Publié le 25 octobre 2019

FINANCE DURABLE

Le fonds vert pour le climat veut atteindre les 10 milliards de dollars, même si les États-Unis ne donneront pas un dollar

Les représentants du fonds vert pour le climat se démènent pour obtenir des fonds de la part des États. Ils ont l’objectif d’atteindre 10 milliards de dollars de recapitalisation, comme en 2015, afin de financer des projets d'adaptation et d'atténuation du réchauffement climatique dans les pays émergents. La première enveloppe de financement, déjà entièrement engagée, a permis de financer plus d'une centaine de projets dans 99 pays. Cette fois, cependant, les États-Unis et l’Australie ont décidé de ne plus contribuer.

Panneau Solaire Afrique CCO
Le Fonds vert pour le climat a permis le financement de 18,7 milliards de dollars de projets dans les pays émergents.
@CCO

[Cet article est tiré de l'Essentiel de la Finance Durable, la nouvelle publication de Novethic]

Encore un petit effort… Le Fonds vert pour le climat, lancé lors de la COP 21 pour être l’outil de financement de la transition des pays du Sud par les pays du Nord, atteignait 7,5 milliards de dollars de promesses de dons la veille de sa conférence de reconstitution du fonds. "Si on atteint entre 9 et 10 milliards de dollars, on pourra dire que c’est un succès", déclarait à Paris Yannick Glemarec, le directeur exécutif de l’organisme multilatéral, en amont de la Conférence de reconstitution du fonds. Cette somme doit permettre de financer en dons et en prêts les projets d’atténuation et d’adaptation au réchauffement climatique des pays en développement, pour la période 2020-2023.

Il doit cette fois composer avec un écueil majeur : la volonté de Donald Trump de sortir de l’Accord de Paris. Les États-Unis s’étaient engagés à verser 3 milliards de dollars, pour le premier fonds. L’arrivée de Donald Trump au pouvoir a coupé court aux ambitions américaines. Les États-Unis n’ont finalement versé que 1 milliard sur les 3 milliards prévus et, surtout, ont opposé un refus catégorique à toute contribution au renouvellement du fonds. Un gros trou dans le financement de la transition des pays en voie de développement. L’Australie a également déclaré ne pas vouloir mettre au pot.

Une absence à compléter


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable


FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Terres agricoles CCO

GreenBack, la startup qui veut noter la qualité environnementale des sols agricoles

Une jeune startup vient de voir le jour pour établir un diagnostic de la santé des terres agricoles. GreenBack veut utiliser le Big Data et des relevés physiques dans les champs pour donner une note aux sols cultivés. Elle espère permettre aux entreprises de mieux surveiller la santé...

Capital21emesiecele

Rentrée politique au cinéma avec "Le Capital au XXIe siècle"

Les rues de Paris se sont couvertes d’affiches aux couleurs vives du film "Le Capital au XXIe siècle" pour annoncer sa sortie au cinéma le 22 juin. Messages et visuels chocs, vocation pédagogique, le film de Justin Pemberton et Thomas Piketty espère arriver au bon moment pour catalyser la colère...

Bourse Coronavirus 2

Les marchés financiers continuent de grimper, loin de la réalité de l'économie

L’économie s’effondre, les chiffres américains du chômage s’envolent, les perspectives des entreprises sont mauvaises… Mais les marchés financiers s’envolent. Soutenue par des plans de relance et des injections d’argent frais dans le système, les bourses croient en une reprise rapide. Un pari risqué...

Desinvestissement apartheid

[À l’origine] Mobilisation sur la justice raciale : le premier combat des investisseurs éthiques contre l’apartheid

L’engagement d’investisseurs dans de grands combats sociaux comme le mouvement Black Lives Matter s’explique par les racines de l’investissement éthique américain. Les coalitions d’organisations désireuses d’utiliser la pression actionnariale pour des raisons politiques sont nées il y a une...