Publié le 11 octobre 2017

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

[INFOGRAPHIE] États généraux de l'alimentation : combien touchent les producteurs ?

Emmanuel Macron se déplace ce mercredi 11 octobre à Rungis dans le cadre des États généraux de l’alimentation. Le président doit en clôturer la première partie, consacrée à la répartition de la valeur entre agriculteurs et distributeurs. L'occasion de faire le point sur ce que touchent vraiment les producteurs sur les produits de notre quotidien. Sur le lait, les fruits ou encore la viande, ils passent toujours après les distributeurs.

Emmanuel Macron prononcera aujourd'hui un discours de clôture de la première partie des États généraux de l'alimentation consacrée à la rémunération des producteurs.

Attendu pour le lancement des États généraux de l'alimentation en juillet, Emmanuel Macron avait fait faux-bond aux agriculteurs. Cette fois, il ne pourra pas se dérober. Le président de la République clôturera ce mercredi 11 octobre, lors d'un déplacement à Rungis, la première partie consacrée à la rémunération des agriculteurs. Des mesures concrètes sont attendues. En particulier, le président devrait évoquer la possibilité pour les agriculteurs de se regrouper afin d'avoir plus de poids dans les négociations avec les distributeurs.

Car aujourd'hui, producteurs et éleveurs sont bien souvent les grands perdants de la guerre des prix menée par les industriels et les distributeurs. Sur les produits de consommation courants, ils gagnent systématiquement moins que les distributeurs ou les industriels. Un équilibre appelé à s'inverser, pour répondre aussi à la demande des consommateurs d'aller vers des modes de production et de rémunération plus responsables.

D'ici la fin de l'année, Emmanuel Macron devra aussi trancher sur la question de l'augmentation des seuils de revente en dessous desquels les distributeurs ont interdiction de vendre un produit. L'objectif est que cette hausse soit répercutée sur la rémunération des producteurs. La mesure a reçu le soutien des industriels de l’ANIA (Association Nationale des Industries Alimentaires), des distributeurs de la FCD (Fédération du Commerce et de la distribution) et de la FNSEA, principal syndicat agricole. Mais elle aurait un "impact démesuré sur le pouvoir d'achat des Français", dénonce Michel-Édouard Leclerc, soutenu par l'UFC-Que-Choisir.

Infog alimentation prix producteurs 

 Concepcion Alvarez @conce1


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

Infographies

Chaque semaine, Novethic vous explique l’actualité à travers des infographies pour mieux comprendre l’économie, l’énergie, la finance, le travail...

Virus pandemie covid 19 pixabay

[Infographie] Sans changement profond de nos activités, les pandémies seront plus fréquentes, meurtrières et coûteuses

Les pandémies vont se multiplier, tuer davantage de personnes que le Covid-19 et coûter cher. C'est l'alerte lancée par une vingtaine d'experts internationaux de renom pour qui la seule solution consiste à changer nos modes de production et de consommation, préserver la biodiversité et lutter contre...

Emissions CO2 Olivier Moal

[Infographie] Accord de Paris : seuls 70 pays ont déposé une nouvelle contribution climatique

Un tiers des États avaient déposé une nouvelle contribution climatique à la fin de l'année 2020. L'Accord de Paris fixait pourtant cette échéance pour une première relève de l'ambition mais la crise du Covid-19 est venue bouleverser la donne. Novethic vous propose de faire le point sur les pays les...

Rawpixel Ltd istock Noel

[Infographie] Découvrez le classement des aliments les plus mauvais pour la planète

Sur votre table de Noël, l'aliment le plus polluant n'est pas forcément celui auquel vous pensez. Entre le fromage local et les ananas venus de l'autre bout du monde, ce sont les fruits exotiques qui ont le moins d'impact sur la planète. Contrairement à une idée largement répandue, le transport ne...

Neutralite carbone direction panneau istock

[Infographie] Accord de Paris : découvrez les secteurs qui progressent et ceux qui restent à la traîne

À l'approche des cinq ans de l'Accord de Paris, célébré ce samedi 12 décembre, et alors que l'économie mondiale est bouleversée par le Covid-19, le bilan de l'action climatique reste mitigé. Selon le panorama dressé par l'observatoire Climate Chance, la crise sanitaire a permis d'accélérer certains...