Publié le 06 août 2019

FINANCE DURABLE

Sortie du charbon : Ursula von der Leyen veut créer un fonds de transition énergétique juste

La prochaine présidente de la Commission européenne, qui prendra ses fonctions en novembre, commence à donner des indications sur sa prochaine législature. À l’occasion d’un déplacement en Pologne, Ursula von der Leyen a déclaré vouloir créer un fonds d’investissement pour aider à la transformation des pays dépendant du charbon. Elle veut également lancer une consultation des citoyens sur l’avenir de l’Europe.

Urusula von der Leyen, la prochaine présidente de la Commission européenne, veut aider les pays dépendants du charbon à s'orienter vers de nouvelles énergies.
@dzika_mrowka

Ursula von der Leyen commence déjà à imprimer sa marque. La présidente élue de la Commission européenne, qui prendra ses fonctions en novembre prochain, a annoncé que l'Union européenne prévoyait de lancer un fonds de transition énergétique spécial pour aider les régions dépendantes du charbon à renoncer aux énergies fossiles.

"Un énorme investissement sera nécessaire dans les régions qui doivent accroître la part des nouvelles technologies et des nouveaux emplois, c'est pourquoi nous allons créer un fonds de transition énergétique tuste (Just Transition Fund) pour aider ces régions", a déclaré la dirigeante allemande au cours d'une conférence de presse conjointe à Varsovie avec le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki. Très dépendante du charbon, La Pologne avait été l'un des États membres à avoir bloqué en juin un accord fixant la date de 2050 comme horizon pour une Europe neutre en émissions de gaz à effet de serre.

La création d’un fonds de transition énergétique juste de près de cinq milliards d'euros avait déjà été proposée par le Parlement européen en 2018, sans succès. La prochaine présidente reprend donc cette idée à son compte, sans doute pour l’inclure dans son "Green New Deal" qu’elle prévoit de lancer dès son arrivée aux commandes. Le Green New Deal devrait notamment transformer une partie de la Banque européenne d’investissement (BEI) en une banque pour le climat, qui devrait mobiliser jusqu’à 1000 milliards d’euros dans les dix prochaines années.

Remobiliser l’Europe

Ursula von der Leyen a également promis d'organiser de larges consultations sur l'avenir de l'Union européenne. Alors que le Royaume-Uni s'apprête à quitter l'Union européenne à la date butoir du 31 octobre, Ursula von der Leyen veut tenter de mobiliser les citoyens autour d’un projet commun. "Nous voulons lancer une conférence sur l'avenir de l'Europe qui se déroulera dans nos pays membres et dont les discussions porteront sur la manière dont les populations, les Européens, conçoivent l'avenir de leur Union européenne", explique-t-elle.

La prochaine présidente de la Commission européenne a aussi évoqué les préoccupations de Bruxelles concernant la légalité des réformes judiciaires controversées menées par le gouvernement conservateur de Droit et Justice (PiS) en Pologne. L'UE a lancé à l'encontre de la Pologne des procédures sans précédent pour menaces d'atteinte à l'État de droit pouvant déboucher sur une suspension de son droit de vote dans les instances européennes.

"Nous avons des sujets difficiles à traiter comme les migrations et l'État de droit", a reconnu Ursula von der Leyen. De son côté, Mateusz Morawiecki a affirmé espérer une "nouvelle ouverture" entre Varsovie et Bruxelles au cours des prochaines années. Il a indiqué que ses échanges avec Ursula von der Leyen porteraient sur "un commissaire pour la Pologne, un portefeuille". Il avait déclaré cette semaine que la Pologne était intéressée par l'économie ou la finance.

Arnaud Dumas avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable


FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Froid texas Ron Jenkins GETTY IMAGES NORTH AMERICA Getty Images via AFP

Le coût des catastrophes naturelles atteint des sommets... et inquiète les assureurs

Les événements climatiques du premier semestre 2021 auront causé près de 40 milliards de dollars de dommages assurés, selon une étude de Swiss Re. L’enchaînement de tempêtes, inondations, grêle, etc., en raison du dérèglement climatique fait monter le prix de ces catastrophes naturelles, qui...

Paiement monnaie CCO

Le jour où les citoyens ont imposé les monnaies locales en Europe

Dans les années 2020, les citoyens ont décidé de reprendre en main la finance, en se réappropriant leur monnaie. Les systèmes de paiement locaux se sont multipliés, puis généralisés, au point qu’en 2033, les banques centrales ont décidé d’intervenir pour valider et régulariser les monnaies locales....

Banque centrale europenne Christine Lagarde Martin Lamberts ECB

La Banque centrale européenne va prendre en compte la surchauffe climatique

Dôme de chaleur en Amérique du Nord et gouttes froides en Europe matérialisent le risque climatique. Il pèse sur les entreprises sans qu’on sache très bien comment, à l’exception du secteur pétrolier. Pour le savoir la Banque centrale européenne dirigée par Christine Lagarde a annoncé, à la surprise...

Bridge siege social du Groupe Orange Orange

Orange veut développer l’impact sociétal et environnemental de ses investissements dans les start-ups

Dans le cadre de la politique RSE d'Orange, sa filiale d'investissement va prendre des participations au capital de startups qui génèrent des impacts positifs dans les domaines sociaux ou environnementaux. Le plan stratégique du groupe ambitionne de réduire son empreinte climatique et favoriser...