Publié le 26 novembre 2019

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

[Infographie] En Asie du Sud et du Sud-Est, un quart des enfants qui travaillent le font pour des multinationales

C’est une étude inédite que vient de publier l’Organisation internationale du travail (OIT). Si les chiffres du travail des enfants étaient déjà connus, ceux concernant les chaînes d’approvisionnement mondiales n’avaient jamais été étudiés. Or, dans certaines régions du monde comme l'Asie orientale et l'Asie du sud-est, un quart des enfants qui travaillent le font pour des biens destinés à l’exportation, principalement dans l’agriculture et l’extraction de minerais.

Travail des enfants chaines d approvisionnement mondiales OIT
26 % du travail des enfants en Asie orientale et du Sud-Est contribue aux chaînes d’approvisionnement qui servent l’économie mondiale.
@OIT

26 % du travail des enfants en Asie orientale et du Sud-Est contribue aux chaînes d’approvisionnement qui servent l’économie mondiale. En Amérique latine et aux Caraïbes, c’est aussi 22 % du travail des enfants qui est lié aux exportations de biens. Ces estimations, inédites, ont été publiées dans un nouveau rapport de l’Organisation internationale du travail (OIT) le 12 novembre dernier (1).

Les résultats montrent que même si le travail des enfants est nettement plus répandu dans la production destinée aux économies nationales, il existe cependant un risque non négligeable de travail des enfants dans la production liée aux chaînes d’approvisionnement mondiales. Concrètement, ce sont donc les biens que nous consommons ou utilisons au quotidien, importés du bout du monde, qui sont potentiellement issus du travail des enfants.

Travail des enfants chaines d approvisionnement mondiales

Conduites à risque des entreprises

"Les biens et les services que nous achetons sont composés d’éléments en provenance de nombreux pays à travers le monde et sont produits, assemblés, emballés, transportés et consommés par-delà les frontières et les marchés", a déclaré Guy Ryder, directeur général de l’OIT. "Ce rapport montre l’urgente nécessité de prendre des mesures efficaces afin de combattre les violations des droits fondamentaux au travail qui ont lieu dans les chaînes d’approvisionnement." 

Les segments en amont sont principalement à risque, notamment pour ce qui est de l’extraction des matières premières ou la production agricole, ancrées le plus souvent dans l’économie informelle, plus difficile à tracer pour les entreprises donneuses d’ordres. Mais le rapport met en cause les pratiques à risque de ces dernières en proposant des prix inférieurs aux coûts de production et des délais intenables, poussant les fournisseurs à sous-traiter.

"Ces résultats montrent clairement que la lutte contre la traite des êtres humains dans les chaînes d’approvisionnement mondiales ne sera pas suffisante si elle ne s’étend pas au-delà des fournisseurs immédiats pour inclure les opérateurs qui sont engagés en amont dans des activités comme l’extraction de matières premières et l’agriculture, qui servent d’intrants pour d’autres industries", a souligné Antonio Vitori, directeur général de l’Organisation internationale des migrations (OIM).

Privés de pouvoir jouer et apprendre

Selon le dernier recensement mondial de l’OIT, 152 millions d’enfants à travers le monde sont soumis au travail, principalement en Afrique et dans le secteur de l’agriculture. La moitié d’entre eux a moins de onze ans. Or, "le travail des enfants a des conséquences néfastes tout au long de la vie pour le développement physique, mental et social des enfants, les privant de la chance de pouvoir jouer et apprendre", explique Henrietta Fore, directrice exécutive de l’UNICEF.

"Nous devons nous attaquer aux causes profondes qui poussent les enfants à travailler, telles que la pauvreté et la violence. Nous avons aussi besoin de solutions concrètes pour faire en sorte que les familles aient des sources de revenu alternatives et que les enfants aient accès à une éducation de qualité et à des services de protection" ajoute-t-elle. Les États, notamment, doivent s'attaquer au travail informel, assurer l'accès à la scolarité des enfants, mettre en place des salaires minimums et une protection sociale forte.

À ce rythme, il semble difficile d'atteindre deux des objectifs de développement durable (ODD) adoptés en 2015 à savoir : mettre fin au travail des enfants d'ici à 2025 et abolir le travail forcé et la traite des êtres humains d'ici à 2030, alertent les auteurs du rapport.

Concepcion Alvarez @conce1 

(1) Voir le rapport de l'OIT.     


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

[INFOGRAPHIE] Prix et délais insuffisants : quand les chaînes d’approvisionnement mondiales déraillent

Il est urgent d’améliorer les relations entre donneurs d’ordre et fournisseurs. C’est ce qui ressort d’une étude publiée par le Bureau International du Travail (BIT) sur les chaînes d’approvisionnement. Elle met en lumière les exigences intenables des acheteurs, c’est-à-dire souvent des...

[INFOGRAPHIE] Loin d’être révolu, l’esclavage touche plus de 40 millions de personnes dans le monde

Mise aux enchères de migrants nigérians en Libye, étudiants chinois qui ont travaillé jusqu'à 11 heures par jour pour fabriquer l’iPhoneX ou encore travail forcé d’enfants dans des mines de cobalt congolaises pour les véhicules électriques… En cette fin d’année, les cas d’esclavage ont...

Cobalt : la blockchain testée en RDC pour éviter le travail des enfants

La demande de cobalt explose dans le monde sous l’effet de la transition énergétique et numérique. Plus de la moitié de ce minerai provient de République démocratique du Congo, où près de 40 000 enfants seraient employés dans des mines. Afin de mieux tracer le cobalt, des grands donneurs...

Comment prévenir le travail des enfants au sein de sa supply chain?

Alors que le travail des enfants concerne encore 168 millions de personnes dans le monde, comment les entreprises peuvent-elles prévenir ce risque dans leur chaîne d'approvisionnement, de plus en plus complexe ? Novethic fournit quelques pistes et les cadres de référence à respecter.

Travail des enfants : la plus grande bourse des métaux au monde s’inquiète de l’origine du cobalt échangé à Londres

Après la mise sur le marché de cobalt en dessous des cours, le London Metal Exchange (LME), première place mondiale pour l’échange des métaux non-ferreux, lance une enquête sur les sources d’approvisionnement des fournisseurs. Sans le citer, l’institution vise en particulier un acteur...

Travail des enfants, esclavage moderne : le N°1 mondial de l'huile de palme mis en cause

Amnesty International dénonce les méthodes de l’entreprise Wilmar. En Indonésie, L’ONG a enquêté dans les plantations de palmiers à huile du premier producteur mondial. Elle y a découvert le travail des enfants et les conditions inhumaines des travailleur.e.s. Neuf multinationales, dont...

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

Infographies

Chaque semaine, Novethic vous explique l’actualité à travers des infographies pour mieux comprendre l’économie, l’énergie, la finance, le travail...

Centrale electrique au charbon importations UE pixabay

[Infographie] Le double-jeu de l’Union européenne sur le charbon

Pour la première fois, les éoliennes et le solaire ont fourni plus d’électricité que le charbon au sein de l’Union européenne. Une bonne nouvelle pour le climat mais c’est sans compter sur les importations d'électricité à partir de charbon depuis les pays frontaliers de l’UE. Rien qu’en 2019, elles...

Construction logements grues artificialisation pixabay

[Infographie] Les deux tiers des sols artificialisés en France servent à construire des logements

Il y a un an, le chef de l’État en visite au Salon de l’Agriculture rappelait l'engagement du gouvernement d’atteindre l’objectif zéro artificialisation nette. Pour preuve, quelques mois plus tard, l'Élysée annonçait la fin du projet de méga-complexe commercial Europacity, qui devait voir le jour...

Voiture accro dependance mobilite du quotidien pixabay

[Infographie] Mobilités du quotidien : les Français "prisonniers" de la voiture malgré une prise de conscience écologique

La révolte des Gilets Jaunes contre la hausse de la taxe carbone sur les carburants a fait apparaître une véritable fracture sur la question des transports. Si la voiture reste le principal mode de déplacement des Français, beaucoup en sont prisonniers, faute d'offres alternatives. C'est ce que...

Une exploitation d huile de palme sur l ïle de Bornéo en Indonésie BAY ISMOYO AFP

[Infographie] Controverses sur l'huile de palme : comprendre les enjeux

Manne économique pour des pays en développement comme l'Indonésie et la Malaisie. Ennemi majeur du développement durable et de la biodiversité pour une partie du reste du monde. L'huile de palme alimente de nombreux débats, notamment en Europe qui tend à lui fermer ses frontières. De l'autre côté de...