Publié le 24 avril 2018

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

[INFOGRAPHIE] 1 250 milliards de dollars versés aux actionnaires en 2017, un niveau record

Alors que la saison des Assemblées Générales a débuté, les investisseurs vont s'intéresser de très près aux politiques de dividendes. L’an dernier, plus de 1 200 milliards de dollars ont été versés aux actionnaires, un record en passe d’être à nouveau dépassé cette année.

Les dividendes versés aux actionnaires en 2017 ont bondi de près de 8 % sur un an.
@Le loup de Wall Street

La saison des Assemblées générales des actionnaires est ouverte. En 2017, les 1 200 plus grandes sociétés au monde (1) ont versé 1 252 milliards de dollars de dividendes, soit 1 000 milliards d’euros. Un chiffre en hausse de 7,7 % en un an. Et un record amené à être battu cette année encore, selon les prévisions du gestionnaire d’actifs Janus Henderson, qui publie chaque année un baromètre.

L'Amérique du Nord a été le principal moteur de la croissance avec 43 % des dividendes versés, en hausse de 6 % sur un an à 438 milliards de dollars. Un regain très fort a également été observé en Asie-Pacifique. Les sommes versées aux actionnaires y ont bondi de 18,8 % à 139,9 milliards de dollars, grâce "au montant anormalement élevé atteint par les dividendes exceptionnels à Hong Kong, notamment celui de China Mobile". La société monte d'ailleurs à la deuxième place des meilleurs payeurs 2017, alors qu'elle était 19e en 2016.

Cette tendance est une bonne nouvelle puisqu’elle acte de la bonne santé de l’économie. Mais la redistribution d’une (grosse) partie des bénéfices aux actionnaires est devenue la priorité dans la plupart des entreprises, qu’elles soient en déficit, en restructuration. Or, les bénéfices doivent avant tout servir l’accroissement de l’entreprise, et les dividendes ne devraient pas mettre en danger ses capacités d’investissement.

C’est d'ailleurs tout l'enjeu en ce moment en France de la loi Pacte (Plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises). "Nous voulons inscrire dans (le) marbre le principe que l'entreprise n'est pas seulement au service de ses actionnaires mais qu'elle doit être attentive aux enjeux sociaux et environnementaux de son activité", a ainsi déclaré le président de Michelin, Jean-Dominique Senard, co-auteur du rapport sur "l'entreprise et l'intérêt collectif" présenté début mars au gouvernement. Le projet de loi sera présenté en Conseil des ministres le 2 mai prochain.  

Concepcion Alvarez, @conce1

(1) Ces 1 200 entreprises les plus importantes en terme de capitalisation boursière versent 90 % des dividendes mondiaux.


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

Infographies

Chaque semaine, Novethic vous explique l’actualité à travers des infographies pour mieux comprendre l’économie, l’énergie, la finance, le travail...

Majors petrolieres neutralite carbone pixabay

[Infographie] Total, Eni, Shell, BP, Repsol : découvrez le pétrolier le plus vert

Les grandes majors pétrolières européennes ont toutes pris ces derniers mois des engagements pour devenir neutres en carbone d’ici 2050, conformément à ce que prévoit l’Accord de Paris. Mais pour concrétiser cette promesse, les trajectoires diffèrent nettement selon les entreprises. La Transition...

99 1 inegalites climat oxfam rapport Istock

[Infographie] Les 1 % les plus riches de la planète émettent deux fois plus de CO2 que la moitié la plus pauvre de l’humanité

Si la pandémie de Covid-19 a mis à l’arrêt une grande partie des activités mondiales faisant baisser les émissions de C02 en 2020, ce répit pourrait être de courte durée. Ces dernières décennies, la crise climatique s’est aggravée et les pays les plus riches ainsi que les ménages les plus aisés en...

Rouage transformation economie istock

[Infographie] La transformation durable de l’économie française, selon le Shift Project

Alors que le plan de relance doit être dévoilé cette semaine, le Shift Project poursuit son vaste chantier pour élaborer un ambitieux plan de transformation de l’économie française. Le think tank, spécialiste de la décarbonation, entend proposer des mesures concrètes permettant de réduire nos...

Commerce international echanges importations conteneurs pixabay

[Infographie] 57 % de l’empreinte carbone de la France provient de ses importations

La crise du Coronavirus a montré les défaillances de chaînes d’approvisionnement hyper-mondialisées. Depuis, Emmanuel Macron n’a eu de cesse d’appeler à la relocalisation pour réduire la dépendance de la France. Outre l’intérêt pour la souveraineté nationale, l’impact serait également positif sur le...