Publié le 05 février 2019

FINANCE DURABLE

Une quarantaine d’économistes se mobilisent pour la recherche en finance durable

Des chercheurs spécialisés en finance durable s’organisent pour muscler la recherche académique. Ils veulent sensibiliser les pouvoirs publics et l’industrie financière à l’importance d’une recherche française de qualité dans ce domaine.

La recherche académique française doit accélérer sur la finance verte.
@Phototechno

Le monde de la recherche académique a aussi son rôle à jouer pour verdir la finance. C’est le message qu’une quarantaine d’économistes ont voulu faire passer dans une tribune publiée dans le journal Le Monde le 29 janvier.

Ces économistes issus des universités françaises, et réunis au sein du programme de recherche interdisciplinaire Finance soutenable de l’Institut Louis Bachelier, partent du constat du manque d’informations fiables pour orienter l’industrie financière vers une finance plus durable. "Les nouveaux risques sont pris en compte au rythme des crises successives qui envoient notre économie dans le mur", s’alarment les scientifiques dans la tribune.

Un sujet pressant

Le sujet est d’autant plus pressant que le gouvernement veut faire de Paris l’une des principales places de la finance verte. "Il est difficile de renforcer le leadership français sur la finance verte s’il n’y a pas à la base un socle académique solide", rappelle Stéphane Voisin, l’un des signataires de la tribune et le responsable du programme interdisciplinaire de l’institut Louis Bachelier.

Les auteurs espèrent à la fois rappeler aux pouvoirs publics l'importance de développer le financement de la recherche académique en finance verte, et inciter l’industrie financière et les entreprises à travailler davantage avec les chercheurs. "Il faut renouer avec les aller-retours entre les scientifiques et la finance pour trouver des solutions fiables", insiste Stéphane Voisin.

Créer une base de données vertes

Les chercheurs spécialisés en finance durable commencent cependant à s’organiser. Les différentes institutions signataires (Collège de France, Ensae, institut Louis Bachelier, etc.) sont en train de créer un "green data lab", sorte de banque de données vertes exploitable par les chercheurs. Les données doivent pour cela être qualifiées, pour déterminer à quel point elles sont vertes ou non, pour pouvoir ensuite nourrir des modèles prédictifs.

Les chercheurs se sont regroupés pour le moment en trois groupes de travail : sur les données, les risques et scénarios, et la mesure de l’impact de la finance verte. Ils veulent mieux coordonner les travaux de recherche entre les différentes instituions et identifier ensemble les enjeux prioritaires. Mais ces groupes de travail sont ouverts. D’autres scientifiques peuvent encore se manifester.

Arnaud Dumas @ADumas5


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Bruno Le Maire AFP Eric Piermont jpg

G7 Finance : la France veut accélérer le développement de la finance verte

Le gouvernement français, dans le cadre de la présidence française du G7, veut rendre le capitalisme plus durable. Réunis à Chantilly, les ministres des finances du groupe des sept pays les plus riches vont discuter des moyens pour réorienter les flux financiers vers une économie bas carbone. Au...

Collective Climate Justice Bale credit suisse

Les banques suisses dans le viseur des activistes du climat

Le calme et la discrétion des banques suisses ont été rompus le lundi 8 juillet. Un collectif d’activistes pour le climat est venu occuper l’entrée des sièges sociaux du Crédit Suisse, à Zurich, et d’UBS, à Bâle, avant d’être délogés par les forces de l’ordre. Ils dénoncent les quelque 83 milliards...

Aux États-Unis, des milliardaires veulent payer plus d’impôts...et financer une économie bas carbone

Près d’une vingtaine de grandes fortunes américaines militent pour un impôt ciblé sur les Américains les plus riches. Ils ont envoyé une lettre aux futurs candidats aux prochaines élections présidentielles pour leur demander de soutenir leur initiative. Les revenus fiscaux supplémentaires dégagés...

One Planet Coalition Fonds souverain juillet2019 DR

Huit gérants d’actifs internationaux s’associent aux fonds souverains pour orienter la finance vers le climat

Emmanuel Macron a de nouveau réuni les plus grands fonds d’investissements internationaux à l’Élysée pour les inciter à financer la lutte contre le réchauffement climatique. Huit gérants d’actifs, représentant 15 000 milliards de dollars d’actifs sous gestion, ont décidé de rejoindre la coalition...