Publié le 17 février 2020

FINANCE DURABLE

La réforme des retraites omet la finance durable pour assurer les réserves

La réforme des retraites, qui débute son parcours à l’Assemblée nationale lundi 17 février, prévoit de réunir les réserves des caisses de retraite en un seul fonds universel. Elle ne décrit toutefois pas comment ces réserves seront investies pour assurer la pérennité du régime de retraite. Les fonds de réserve actuels font pourtant partie des précurseurs de l’investissement durable, prenant notamment en compte le risque de changement climatique dans leurs placements.

Assemblee nationale Wikipedia
L'Assemblée nationale se penche sur la réforme des retraites à partir du 17 février 2020.
@Wikimedia

[Mis à jour le 17 février 2020] Les députés vont entrer dans le vif du sujet à partir de ce lundi. La réforme des retraites arrive à l’Assemblée générale, malgré le départ de son rapporteur, Olivier Véran, le député LREM de l’Isère, appelé à remplacer Agnès Buzyn au ministère de la Santé. L’un des points de cette réforme consiste à réunir tous les fonds de réserve des régimes de retraite dans un fonds unique. 

Quelle est la politique d’investissement des réserves ?

La question du financement des retraites et de la création d’un fonds de réserve universel dans la réforme n’intègre pas du tout la finance durable. Pourtant tous les protagonistes de la gestion des réserves françaises de la retraite sont des acteurs historiques de l’investissement responsable. Le FRR (Fonds de réserve pour les retraites) a très tôt adopté une stratégie d’investissement responsable, permettant de gérer les risques environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG). Il fait évoluer régulièrement sa stratégie qui date de 2005 et intègre le risque climatique dans sa gestion tout en réduisant progressivement l’empreinte carbone de son portefeuille d’actifs. 

Les deux investisseurs institutionnels publics de la retraite que sont l’ERAFP et l’Ircantec ont adopté des politiques très engagées sur la finance durable, le premier depuis sa création en 2005, le second depuis l’adoption de sa charte en 2009. 

Tous trois sont des leaders internationaux sur le sujet, encore récompensés le 3 décembre aux IPE Awards qui récompensent les meilleurs fonds de pension européen. Le FRR a reçu le prix de la gestion du risque et l’ERAFP celui de la meilleure stratégie d’investissement en actions. Enfin l’Agirc ARCO a adopté en juin 2019 sa charte ISR, et s’est inscrit là aussi dans le mouvement global de finance durable en adhérant au Principes pour l’Investissement Responsable (PRI).

L’idée que pour être en capacité de financer des retraites à un horizon de 10, 20 ou 30 ans, il est indispensable d’intégrer à sa stratégie d’investissement des critères climatiques, environnementaux et sociaux est donc appliquée par les principales organisations de la retraite française. C’est dommage qu’elle ne soit pas intégrée plus largement aux discussions sur le financement des retraites.

Que prévoit la réforme pour les réserves ?

Un fonds de réserve universel devrait être créé pour regrouper les excédents de tous les régimes. Selon le Comité d’orientation des retraites, le montant total des réserves en France s’élevait à 127 milliards d’euros à fin 2017, dont près de 36 milliards d’euros pour le FRR et 136,9 milliards d’euros pour les autres régimes (Agirc-Arco, etc.), auquel est déduite la dette détenue par la Caisse d'Amortissement de la Dette Sociale (Cades) de 46 milliards d’euros.

Cette unification a fait bondir les caisses excédentaires, qui ne veulent pas servir à combler les déficits des autres. Le rapport de Jean-Paul Delevoye de l’été 2019 précisait toutefois que "seule la part des réserves rigoureusement nécessaire à la couverture des engagements sera transférée". Les caisses de retraite pourront donc en conserver une partie, selon un calcul à définir. En plus des chocs démographiques et économiques, le futur fonds universel devrait également permettre de maintenir la valeur du point de retraite, pour éviter d’avoir à baisser les pensions.

À quoi servent les réserves ?

Les réserves servent, en partie, à réconcilier l’évolution antagoniste du nombre de retraités et du nombre d’actifs. La démographie française ne joue pas en faveur du paiement des pensions, vu le vieillissement de la population générale. Selon le Comité d’orientation des retraites, on compte aujourd’hui 1,7 actif pour un retraité. Ce ratio devrait passer à 1,6 en 2030 et à 1,3 en 2070.

Les sommes mises en réserves par les différents régimes servent justement à compenser l'effet du vieillissement de la population, en venant compléter si nécessaire le paiement des pensions. Elles peuvent également être sollicitées en cas de choc conjoncturel. Le Fonds de réserve pour les retraites (FRR), créé en 2001, a ainsi été institué pour faire face au passage à la retraite des baby-boomers. Son rôle a été repositionné en 2010, pour combler la dette du régime de protection sociale, regroupée dans la Caisse d’amortissement de la dette sociale (Cades).

Arnaud Dumas, @ADumas5

 

Pour aller plus loin

Quelle est la différence entre un fonds de réserve et un fonds de pension ?

Un fonds de pension collecte les cotisations de ses bénéficiaires, en vue de leur payer une pension de retraite le moment venu. Il gère ces cotisations sur le long terme, pour s’assurer d’avoir toujours suffisamment d’argent pour payer les retraites. Le fonds de réserve, lui, ne paye pas directement les retraites, il sert de coussin d’amortissement en cas de problème financier du système. En France, il n’existe qu’un seul fonds de pension en France, la Retraite additionnelle de la fonction publique (RAFP), gérée par l’Erafp.


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable


FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Banque européenne d'investissement @EIB

La Banque européenne d’investissement se transforme pour devenir une véritable banque du climat

Les États membres ont donné leur feu vert à la Banque européenne d’investissement pour qu’elle se transforme en banque du climat. Initiée l’année dernière, avec la sortie des énergies fossiles, cette stratégie se poursuit cette année avec l’objectif d’aligner toutes les activités de la banque sur...

Vaccin Covid herraez

L’annonce d'un vaccin pour le Covid-19 dope les bourses et creuse l’écart avec la réalité économique

Il a suffi d’un espoir de mettre fin à l’épidémie de Covid-19 pour que les bourses repassent au beau fixe. Les laboratoires Pfizer et Biontech assurent disposer d’un vaccin efficace à 90 %, produit massivement dès 2021 . Leur annonce a déclenché la hausse de valeurs du secteur de la santé et de...

Larry Fink Forum economique de Davos 2020 FabriceCoffrini AFP

BlackRock, plus puissant que jamais... mais pour servir quel objectif ?

Alors que le Covid-19 a engendré une double crise sanitaire et économique, le gestionnaire financier le plus important au monde, BlackRock a collecté des sommes records. L’entreprise gère désormais plus de 7 800 milliards de dollars, qu’elle assure vouloir mettre au service de la lutte contre le...

Comite national Francais

[À l’origine] En pleine seconde guerre mondiale, l’incroyable genèse de l’Agence Française de Développement

L’Agence Française de Développement (AFD) est aujourd’hui synonyme de coopération internationale, de développement humain et de protection de la planète. Un engagement d’autant plus fort que cette banque publique est née au lendemain de la défaite de 1940 pour permettre à la France libre de...