Publié le 25 octobre 2019

FINANCE DURABLE

Le fonds vert pour le climat veut atteindre les 10 milliards de dollars, même si les États-Unis ne donneront pas un dollar

Les représentants du fonds vert pour le climat se démènent pour obtenir des fonds de la part des États. Ils ont l’objectif d’atteindre 10 milliards de dollars de recapitalisation, comme en 2015, afin de financer des projets d'adaptation et d'atténuation du réchauffement climatique dans les pays émergents. La première enveloppe de financement, déjà entièrement engagée, a permis de financer plus d'une centaine de projets dans 99 pays. Cette fois, cependant, les États-Unis et l’Australie ont décidé de ne plus contribuer.

Panneau Solaire Afrique CCO
Le Fonds vert pour le climat a permis le financement de 18,7 milliards de dollars de projets dans les pays émergents.
@CCO

[Cet article est tiré de l'Essentiel de la Finance Durable, la nouvelle publication de Novethic]

Encore un petit effort… Le Fonds vert pour le climat, lancé lors de la COP 21 pour être l’outil de financement de la transition des pays du Sud par les pays du Nord, atteignait 7,5 milliards de dollars de promesses de dons la veille de sa conférence de reconstitution du fonds. "Si on atteint entre 9 et 10 milliards de dollars, on pourra dire que c’est un succès", déclarait à Paris Yannick Glemarec, le directeur exécutif de l’organisme multilatéral, en amont de la Conférence de reconstitution du fonds. Cette somme doit permettre de financer en dons et en prêts les projets d’atténuation et d’adaptation au réchauffement climatique des pays en développement, pour la période 2020-2023.

Il doit cette fois composer avec un écueil majeur : la volonté de Donald Trump de sortir de l’Accord de Paris. Les États-Unis s’étaient engagés à verser 3 milliards de dollars, pour le premier fonds. L’arrivée de Donald Trump au pouvoir a coupé court aux ambitions américaines. Les États-Unis n’ont finalement versé que 1 milliard sur les 3 milliards prévus et, surtout, ont opposé un refus catégorique à toute contribution au renouvellement du fonds. Un gros trou dans le financement de la transition des pays en voie de développement. L’Australie a également déclaré ne pas vouloir mettre au pot.

Une absence à compléter


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable


FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

IStock @geoffsp

Le pouvoir écologique de la finance verte est-il un mirage ?

Une étude et un livre alertent sur la capacité de la finance verte à réorienter durablement et efficacement le secteur financier vers des modèles plus protecteurs de l’environnement. Les ONG Reclaim Finance et les Amis de la Terre alertent sur l’exposition aux énergies fossiles des onze plus grandes...

Reunion G7 finances juin 2021 HMTreasury

Reporting climat : après l’appel du G7, quels sont les outils à disposition des entreprises

Climat et biodiversité doivent être mieux pris en compte par les entreprises, selon les ministres des Finances du G7. Lors de leur réunion des 4 et 5 juin, ils ont déclaré vouloir rendre obligatoire pour les entreprises la communication sur les risques financiers liés au climat et citent notamment...

Renovation artisans CCO

Transition écologique : la Banque des Territoires facilite l'accès à un milliard d'euros venus de financements européens

[Régionales] La Banque européenne d’investissement va flécher un milliard d’euros vers les territoires français en 2020. Au travers d’un accord avec la Banque des territoires, les fonds européens vont financer une multitude de projets d’amélioration des infrastructures locales tels que la rénovation...

La City Londres IR Stone

La place financière de Londres finance deux fois plus d'émissions de CO2 que l’ensemble du Royaume-Uni en émet

Les émissions de CO2 liées à des projets financés par les banques et gestionnaires d'actifs au Royaume-Uni représentent près du double de celles rejetées par le pays, affirment le WWF et Greenpeace. Ces données sont issues d’une étude parue le 25 mai portant sur des établissements financiers de la...