Publié le 30 août 2019

FINANCE DURABLE

Sylvie Goulard : La France choisit une promotrice de la finance durable pour être sa commissaire européenne

Emmanuel Macron a choisi de proposer Sylvie Goulard, actuelle sous-gouverneure de la Banque de France, comme commissaire européenne pour la France. Deux fois députée à Bruxelles, celle-ci a été rapporteuse de plusieurs textes législatifs sur la finance européenne et, à la Banque de France, elle a travaillé en faveur de l’émergence de la finance verte au niveau des banques centrales.

Emmanuel Macron a choisi Sylvie Goulard pour être commissaire européen pour la France.
@ARtjazz

Il aura fallu du temps à Emmanuel Macron pour décider qui remplacera Pierre Moscovici au poste de commissaire européen pour la France. Son choix s’est porté sur Sylvie Goulard, sous-gouverneure de la Banque de France depuis janvier 2018 et ex-ministre des Armées au tout début du quinquennat. Si la nomination de cette Macroniste de la première heure a surpris en raison de sa citation dans l’affaire des emplois fictifs du Modem, celle-ci n’a cependant pas été mise en examen.

Le choix du Président est celui d’une experte des dossiers européens. En tant qu’ex-députée à Bruxelles, elle a été rapporteuse de plusieurs textes sur la supervision financière européenne, la réforme du pacte de stabilité, l'union bancaire ou encore les règles de solvabilité des assurances.

Cette fédéraliste convaincue et grande connaisseuse de l’Allemagne est, par ailleurs, une militante de la finance durable, ce qui constitue un message important de la part de la France. En juillet dernier, dans une tribune aux échos, rédigée avec Sabine Mauderer du directoire de la Bundesbank, Sylvie Goulard appelle les banques centrales à "verdir" la finance.

Priorité de l’agenda politique

"Le changement climatique concerne-t-il les banques centrales ? La réponse est résolument oui. Le réchauffement planétaire des températures entraîne des risques financiers considérables, mettant en péril la stabilité de tout le système financier", écrit-elle en propos liminaire. Plus loin, elle ajoute, "à Paris comme à Berlin, la protection du climat et la finance verte en particulier figurent désormais parmi les priorités de l'agenda politique".

En 2018, c’est elle qui a participé à la création du Réseau des banques centrales et superviseurs pour le verdissement du système financier - Network for Greening the Financial System (NGFS) -, pour le compte de la Banque de France qui en est membre fondateur. Aujourd’hui le NGFS compte 40 banques centrales et superviseur financier représentant 45 % du PIB mondial.

Mais pour elle ce n’est pas assez. Dans la tribune, elle écrit : "Nous souhaitons convaincre davantage de banques centrales de pays en voie de développement, car ce sont les régions du monde les plus pauvres qui sont le plus impactées par les conséquences du changement climatique".

Ludovic Dupin @LudovicDupin


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable


FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Centrale charbon electrique pixabay

Finance climat : coup de sang des banques après de nouveaux rapports des ONG

Un rapport d’Oxfam sur les banques françaises a mis le feu aux poudres. L’ONG estime que les financements et investissements des banques les mettent sur une trajectoire de réchauffement climatique à 4 degrés. "Faux", répondent les banques, qui font valoir leurs engagements récents pour aligner leurs...

Pourtant opposé à la spéculation, le Vatican a pris de gros risques en Bourse

La doctrine de l’Église était pourtant claire : les couvertures de défaillance, ces produits financiers très spéculatifs, ne sont pas éthiques. Une enquête du Financial Times a pourtant révélé qu’une administration du Vatican avait investi dans de tels contrats, spéculant sur la faillite de Hertz,...

Smartphone appli BNP CCO

BNP Paribas propose à ses clients de calculer l’empreinte carbone de leurs dépenses

En s’associant avec la jeune pousse Greenly, BNP Paribas permet à ses clients de mesurer l’empreinte carbone de leur consommation. Intégrée à l’application bancaire, la solution de Greenly détermine le volume d’émission de gaz à effet de serre de chaque ligne de dépense affichée sur les relevés de...

Pompage petrole CC0

Les exclusions de projets pétroles et gaz les plus controversés annoncent un mouvement plus large

Une étude publiée le 20 octobre par l’institut australien IEEFA spécialiste de l’analyse économique et financière du secteur de l’énergie, a passé au crible les politiques de 50 investisseurs de poids qui excluent les sables bitumineux et le forage gazier en Arctique. Leurs conclusions : un exode...