la Convention citoyenne pour le climat qui avait abouti à des mesures parfois très audacieuses, le baromètre 2021 de l'Ademe...

Loupe environnement bilan CCC transition ecologique energetique iStock

Climat : l'infographie qui dévoile pourquoi le monde n'est pas sur la voie de la transition

L'observatoire Climate Chance vient de publier son nouveau panorama de l'action climatique au niveau mondial. S'il y a quelques raisons de s'enthousiasmer avec l'envolée des ventes de voitures électriques ou le boom des énergies renouvelables, sur le fond, la transition n'est pas encore là. Les...