Publié le 03 juin 2020

GOUVERNANCE D'ENTREPRISE

Elon Musk pourrait toucher ses premiers revenus de Tesla, calculés à 775 millions de dollars

Le dirigeant de Tesla pourrait faire une belle plus-value. Selon le programme de rémunération signé en 2018, il peut prétendre à l’achat de 1,69 million d’actions du constructeur de voitures électriques à un prix bien inférieur au marché. Et empocher près de 775 millions de dollars au passage. Cette première tranche de rémunération passera au vote des actionnaires lors de l’assemblée générale du groupe début juillet.

Elon Musk, le directeur général de Tesla, pourrait toucher jusqu'à 775 millions de dollars.
@AFP

Elon Musk n’a jamais touché un cent de salaire de la part de Tesla, la firme dont il est l’un des principaux actionnaires avec près de 20 % du capital. Mais à l’issue de la prochaine Assemblée générale du constructeur de voitures électriques qui se tiendra début juillet, il pourrait toucher un pactole de quelque 775 millions de dollars.

En vertu de l’accord de rémunération de performance du directeur général signé en 2018, le "2018 CEO Performance Award", Elon Musk a en effet le droit de débloquer une partie de ses stock-options. Il doit pouvoir acheter près de 1,69 million d’actions de Tesla au prix de 350,02 dollars l’action. Le cours de Bourse frôlant les 900 dollars actuellement, la plus-value potentielle se chiffre à près de 775 millions de dollars.

Et ce n’est pas fini. Le programme décidé en 2018 prévoit que le dirigeant de Tesla pourra acquérir jusqu’à 20,6 millions d’actions en douze tranches et sur dix ans. Ces tranches sont conditionnées à la réalisation d’objectifs précis. Le déblocage de la première tranche a ainsi été possible parce que la capitalisation boursière de Tesla a atteint les 100 milliards de dollars et les revenus dépassé les 20 milliards de dollars. En 2028, la capitalisation boursière doit avoir atteint les 650 milliards de dollars pour qu’Elon Musk puisse accéder à la dernière tranche du programme. Il doit par ailleurs exercer les fonctions de directeur général du groupe, de directeur général Produits, ou de Président exécutif pour être éligible.

Passage devant les actionnaires

Elon Musk n’a toutefois pas encore empoché le pactole. L’octroi de cette première tranche de stock-options doit en effet d’abord passer devant les actionnaires lors de l’assemblée générale. Celle-ci se tiendra le 7 juillet prochain au Musée d’histoire de l’ordinateur à Mountain View, en Californie, à quelques encablures du siège social de Tesla. Le groupe automobile l’a inscrit dans la deuxième résolution, non contraignante, sur les compensations accordées au management. Les actionnaires avaient largement voté en faveur du programme de rémunération en 2018.

Sauf un. Un actionnaire de Tesla a porté plainte l’année dernière contre le CEO Performance Award de 2018. Richard Tornetta estime que l’influence trop importante du dirigeant sud-africain sur le conseil d’administration peut avoir biaisé le débat sur le programme de compensation. Enfin, comme tout programme de stock-options, Elon Musk ne peut pas revendre immédiatement les actions en question. Il doit les conserver pendant au moins cinq ans avant de pouvoir les revendre.

Arnaud Dumas, @ADumas5


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

GOUVERNANCE D'ENTREPRISE

Gouvernance

Donner du sens à son entreprise, lui donner un rôle qui limite les impacts négatifs pour la société. Quelles sont les bonnes pratiques que se se fixent les acteurs économiques?

Auchan AFP Russie

Total, Renault, Auchan… les entreprises priées de se doter d’une "politique étrangère"

Après des jours ou même des semaines de silence, ces trois entreprises ont finalement pris la parole pour expliquer leur choix de quitter ou de se maintenir en Russie. Le président Ukrainien, des ONG, des citoyens ou même des salariés les avaient sommés de "choisir leur camp". En effet, les...

Co syndicat entreprise

Les syndicats et représentants du personnel à la manœuvre pour accélérer la transition des entreprises

C’est une mesure encadrée par la loi climat et résilience qui pourrait bien lancer une nouvelle dynamique dans les entreprises. Les représentants du personnel ont désormais voix au chapitre sur les sujets liés à l’environnement. Plusieurs syndicats se mobilisent dans ce sillage pour faire émerger...

Larry Fink PDG BlackRock oBlackRock

Larry Fink, PDG de Blackrock, défend un nouveau capitalisme "des parties prenantes"

Dans sa traditionnelle lettre annuelle aux dirigeants d'entreprises, le patron du premier gestionnaire d'actifs au monde les incite à "s'engager auprès de leurs principales parties prenantes pour répondre à leurs attentes". Pour le "roi de Wall Street", seules les entreprises qui sauront s'adapter à...

Facebook panne monopole David Himbert Hans Lucas Hans Lucas via AFP

La panne historique de la galaxie Facebook illustre les dérives d'un quasi-monopole

Pendant de longues heures, du 4 au 5 octobre, l'empire Facebook est tombé. Les applications Instagram, Messenger ou Whatsapp inaccessibles, ont laissé sur la touche des milliards d'individus, illustrant la domination qu'exerce Facebook sur internet. Dans certains pays en développement, très...