Publié le 21 juin 2017

FINANCE DURABLE

Fumer peut nuire gravement à votre investissement

[Mis à jour le 21 juin] Aviva vient de céder plus d'un milliard d'euros d'obligations et d'actions liées au tabac. Une annonce qui s'inscrit dans un mouvement mondial initié par le français Axa il y a un an et relancé à l'occasion de la journée mondiale sans tabac, qui s’est tenue le 31 mai. Une coalition d’investisseurs institutionnels, pesant 3 800 milliards de dollars, s’est engagée contre l’industrie du tabac. Dans une déclaration commune, ils soutiennent publiquement les mesures anti-tabac prises par les gouvernements et appellent à les renforcer.


TanjalaGica / iStock

[Mise à jour]Aviva rejoint le mouvement de désinvestissement du tabac. Le numéro un de l'assurance vie en Grande-Bretagne a entrepris de vendre pour un milliard d'euros d'obligations et d'actions qu'il possède dans des fabricants de cigarettes. Fin 2016, environ 0,25 % de ses actifs, y compris pour tiers, était placé dans le secteur du tabac. Aviva rejoint un mouvement plus large officialisé en mai dernier.

Mercredi 31 mai, à l’occasion de la Journée mondiale sans tabac, une coalition d’investisseurs institutionnels pesant 3 800 milliards de dollars mené par Axa, avait publié une déclaration commune dans laquelle ils appellaient les gouvernements mondiaux à poursuivre leurs efforts contre le tabagisme. Avec l’augmentation de la fiscalité, la généralisation des paquets neutres ou encore l’interdiction de fumer dans les lieux publics, l’industrie du tabac présente de plus en plus de risques financiers.

"On se sent mieux après"

Parmi les investisseurs institutionnels engagés, on trouve le réassureur Scor qui a désinvesti cinq grandes compagnies du tabac dont Philip Morris. "On me demande pourquoi le tabac et pas l’alcool ou le sucre par exemple, raconte son PDG Denis Kessler. Je réponds à chaque fois que ça n’a rien à voir. Un verre de vin de temps en temps fait partie des plaisirs de la vie. Alors que la cigarette, de la première à la dernière, est néfaste pour la santé. Les données sont claires. Le tabac présente un coût humain, social et économique dramatique".

Le fonds de pensions californien CalPERS a également désinvesti le tabac à hauteur de 550 millions de dollars en décembre dernier. La Caisse des Dépôts (dont Novethic est une filiale) a, quant à elle, rendu officiel son désengagement du secteur, effectif depuis les années 2000. Et le gestionnaire australien AMP Capital a lui aussi décidé plus récemment de retirer 328 millions de dollars d’actifs liés au tabac. "Notre message est clair: nous pouvons être performants sans investir dans cette industrie" a déclaré Adam Tindall, son PDG. 

Franchir le pas est loin d’être évident puisque le tabac continue d’être un actif rentable et peu volatil. Si la décision paraît difficile à prendre à court-terme, Thomas Buberl, le patron d’Axa, l’assure, "on se sent bien mieux une fois que c’est fait". "Il faut agir en regardant vers l'avenir" précise-t-il. Il y a un an, l’assureur était le premier à s'engager en retirant 1,7 milliard d'euros de l'industrie du tabac. Il espérait alors que son annonce ferait boule de neige, provoquant une "avalanche".

Vigeo Eiris abaisse la note des entreprises du tabac

On n’en est plus très loin puisque, en plus des initiatives des investisseurs institutionnels, l’agence de notation spécialisée Vigeo-Eiris a décidé d'abaisser significativement la note des entreprises du tabac. Cela les rend inéligibles à ses indices "best in class". "L’antagonisme s’exacerbe entre l’économie du tabac et les exigences du développement durable : nos ratings reflètent à la fois l’aversion sociétale croissante et les risques sur les performances futures de ce secteur", explique Fouad Benseddik, directeur des relations institutionnelles de l’agence.

"Le concept de Best in class devient en effet un non-sens pour les entreprises de ce secteur car elles fabriquent toutes des produits qui tuent leurs propres clients", a réagi le Dr Bronwyn King, présidente du Tobacco Free Portfolios, une ONG née en Australie. Dans ce pays, 35 fonds de pension ont déjà désinvesti le secteur à hauteur de 2 milliards de dollars. Elle a fait le déplacement dans la capitale française à l’occasion de la Journée mondiale sans tabac pour saluer l’engagement de la finance.

"Nous, docteurs, ne pouvons pas résoudre ce problème seuls. La collaboration avec les gouvernements et la finance est cruciale. Merci à la France d’être l’une des nations pionnières pour lutter contre le tabac. Vous portez le maillot jaune, mais le peloton n’est pas loin derrière", a-t-elle assuré devant les principaux investisseurs institutionnels engagés. Le tabac tue chaque année dans le monde plus de 7 millions de personnes, principalement dans les pays en développement, et coûte 1 000 milliards de dollars à l’économie.

Concepcion Alvarez @conce1


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable


Pour aller plus loin

Axa désinvestit le tabac

C’est une première mondiale. L’assureur Axa va désinvestir les fabricants de cigarettes à hauteur de 1,8 milliard d’euros. Une annonce faite à Genève ce matin par Thomas Buberl. Pour le nouveau patron du groupe, l’action de son entreprise côté investissements se doit d’être en cohérence...

Des adolescents en danger dans des plantations de tabac américaines

L'ONG Human Rights Watch a recueilli le témoignage de travailleurs mineurs exposés à la nicotine et aux pesticides. Des conditions de travail ayant de graves conséquences sur leur santé. L'industrie du tabac a pris des engagements pour protéger les plus jeunes d'entre eux, c’est-à-dire les...

FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Froid texas Ron Jenkins GETTY IMAGES NORTH AMERICA Getty Images via AFP

Le coût des catastrophes naturelles atteint des sommets... et inquiète les assureurs

Les événements climatiques du premier semestre 2021 auront causé près de 40 milliards de dollars de dommages assurés, selon une étude de Swiss Re. L’enchaînement de tempêtes, inondations, grêle, etc., en raison du dérèglement climatique fait monter le prix de ces catastrophes naturelles, qui...

Paiement monnaie CCO

Le jour où les citoyens ont imposé les monnaies locales en Europe

Dans les années 2020, les citoyens ont décidé de reprendre en main la finance, en se réappropriant leur monnaie. Les systèmes de paiement locaux se sont multipliés, puis généralisés, au point qu’en 2033, les banques centrales ont décidé d’intervenir pour valider et régulariser les monnaies locales....

Banque centrale europenne Christine Lagarde Martin Lamberts ECB

La Banque centrale européenne va prendre en compte la surchauffe climatique

Dôme de chaleur en Amérique du Nord et gouttes froides en Europe matérialisent le risque climatique. Il pèse sur les entreprises sans qu’on sache très bien comment, à l’exception du secteur pétrolier. Pour le savoir la Banque centrale européenne dirigée par Christine Lagarde a annoncé, à la surprise...

Bridge siege social du Groupe Orange Orange

Orange veut développer l’impact sociétal et environnemental de ses investissements dans les start-ups

Dans le cadre de la politique RSE d'Orange, sa filiale d'investissement va prendre des participations au capital de startups qui génèrent des impacts positifs dans les domaines sociaux ou environnementaux. Le plan stratégique du groupe ambitionne de réduire son empreinte climatique et favoriser...