Publié le 30 mai 2018

GOUVERNANCE D'ENTREPRISE

Ligue 1 de Football : les droits TV dépassent le milliard d’euros, une première en France

Le championnat de football français va changer de dimension. Les droits de diffusion TV atteignent 1,153 milliard d’euros par an sur la période 2020-2024. Même le diffuseur historique Canal+ n’a pas été en mesure de s’aligner. Une inflation à la mesure des coûts astronomiques des transferts qu’a connu le monde du ballon rond l’année passée.

Edison Cavani Football Ligue 1 AFP
Edison Cavani au PSG
@AFP

Plus de 1,153 milliard d'euros par an : voilà la manne des droits TV de la Ligue 1 pour la période 2020-2024, a annoncé une Ligue de football professionnel (LFP) radieuse. Le grand gagnant de l'appel d'offres mardi est le groupe espagnol Mediapro, le grand perdant Canal+.

Un "tournant" qui "confirme la dimension internationale du football français et la dimension globale de l'attractivité de notre sport" : la LFP a atteint et dépassé son objectif, celui de dépasser le milliard d'euros annuel de droits TV, pour la période 2020-2024.

C'est plus de 60 % de plus que pour la période précédente (726,5 pour la L1 seule sur 2016-2020) : "une augmentation significative, qui va permettre d'accélérer le cercle vertueux que nous avons commencé à créer", s'est félicité le directeur général de l'instance, Didier Quillot.

Un championnat français à la hauteur

Cette journée "longue, riche en suspense et en émotion", dixit la présidente de la LFP, Nathalie Boy de la Tour, a fait un heureux, le groupe espagnol Mediapro qui a raflé les lots principaux, et un grand perdant, Canal+. Partenaire du football français depuis 1984, "Canal aurait pu remporter des lots, ils ont manqué d'ambition sur cet appel d'offres", a taclé l'influent président de l'Olympique Lyonnais Jean-Michel Aulas à l'issue de la conférence de presse.

"On va pouvoir se renforcer, se doter d'infrastructures pour ceux qui ne l'ont pas fait, prendre peut-être un peu plus de risques sur la partie joueurs et sur la partie centre de formation", a de son côté expliqué Jean-Michel Aulas. En effet, avec 1,153 milliard d’euros, la France reste loin devant l’Angleterre et ses 2,3 milliards. En revanche, l’Hexagone est au coude-à-coude avec l’Allemagne (1,4 milliard), l’Espagne (1,1 milliard) et l’Italie (1,05 milliard).

Il faut dire que le monde français du football a connu une forte inflation ces derniers mois. En août 2017, Neymar Jr était transféré du Barça au PSG pour la somme astronomique de 222 millions d’euros. Lors du – malheureux match – Real Madrid-PSG en février dernier, le coût de l’escouade du PSG aligné sur la pelouse atteignait 756,5 millions d’euros avec un onze de départ aux alentours de 500 millions d’euros.

La Rédaction avec AFP


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

[VIDEO] Au-delà de la folie Neymar, le football professionnel peut aussi être responsable

Le mercato 2017 met en lumière des sommes gigantesques - indécentes disent certains - pour transférer des joueurs de football d’un club à l’autre. Les 222 millions d’euros pour faire passer Neymar du Barça au PSG ont marqué les esprits. Face à cela, Juan Mata, joueur espagnol évoluant à...

En France, les footballeuses gagnent 625 fois moins que Neymar... quand elles sont payées !

402 millions d'euros. C'est le coût du transfert de Neymar du Barça au PSG. Un record dans le football masculin. Pour les femmes, il faudra attendre. Une nouvelle étude de la Fifpro, syndicat international des footballeurs, révèle que la moitié des joueuses ne sont pas payées par leur club...

Un registre des lobbyistes obligatoire mais édulcoré

Aprement discuté par les parlementaires en fin d’année dernière, le registre des lobbyistes verra bien le jour le 1er juillet prochain. Mesure emblématique de la loi Sapin 2, il est censé permettre de mieux encadrer les pratiques de lobbying à destination de ceux qui font la loi. Mais...

PSG-Real Madrid : 1,6 milliard d’euros sur la pelouse

Ce mardi 6 mars, deux des plus grosses écuries du football européen s’affrontent au Parc des Princes en huitième de finale retour de la Ligue des Champions. Le PSG doit remonter son retard du match aller contre le Real Madrid. Sur la pelouse, on retrouve quelques-uns des meilleurs et –...

GOUVERNANCE D'ENTREPRISE

Gouvernance

Donner du sens à son entreprise, lui donner un rôle qui limite les impacts négatifs pour la société. Quelles sont les bonnes pratiques que se se fixent les acteurs économiques?

Lanceur d alerte protection manifestation

Les députés européens votent en masse pour une meilleure protection des lanceurs d’alerte

Le Parlement européen a adopté de nouvelles règles permettant de protéger dans toute l'Union européenne les lanceurs d'alerte. Ceux-ci pourront avertir directement l'opinion publique d'une fraude, sans crainte de représailles ou de poursuites. Des avancées importantes qui interviennent après un an...

Nicole notat vigeo eiris

Nicole Notat : "Le rachat de Vigeo Eiris par Moody’s permettra aux notations financières et ESG de s’enrichir mutuellement"

C’est officiel. L’agence de notation financière Moody’s Investors service est devenue actionnaire majoritaire de l’agence extra-financière Vigeo Eiris. Une opération qui "anticipe les recommandations de la Commission européenne sur la finance responsable et des Principes pour l’investissement...

Carlos Ghosn Japon Nissan comparution publique BehrouzMehri AFP

Rémunération des grands patrons : l’autorégulation ne suffit plus

Les tentatives de régulation des rémunérations des grands patrons se sont enchaînées ces dernières années. Sans parvenir à endiguer tous les scandales. Airbus, TechnipFMC, Renault… Les affaires mettent à rude épreuve le code Afep-Medef, qui définit des règles de bonne conduite dans la gouvernance...

Thierry Pilenko PDG Technip TechnipFMC FrancoisGuillot AFP

Chiffrées à 14 millions d’euros, les indemnités de départ du Président de TechnipFMC soulèvent la colère de Bercy

Deux ans après sa fusion avec l’américain FMC, le parapétrolier français Technip voit partir son patron Thierry Pilenko. Il quittera l’entreprise avec 14 millions d’euros, une somme considérable alors que TechnipFMC vient d’enregistrer ses pires pertes. Pour Bruno le Maire, cette "prime" est...