Publié le 06 septembre 2019

FINANCE DURABLE

PRI In Person : Paris, capitale éphémère de l’investissement responsable mondial

Paris va devenir, pendant trois jours, la capitale mondiale de l’investissement responsable. 2000 acteurs financiers venus du monde entier vont se retrouver au Palais des Congrès, Porte Maillot, pour la réunion annuelle des Principes pour l’Investissement Responsable (PRI) : les PRI in Person. Du 10 au 13 septembre, ils vont incarner la dynamique mondiale de la finance durable, en pleine croissance !

Fiona Reynolds PRI in Person PRI
Fiona Reynolds est la présidente des PRI. Ici, aux PRI in person 2018 à San Fransisco.
@PRI

Depuis le lancement de l’initiative en 2006, la communauté internationale des investisseurs qui intègre des dimensions Environnementales, Sociales et de Gouvernance (ESG) dans la gestion d’actifs, s’est considérablement agrandie. L’initiative a engrangé l’année dernière 500 nouveaux signataires plus particulièrement chinois (+64 %). Ils sont aujourd’hui 2 225, très majoritairement des sociétés de gestion dont des géants comme BlackRock, le plus gros gestionnaire de fonds du monde avec 6 000 milliards de dollars d’actifs, ou Amundi, leader européen avec ses1 400 milliards d’euros sous gestion.

Mais les PRI rassemblent aussi près de 500 investisseurs institutionnels, des fonds de pension, des assureurs. En France, ils sont 23, pour l’essentiel des assureurs comme AXA, la MAIF ou la CNP mais aussi la Caisse des dépôts (dont Novethic est une filiale) ou même un syndicat comme la CFDT. Tous se sont engagés à intégrer sur la totalité des actifs qu’ils gèrent des critères ESG. Cela leur permet de promettre à leurs clients une prise en compte du développement durable dans la gestion de leurs placements.

Membres PRIinParis

Les PRI in Person devraient en principe attirer l’attention médiatique car ils permettent de donner un visage à la finance durable. C’est l’occasion de filmer des financiers dans une autre situation que face à des ordinateurs sur lesquels s’agitent des courbes et d’essayer de mieux comprendre qui ils sont et pourquoi ils s’intéressent à l’Amazonie qui brûle, aux Objectifs de Développement Durable (ODD) ou au changement climatique. Pourtant l’événement mobilise nettement moins médiatiquement que le Forum de Davos !

Un engagement politique

En revanche, côté politique, les PRI in Person donneront la parole à Bruno Lemaire, ministre des Finances et à Anne Hidalgo, maire de Paris et présidente du C40, réseau des villes qui combattent le changement climatique. Tous deux devraient profiter de la présence de cette caravane internationale de la finance durable à Paris pour souligner le rôle éminent de la France dans le développement du mouvement.

Car l’investissement responsable est loin d’être seulement une pratique financière pour investisseurs de long terme, c’est aussi un engagement politique. Prenons un cas intéressant : l’Australie. C’est le pays d’origine de la directrice générale des PRI, Fiona Reynolds, qui va accueillir la semaine prochaine une délégation d’une vingtaine de fonds de pension australiens, signataires des PRI.

Ces derniers s’intéressent particulièrement aux pratiques françaises de finance durable alliant, régulation ad hoc, engagements volontaires et initiatives de marché. En effet, gérer ses risques climatiques dans un pays où le gouvernement comme les entreprises sont officiellement pro-charbon est plus que difficile. L’idée qu’il faudrait l’exclure des portefeuilles pour des raisons financières et climatiques est forcément complexe à mettre en œuvre ! C’est pourquoi Fiona Reynolds appelle ses investisseurs à faire de l’engagement auprès des plus grandes compagnies minières australiennes pour qu’elles entament leur transition énergétique et abandonnent le charbon. Elle vient de lancer l’alerte dans un billet publié sur le blog des PRI.

Anne-Catherine Husson-Traore,  @AC_HT, Directrice générale de Novethic


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable


FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Nikola refuse1 NikolaMotor

Nikola Motor, "l’autre Tesla", s’effondre en Bourse sur fond de promesses technologiques douteuses

Le cours de Bourse de Nikola Motor est descendu aussi vite qu’il était monté. La startup américaine cotée au Nasdaq depuis juin a fait l’objet d’un rapport à charge d’un investisseur. Celui-ci démonte toutes les promesses sur la technologie et sur l’existence même de prototypes du fondateur de la...

FINANCEMENT ODD

5 ans des Objectifs de développement durable (ODD) : quelles solutions pour accélérer les financements

Il y a cinq ans, l’ONU adoptait les Objectifs de Développement durable, soit 17 priorités environnementales, sociales et économiques pour 2030. Mais aujourd'hui, le compte n’y est pourtant pas. Seuls 2 500 milliards d'euros sont mobilisés chaque année alors que 5 000 à 7 000 seraient nécessaires. Et...

Consommation bio locale de saison effet covid

Faillite de Bio C‘Bon : des actionnaires particuliers craignent de perdre leur mise

Plusieurs centaines de particuliers ont investi leurs économies dans le capital de la chaîne de distribution Bio C’Bon, aujourd’hui en redressement judiciaire. Alors que les repreneurs doivent faire connaître leur offre auprès du juge, ils veulent faire entendre leur voix afin de ne pas tout perdre...

Epargne pxhere com

Bercy met le livret A et le LDDS à contribution pour la relance verte

Le ministère de l’Économie a assoupli les conditions d’utilisation des placements dans les livrets d’épargne réglementée. La Caisse des dépôts et la Banque des territoires vont pouvoir utiliser le fonds d’épargne pour financer des projets liés à la transition écologique, en plus des logements...