Publié le 23 janvier 2018

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

[Infographie] Les entreprises françaises sont les leaders de l’intégration du risque climat dans leurs rapports annuels

Dans le monde, seul un quart des grands groupes intègre les risques liés au changement climatique dans leurs rapports annuels. Dans ce domaine, les entreprises françaises sont au-dessus du lot. 90 % des 20 entreprises françaises du G250 (les 250 plus grandes entreprises mondiales) les font apparaître, selon une étude de KPMG.

90% des entreprises françaises du G250 font apparaître les risques liés au changement climatique dans leur rapport annuel.
istock

Dans le monde, 72 % des entreprises à moyenne et forte capitalisation n’intègrent pas les risques engendrés par le changement climatique dans leurs rapports financiers annuels. Parmi celles qui le font, seules 4 % fournissent aux investisseurs une analyse de l’activité commerciale qui pourrait être impactée. C’est le constat que livre KPMG dans son étude "Corporate Responsibility Reporting 2017".

90 % des entreprises françaises

Malgré les alertes répétées et l’entrée en vigueur de l’Accord de Paris l’an dernier, il n’existe que cinq pays dans le monde où la majorité des grandes entreprises reconnaissent l'utilité de considérer le changement climatique comme risque financier dans leurs rapports annuels. On retrouve Taïwan, la France, l’Afrique du Sud, les États-Unis et le Canada. Autant de pays où les autorités ont mis en place des mesures incitatives ou des réglementations contraignantes sur ces sujets.

Les entreprises françaises font figure d’exemple. Au sein du G250, soit le classement des 250 plus grosses entreprises mondiales établi par Forbes, 90 % des 20 sociétés françaises font apparaître les risques induits par le changement climatique dans leurs rapports annuels. Un score qui s’explique par les obligations liées à la loi de transition énergétique et sur le reporting extra-financier. Pour autant, seules six entreprises informent leurs investisseurs du potentiel impact du changement climatique sur leurs résultats financiers à travers des scénarii de modélisation ou des calculs précis. 

Le commerce plus conscient du lien entre risque climatique et risque financier

Quant aux secteurs prenant en compte le risque climat comme un risque financier, si l'on prend le classement du G250, on note que le secteur du commerce est en tête suivi par le pétrole et le gaz. Selon KPMG, si plus du 2/3 du secteur du commerce s'intéresse de près à la question, c'est que celui-ci a compris l'impact que pouvait avoir le changement climatique sur ses chaînes d'approvisionnement de plus en plus complexes et mondialisées (ex: arrêt de la production suite à des inondations). En revanche, le secteur financier, qui demande pourtant de plus en plus de comptes aux entreprises, notamment du secteur pétrolier et gazier, sur ces questions, est en bas de classement. 

Dans les prochaines années, la dynamique du reporting intégré, qui mêle les indicateurs financiers et extra-financiers d'une entreprise au sein d'un même document, devrait permettre de renforcer la prise en compte du risque climat dans les rapports au niveau mondial. De même que l'influence de la TCFD, le groupe de travail du G20 sur la transparence des risques financiers liés au climat. 

Béatrice Héraud @beatriceheraud


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

Infographies

Chaque semaine, Novethic vous explique l’actualité à travers des infographies pour mieux comprendre l’économie, l’énergie, la finance, le travail...

Centrale electrique au charbon importations UE pixabay

[Infographie] Le double-jeu de l’Union européenne sur le charbon

Pour la première fois, les éoliennes et le solaire ont fourni plus d’électricité que le charbon au sein de l’Union européenne. Une bonne nouvelle pour le climat mais c’est sans compter sur les importations d'électricité à partir de charbon depuis les pays frontaliers de l’UE. Rien qu’en 2019, elles...

Construction logements grues artificialisation pixabay

[Infographie] Les deux tiers des sols artificialisés en France servent à construire des logements

Il y a un an, le chef de l’État en visite au Salon de l’Agriculture rappelait l'engagement du gouvernement d’atteindre l’objectif zéro artificialisation nette. Pour preuve, quelques mois plus tard, l'Élysée annonçait la fin du projet de méga-complexe commercial Europacity, qui devait voir le jour...

Voiture accro dependance mobilite du quotidien pixabay

[Infographie] Mobilités du quotidien : les Français "prisonniers" de la voiture malgré une prise de conscience écologique

La révolte des Gilets Jaunes contre la hausse de la taxe carbone sur les carburants a fait apparaître une véritable fracture sur la question des transports. Si la voiture reste le principal mode de déplacement des Français, beaucoup en sont prisonniers, faute d'offres alternatives. C'est ce que...

Une exploitation d huile de palme sur l ïle de Bornéo en Indonésie BAY ISMOYO AFP

[Infographie] Controverses sur l'huile de palme : comprendre les enjeux

Manne économique pour des pays en développement comme l'Indonésie et la Malaisie. Ennemi majeur du développement durable et de la biodiversité pour une partie du reste du monde. L'huile de palme alimente de nombreux débats, notamment en Europe qui tend à lui fermer ses frontières. De l'autre côté de...