Publié le 22 février 2011

GOUVERNANCE D'ENTREPRISE

Suisse : l'activisme actionnarial selon l'ONG Actares

L'organisation suisse Actares a en ligne de mire les entreprises cotées à la bourse de Zurich. Elle intervient lors des assemblées générales pour interpeller directement les dirigeants d'entreprises. Privilégiant le dialogue plutôt que l'affrontement, la démarche de l'organisation porte ses fruits, puisque pour la première fois en Suisse, des actionnaires ont refusé de valider la gestion des comptes de la banque UBS.

132433_GF.jpg

« La décharge* chez UBS est incontestablement notre plus grand succès depuis que nous existons. On a pu démontrer que les actionnaires peuvent, lorsqu'ils se mobilisent, obtenir plus que des succès d'estime », rapporte Roby Tschopp, le directeur d'Actares. Lors de l'assemblée générale du 14 avril 2010, 52,75% des actionnaires ont rejeté les propositions du Conseil d'administration de la banque suisse UBS, une institution qui fut particulièrement exposée aux dérives des « sub-primes ». « De nombreuses personnes se sont succédés à la tribune pendant les neuf heures qu'a duré l'assemblée générale pour tenir des propos plus que critiques à l'égard des dirigeants d'UBS et remettant en question la gestion de la banque pendant l'année 2007», poursuit Roby Tschopp.
Actares, créée le 15 mars 2000 à Fribourg, a inscrit la promotion d'un actionnariat responsable en tête de ses priorités. Selon ses propres termes, l'organisation intervient « partout où la durabilité est vécue comme une contrainte en bout de chaîne, un luxe presque superflu, et non comme un principe fondamental de référence ». Dans une structure similaire à l'organisation allemande Kritische Aktionäre (voir article lié), les quelques 1100 membres d'Actares, actionnaires d'entreprises cotées à la bourse de Zurich, ont transmis leurs droits de vote à l'ONG, permettant ainsi à ses représentants d'intervenir en leurs noms. Rappelons que l'indice de la bourse de Zurich, le Swiss Market Index (SMI), abrite 20 titres dont des poids lourds mondiaux comme la multinationale agro-alimentaire Nestlé, les banques UBS et Crédit Suisse, ou encore l'horloger Swatch.

Si la participation active aux assemblées générales forme le principal moyen d'action, la constitution de groupes de réflexion, la sensibilisation de l'opinion publique ainsi que la recherche de contacts et de négociations avec les sociétés figurent également dans l'arsenal des moyens déployés par l'organisation. « Nous menons des entretiens bilatéraux avec les entreprises et chaque année, nous pouvons renouveler ces contacts. Cette méthode s'explique peut être par un particularisme culturel dans la mesure où nous nous montrons moins frontal qu'en Allemagne par exemple. Nous avons un discours posé qui nous a permis d'ouvrir des portes », commente Roby Tschopp. De fait, Peter Brabeck-Letmathe et Hans-Ulrich Doerig, présidents respectivement du Conseil d'administration de Neslé et de Crédit Suisse, ont accepté de répondre en public aux questions critiques de leurs actionnaires lors des tables rondes organisées à l'occasion des 10 ans d'Actares.

Etude au cas par cas

Si les Kritische Aktionäre peuvent placer leurs actions sous un thème particulier, en l'occurrence le green-washing pour 2011, Actares souligne la constance de ses thèmes, à savoir la parité dans les conseils d'administration ainsi que la question des rémunérations des dirigeants des entreprises cotées sur le SMI. Un nouveau thème est cependant apparu depuis 2000, celui du soutien des entreprises au monde politique. « Ce thème pose la question de la transparence et nous élaborons actuellement un questionnaire à destination des entreprises », explique Roby Tschopp. « Maintenant, nous continuons avec les thèmes spécifiques à chaque entreprise ». Et le directeur d'Actares de citer l'exemple du pharmacien Roche et de son médicament CellCept, médicament qui empêche les réactions de rejets lors de transplantations d'organes. « Or, selon toute vraisemblance, la plupart des organes transplantés proviennent de Cchine, et de personnes condamnées à mort ».
Cette interpellation et ce questionnement des dirigeants d'entreprises demandent un travail de longue haleine. Comme on peut le lire sur un courrier adressé à ses membres, Actares se montre confiant : « la patience et le travail renouvelés année après année finissent par aboutir. Mais le succès n'étant jamais acquis, il est nécessaire de poursuivre nos efforts ».

* Les actionnaires de la première banque de Suisse, UBS, ont refusé la décharge qui aurait permis de blanchir les dirigeants de la banque pour l'année 2007.

Claire Stam à Francfort (Allemagne)
© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

GOUVERNANCE D'ENTREPRISE

Engagement actionnarial

Certains actionnaires des entreprises cotées ou non peuvent faire pression sur les entreprises pour qu’elles exercent leurs activités en respectant mieux l’environnement et l’humain. Les ONG peuvent aussi utiliser l’engagement actionnarial pour porter les controverses devant les assemblées générales.

Jusqu'à 3000 fois le salaire médian dans leur entreprise : découvrez le palmarès des dirigeants américains surpayés

De nombreux dirigeants de grands groupes américains continuent d’être surpayés par rapport aux performances de leurs entreprises. L’ONG As You Sow publie son classement des 100 patrons trop payés et constate des trop perçus records, la palme revenant aux dirigeants d’Oracle, à plus de 216 millions...

BlackRock rejoint la coalition Climate Action 100+ pour inciter les entreprises à réduire leurs émissions

Le plus gros gérant d’actifs au monde va participer aux travaux de la coalition d’investisseurs Climate Action 100+. Épinglé récemment pour sa politique de vote en Assemblée générale peu favorable au climat, BlackRock semble vouloir se racheter une conduite en rejoignant les quelque 370...

Mine fer BHP Western Australian BHP

Les actionnaires du géant minier BHP accentuent leur pression pour faire sortir l'entreprise du charbon

Pour les actionnaires les plus engagés en faveur de la transition écologique, l’entreprise minière BHP, l’un des géants mondiaux du secteur, doit quitter les associations de lobbying en faveur du charbon. Près d'un tiers de ses actionnaires ont voté une résolution en ce sens. Mais selon le PDG du...

Assemblee nationale Wikipedia

L’activisme actionnarial se retrouve dans le viseur de l’Assemblée nationale

La Commission des finances de l’Assemblée nationale s’alarme des pratiques des actionnaires activistes en France. Dans son rapport du 2 octobre, elle émet une liste de recommandations pour augmenter la transparence des marchés et limiter certaines pratiques, comme la vente à découvert. Si les...