Publié le 19 février 2019

FINANCE DURABLE

Pour mieux flécher les investissements verts, France Stratégie propose de doubler l'objectif 2030 de la valeur du carbone

France Stratégie, préconise dans un rapport publié lundi 18 février de plus que doubler l'objectif pour 2030 de la "valeur tutélaire" de la tonne de carbone. Ce référentiel permet d'évaluer les investissements et les décisions publiques pour dégager les actions prioritaires de réduction de CO2.

Transition énergétique économie décarboné basculement istock
Un rapport propose de doubler la valeur tutélaire du carbone pour doper les investissements dans les technologies bas carbone
istock

Doubler la valeur cible de la tonne de carbone à horizon 2030, c’est ce que recommande France Stratégie, un organisme de réflexion rattaché à Matignon. Dans un rapport, il propose un prix cible de 250 euros la tonne de CO2 en 2030. Plus du double de ce qui était préconisé initialement (100 euros), dans un premier rapport paru en 2008.

Concrètement, cela signifie que "toute action permettant de réduire les émissions en ayant un coût inférieur à 250 euros par tonne de CO2 fait sens pour la collectivité et doit donc être entreprise", indique France Stratégie dans un dossier de presse.

Un tel indicateur est nécessaire car "le marché ne valorise pas spontanément les actions de lutte contre le réchauffement climatique" a expliqué à l'AFP Alain Quinet, le président de la commission ayant rédigé le rapport. Cela "permet de donner une valeur à chaque tonne de CO2 évitée", a-t-il ajouté. Tout en précisant que cela n'avait rien à voir avec le montant potentiel de la taxe carbone à l'horizon 2030. La taxe carbone n'est en effet qu'un des moyens parmi d’autres  pour répercuter cette valeur dans l’économie (ex: subventions, réglementations ou autres taxes...) mais les deux ne sont pas automatiquement liés. 

Rendre l'investissement dans les technologies bas carbone rentable

La précision a son importance car la hausse de la taxe carbone pour 2019 a été le détonateur du mouvement des "gilets jaunes". Pour répondre au "ras-le-bol fiscal", le gouvernement avait alors suspendu son augmentation cette année, tout en restant flou pour 2020 et au-delà. La semaine dernière, Emmanuel Macron et Édouard Philippe, au diapason, ont une nouvelle fois exclu une hausse de la taxe carbone dans l'immédiat. A l’inverse, des partisans de cet "outil efficace", ministres ou députés, proposent d'en discuter dans le "grand débat".

Le net relèvement de la valeur cible du carbone à horizon 2030 reflète "la nécessité d'investir durablement dans les technologies bas carbone et le coût de ces technologies", précise le rapport.

Pour respecter ses engagements contre le réchauffement climatique pris lors de l’Accord de Paris, "la France doit sensiblement accentuer ses efforts. Or elle a pris un retard important sur la trajectoire qu'elle devrait suivre pour atteindre l'objectif de neutralité carbone" en 2050, a souligné Gilles de Margerie, le commissaire général de France Stratégie, dans l'avant-propos du rapport.

La rédaction avec AFP


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Eoliennes pixabay

En un an, les investissements dans les entreprises d'énergies renouvelables ont été multipliés par six en France

Le secteur des énergies renouvelables a suscité l’engouement des investisseurs en 2018. Les montants collectés en private equity ont explosé les compteurs, avec 646 millions d’euros investis en capital. Même chose pour les plates-formes de crowdfunding qui voient décoller le financement des projets...

OuraganMichael Floride Brandon Perdue 2

Catastrophes naturelles : les assureurs cherchent de nouveaux moyens de financement

Le monde de l’assurance doit faire face à des coûts liés aux catastrophes naturelles de plus en plus élevés. Les Cat’ Bonds, ces obligations catastrophe émises sur les marchés financiers, suscitent justement un fort regain d’intérêt de la part des assureurs. Le marché a explosé les compteurs en...

Baril petrole bourse risque prim91

Le jour où le fonds norvégien ébranla la forteresse financière qu’est encore le pétrole

L’histoire se souviendra peut-être du 8 mars 2019 comme celui où l’un des plus gros actionnaires du monde, le fonds norvégien, a annoncé qu’il cessait d’investir dans les "compagnies d'exploration et de production" pétrolières pour des raisons financières !

Norvege petrole 2

En excluant le pétrole, le fonds norvégien entérine le principe du risque climatique pesant sur les marchés financiers

Quelque 134 entreprises du secteur de l’exploration et de la production de pétrole et gaz seront persona non grata dans le fonds souverain norvégien. Le ministère des Finances, sa tutelle, vient de prendre la décision d’une exclusion progressive de ce secteur du portefeuille du fonds. Et ajoute une...