Publié le 07 juillet 2020

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

[Infographie] 57 % de l’empreinte carbone de la France provient de ses importations

La crise du Coronavirus a montré les défaillances de chaînes d’approvisionnement hyper-mondialisées. Depuis, Emmanuel Macron n’a eu de cesse d’appeler à la relocalisation pour réduire la dépendance de la France. Outre l’intérêt pour la souveraineté nationale, l’impact serait également positif sur le climat. Le commerce international représente un quart des émissions mondiales et 57 % de l'empreinte carbone de la France.

Commerce international echanges importations conteneurs pixabay
Le commerce international représente un quart des émissions mondiales de CO2.
@CC0

L’équilibre s’est peu à peu inversé. Alors que les émissions importées étaient encore minoritaires au milieu des années 90, comparées aux émissions nationales, elles représentent désormais 57 % de l’empreinte carbone de la France, selon les données les plus récentes publiées en début d’année par le Ministère de la Transition écologique et solidaire (1).

En volume, la demande intérieure a progressé de 50 % depuis 1995 et une part croissante de celle-ci est désormais satisfaite par les importations (pétrole, automobile, textile, électronique, informatique, pharmacie…). Les émissions associées aux importations ont ainsi doublé sur la période, alors que les émissions intérieures ont baissé de 21 % dans le même temps, grâce notamment à la diminution de l’intensité carbone de l’énergie en France.

À l’inverse, les émissions de CO2 importées pèsent particulièrement lourd dans la facture climatique puisqu'elles proviennent de pays où le mix énergétique est fortement carboné. On estime ainsi que si la Chine employait des technologies de production dont l’efficacité égalait la moyenne mondiale, les émissions dans ses exportations seraient presque deux fois moins importantes. Or, la Chine est à l’origine de plus de la moitié de la hausse des émissions de CO2 entre 2005 et 2015 liées aux échanges commerciaux.

Infog commerce international

 

Les États-Unis, plus gros importateurs de CO2

Selon une étude de la Banque de France (2), publiée au printemps dernier, la Chine présentait en 2015 une balance commerciale excédentaire carbone de 1,1 milliard de tonnes de CO2, ce qui traduit la part significative du CO2 émis par le pays pour répondre à la demande étrangère. Parmi les autres pays exportateurs de CO2, on trouve aussi la Russie, l’Inde et l’Afrique du Sud. À l’autre bout de la chaîne, les États-Unis sont quant à eux les plus gros importateurs de CO2, avec un déficit commercial de près de 700 millions de tonnes, bien loin devant le Royaume-Uni, le Japon ou la France.   

"Les grands pays avancés apparaissent comme de grands centres consommateurs nets de CO2. Ils consomment plus de CO2 qu’ils n’en produisent et dégagent par conséquent un déficit commercial en CO2. Leur empreinte globale est ainsi supérieure à leurs émissions effectives. Inversement, les pays émergents ou producteurs de matières premières apparaissent comme des exportateurs nets, avec une empreinte inférieure à leurs émissions effectives", concluent les auteurs du rapport.

Au total, le commerce international représente un quart des émissions mondiales de CO2. Pour réduire cette empreinte, de nombreux experts appellent à inclure des clauses de suspension dans les accords commerciaux en cas de non-respect des engagements climatiques internationaux. La mise en place d’une taxe carbone aux frontières, telle qu’envisagée par la Commission européenne, constitue un autre levier pour inciter les États à réduire l’intensité énergétique de leurs appareils productifs. Enfin, du côté des consommateurs, l'instauration d’un CO2score pourrait également permettre de mieux orienter leurs achats vers des produits locaux généralement moins impactants pour la planète.

Concepcion Alvarez, @conce1

(1) Voir l'étude sur l'empreinte carbone des Français du MTES

(2) Voir l'étude de la Banque de France sur les émissions de CO2 dans le commerce international


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Automatisation, repli, coût... l'appel à la relocalisation confronté à d'importantes limites

Le Covid-19 a mis un coup de projecteur sur les défaillances des chaînes d'approvisionnement mondialisées dans des secteurs essentiels comme la santé. Emmanuel Macron a appelé à "rebâtir une souveraineté stratégique" en relocalisant certaines activités. Mais cet appel se heurte à de...

[Édito] Le Coronavirus impose au monde de relocaliser ses usines

Le coronavirus est en train de prouver que les grandes chaînes de production mondialisées, en particulier entre la Chine et les pays occidentaux, ne sont absolument pas fiables. Le Covid-19 a réussi à les mettre à genoux en quelques semaines. En France, les voix qui appellent à relocaliser...

Après deux semaines de confinement, l’empreinte carbone des Français a baissé de 62 %

Il aura suffi de seulement deux semaines de confinement pour que l’empreinte carbone des Français chute drastiquement. La réduction des déplacements y est pour beaucoup. Mais qu’en sera-t-il quand nous reviendrons à la vie "normale" ?

Omissions de CO2 : le vrai bilan carbone des pays occidentaux

Quels seraient les pays les plus pollueurs si les émissions liées à la consommation, et non pas seulement à la production, étaient prises en compte dans les calculs officiels ? C’est à cette question qu’a voulu répondre Elisabeth Laville, fondatrice du cabinet de conseil Utopies et de...

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

Infographies

Chaque semaine, Novethic vous explique l’actualité à travers des infographies pour mieux comprendre l’économie, l’énergie, la finance, le travail...

Loupe environnement bilan CCC transition ecologique energetique iStock

Climat : l'infographie qui dévoile pourquoi le monde n'est pas sur la voie de la transition

L'observatoire Climate Chance vient de publier son nouveau panorama de l'action climatique au niveau mondial. S'il y a quelques raisons de s'enthousiasmer avec l'envolée des ventes de voitures électriques ou le boom des énergies renouvelables, sur le fond, la transition n'est pas encore là. Les...

O2Feel velo

Transition écologique et emploi : l'infographie qui dévoile les gagnants et les perdants

Quel impact aura la décarbonation de la société sur l'emploi ? Un rapport intermédiaire du think tank le Shift Project décrypte les évolutions par secteur. Globalement, d'ici 2050, près de 300 000 emplois pourraient être créés. Derrière ce constat se cache une importante évolution des secteurs, avec...

Boris Johnson 1 5 COP26 EVAN VUCCI POOL AFP

COP26 : L'infographie qui dévoile les bons et mauvais élèves

Six ans après l’Accord de Paris, malgré des progrès notables, les engagements climatiques des États nous mènent toujours vers un réchauffement supérieur à l'objectif 1,5°C. La COP26, qui se tient à Glasgow, au Royaume-Uni, fixait la première échéance pour la relève de l'ambition, mais de nombreux...

Evolution du nombre de catastrophes naturelles depuis 1970

[Infographie] Les catastrophes naturelles ont été multipliées par cinq depuis 1970

Entre 1970 et 2019, environ 11 000 catastrophes d'origine climatiques, météorologiques et hydrologiques ont été recensées par l'Organisation Météorologique Mondiale . Leur fréquence a considérablement augmenté tout au long de la période, et les pertes économiques associées ont été multipliées par...