Publié le 07 juin 2019

FINANCE DURABLE

Michael Bloomberg investit 500 millions de dollars pour le climat

Le fondateur de l’agence Bloomberg et président de la TCFD veut réduire l’empreinte carbone de son pays. Michael Bloomberg promet d’investir 500 millions de dollars dans des solutions en faveur du climat, permettant de fermer 250 centrales à charbon aux États-Unis d’ici 2030. Une initiative privée qui vise à palier le manque d’action climatique de l’administration fédérale.

Michael Bloomberg COP23 americas Pledge Hennings Kaiser DPA
Michael Bloomberg, le président de la TCFD, veut financer la sortie des centrales à charbon aux États-Unis d'ici 2030.
DR

Le milliardaire et philanthrope américain Michael Bloomberg a annoncé jeudi qu'il allait investir 500 millions de dollars pour aider son pays à réduire sa dépendance aux énergies fossiles et combattre ainsi le réchauffement climatique. Cet argent servira notamment à fermer quelque 250 centrales à charbon à travers les États-Unis d'ici à 2030 et à "stopper la ruée vers la construction de nouvelles centrales au gaz", a expliqué l'ancien maire de New York de 2002 à 2013 dans un communiqué.

Le milliardaire de 77 ans, également président de la Task Force on Climate-related Financial Disclosures (TCFD), a décrit son plan "Beyond Carbon" ("Au-delà du carbone") comme "la plus grande campagne coordonnée pour combattre le réchauffement climatique jamais mise en œuvre aux États-Unis".

Soutenir les initiatives locales

"Beyond Carbon" a pour objectif d'aboutir à une économie fonctionnant à 100 % aux énergies renouvelables. Le plan soutiendra des initiatives locales et donnera un coup de pouce aux candidats politiques qui font du climat leur priorité.

"Nous sommes dans une course contre la montre avec le réchauffement climatique, et pourtant il n'existe encore pratiquement aucun espoir d'une action fédérale vigoureuse sur ce sujet pour les deux prochaines années au moins", a expliqué Michael Bloomberg, en référence à l'échéance de l'actuel mandat du président climato-sceptique américain Donald Trump.

"Mère Nature n'attend pas notre calendrier politique, et nous ne pouvons pas nous le permettre non plus", a-t-il ajouté. Le fondateur de l’agence de services financiers Bloomberg n’en est pas à son premier fait d’armes pour le climat. En 2011, Michael Bloomberg avait déjà lancé un plan de 500 millions de dollars, "Beyond Coal" ("Au-delà du charbon"), qui s'est traduit à ce jour par la fermeture de 289 centrales au charbon aux Etats-Unis.

La rédaction avec AFP


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Michael Bloomberg met 20 millions de dollars sur la table pour démonter "les pratiques trompeuses" de l'industrie du tabac

La fondation du milliardaire et ancien maire de New York, Michael Bloomberg, a dévoilé les noms des organisations choisies pour diriger STOP, une ONG dotée de 20 millions de dollars sur trois ans, chargée de dénoncer les "pratiques trompeuses" de l'industrie du tabac.

Accord de Paris : le secteur privé américain continuera le combat pour le climat contre Donald Trump

Comme attendu, les États-Unis ont annoncé leur retrait de l’Accord de Paris obtenu en 2015 lors de la COP21. Mais cette décision, censée protéger l’économie et les emplois selon la Maison Blanche, est loin d’être alignée sur la conviction des entreprises et investisseurs américains. Ces...

Michael Bloomberg donne 4,5 millions de dollars à l’ONU pour compenser (un peu) le retrait américain de l’Accord de Paris

C’est un geste de panache de l’ancien maire de New York et grand défenseur de Bloomberg. Celui-ci a décidé de payer de sa poche une petite partie de la contribution financière des États-Unis à la lutte contre le changement climatique. Depuis que Donald Trump a annoncé le retrait américain...

Reporting climat des entreprises : la TCFD pose le cadre international

Un groupe d'experts sur le climat, la TCFD (Task Force on Climate Disclosure), placé sous l'égide du G20, a rendu son rapport final sur l’évaluation du risque que fait peser le changement climatique pour les entreprises et l’économie. Près de 2 300 milliards de dollars de valeurs...

FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Panneaux solaires Pixabay

[Investir près de chez vous] Le crowdfunding rend accessible l’investissement direct dans les énergies renouvelables

Le financement des énergies renouvelables passe de plus en plus par le crowdfunding. Un moyen pour les épargnants de voir, concrètement, à quoi sert leur épargne et de financer en direct l’économie verte. Cette semaine, Novethic fait le tour des solutions qui permettent d’épargner de manière verte...

Epidemie Ebola OMS

Ebola : La Banque mondiale est incapable de débloquer les fonds pour lutter contre l’épidémie

Alors que l’épidémie d’Ebola se propage en République Démocratique du Congo (RDC), la Banque Mondiale suscite des interrogations car elle n’est pas en mesure de débloquer les fonds d’urgence levés sur les marchés précisément pour circonscrire une situation de pandémie.

Foret Pixabay

[Investir près de chez vous] EcoTree fait pousser des arbres avec votre épargne comme engrais

Vous n’avez pas les moyens de vous acheter une forêt ? Les trois jeunes fondateurs d’Ecotree démocratisent cet investissement réputé très traditionnel. Ils achètent des forêts en France, les gèrent de manière durable et proposent aux épargnants d’acheter un ou plusieurs arbres en échange d’un...

Cyclone pixabay comefreak

[Coup de chaud] Quand le changement climatique bouscule la finance

La crise climatique pourrait conduire à l’effondrement du système financier, selon des chercheurs anglais. Si le secteur commence à prendre conscience de l’ampleur du sujet et à mettre en place certaines mesures, celles-ci sont encore loin d’être suffisantes. En 2019, le changement climatique a...