Publié le 03 juin 2019

FINANCE DURABLE

Notation ESG : Beyond Ratings passe sous pavillon londonien !

Nouveau symbole de la montée en puissance de la Bourse de Londres sur la finance durable, le London Stock Exchange a annoncé, le 3 juin, le rachat de Beyond Ratings. Cette agence de notation française, créée en 2014, s’est spécialisée sur l’intégration de critères ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance) dans la notation de risque crédit. Ce rachat lui ouvre les portes d’un développement international que la France ne lui offrait pas, le tout sans délocalisation.

London Stock Exchange Manakin
Le London Stock Exchange s'est emparé de l'agence française Beyond Ratings.
@Manakin/Sputnik

"Notre mission initiale était de contribuer à faire comprendre, au plus grand nombre d’investisseurs institutionnels, le poids des risques ESG et en particulier climatiques sur le crédit et donc les obligations qu’ils détiennent massivement", explique Rodolphe Bocquet, dirigeant fondateur de Beyond Ratings. "Le London Stock Exchange nous permet de donner une ampleur internationale à cette ambition", assure-t-il.

L’histoire se répète donc et finit par former une petite musique inquiétante pour la place de Paris qui perd un à un les piliers de son écosystème. Après Vigeo dont l’agence de notation de crédit  américaine  Moody’s a pris le contrôle, c’est aujourd’hui Beyond Ratings plus modeste par la taille mais pas par l’ambition, qui vient grossir les forces londoniennes décidées à conquérir la place de leader mondial de la finance durable.

 

Beyond Ratings apporte son accréditation d’agence de notation financière, obtenue en mars 2019, L’équipe d’une vingtaine de personnes reste basée à Paris et a, d’ores et déjà, actualisé son site Internet, ce qui lui permet d’afficher une couverture globale de 229 critères ESG pour plus de 175 pays et 10 000 émetteurs liée à ce tout nouveau partenariat.

Indice souverain bas carbone

Celui-ci permettra aussi le lancement, début juillet, du premier indice souverain bas carbone, fruit de la conjugaison des compétences de notation ESG de Beyond Ratings et de la puissance de feu du FTSE Russel, membre de la galaxie du London Stock Exchange, en termes d’indices boursiers.

"Ils ont un leadership reconnu dans ce domaine et je suis content que la Bourse de Londres investisse en France. Et puis nous sommes rachetés par un acteur européen qui l’est encore puisque le Brexit n’a pas encore eu lieu !", précise Rodolphe Bocquet. Cette analyse sera sans doute difficile à partager ! Jusqu’à son rachat Beyond Ratings apparaissait comme l’un des fleurons de la dynamique française sur la finance durable. Elle a même été l’un des coproducteurs de la "Feuille de route de la finance durable pour la France", publiée par les Principes pour l’Investissement Responsable, avec l’initiative de Paris, Finance for Tomorrow fin 2018.

Parmi la dizaine de recommandations figurait en bonne place l’idée que "les prestataires de services financiers n’investissent pas à la hauteur des besoins d’innovations méthodologiques pour intégrer les dimensions ESG et l’analyse d’impact qui va avec dans leurs modèles". Beyond Ratings n’a donc pas attendu que les Français mettent les moyens nécessaires pour servir leurs ambitions et a choisi les "projets stimulants" que lui proposait Londres.

Anne-Catherine Husson-Traore,  @AC_HT, Directrice générale de Novethic


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable


FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Pourtant opposé à la spéculation, le Vatican a pris de gros risques en Bourse

La doctrine de l’Église était pourtant claire : les couvertures de défaillance, ces produits financiers très spéculatifs, ne sont pas éthiques. Une enquête du Financial Times a pourtant révélé qu’une administration du Vatican avait investi dans de tels contrats, spéculant sur la faillite de Hertz,...

Smartphone appli BNP CCO

BNP Paribas propose à ses clients de calculer l’empreinte carbone de leurs dépenses

En s’associant avec la jeune pousse Greenly, BNP Paribas permet à ses clients de mesurer l’empreinte carbone de leur consommation. Intégrée à l’application bancaire, la solution de Greenly détermine le volume d’émission de gaz à effet de serre de chaque ligne de dépense affichée sur les relevés de...

Pompage petrole CC0

Les exclusions de projets pétroles et gaz les plus controversés annoncent un mouvement plus large

Une étude publiée le 20 octobre par l’institut australien IEEFA spécialiste de l’analyse économique et financière du secteur de l’énergie, a passé au crible les politiques de 50 investisseurs de poids qui excluent les sables bitumineux et le forage gazier en Arctique. Leurs conclusions : un exode...

Nikola refuse1 NikolaMotor

Nikola Motor, "l’autre Tesla", s’effondre en Bourse sur fond de promesses technologiques douteuses

Le cours de Bourse de Nikola Motor est descendu aussi vite qu’il était monté. La startup américaine cotée au Nasdaq depuis juin a fait l’objet d’un rapport à charge d’un investisseur. Celui-ci démonte toutes les promesses sur la technologie et sur l’existence même de prototypes du fondateur de la...