Publié le 16 septembre 2018

FINANCE DURABLE

[LE CHIFFRE] Un millier d’investisseurs à travers le monde, pesant 6 240 milliards de dollars, ont désinvesti les énergies fossiles

Le mouvement Divest-Invest, qui appelle à exclure les énergies fossiles, continue de faire des adeptes sept ans après son lancement. Aujourd'hui, ce sont 1 000 investisseurs, détenant 6 240 milliards de dollars d'actifs, qui ont publiquement annoncé qu'ils ne financeraient plus les énergies fossiles. Reste à transformer l'essai en investissant massivement dans les énergies renouvelables.

L'une des affiches de la Marche pour le climat de Paris du 8 septembre appelle à exclure les énergies fossiles.
@350.org

Il y a sept ans, le mouvement était parti d’un petit campus de la banlieue de Philadelphie. Une poignée d’étudiants activistes réussit alors à convaincre l’université de retirer son argent placé des énergies fossiles. Depuis, d’autres campus ont rejoint le mouvement avec succès, mais surtout, le mouvement s’est étendu à tous les secteurs : Églises, fondations, journaux, fonds de pension, associations de médecins, musées, et même un État, l’Irlande.

Aujourd’hui, ce sont près de 1 000 investisseurs institutionnels, détenant 6 240 milliards de dollars d’actifs, qui ont décidé d’arrêter de financer les énergies fossiles, selon un nouveau rapport publié par l’association 350.org à l’origine de l’initiative Divest-Invest. En quatre ans, l’encours des actifs a ainsi été multiplié par 120. Et des pays comme l’Inde, le Pakistan, les Fidji ou encore le Bangladesh ont pris le train en marche.

Cette semaine, ce sont les villes de New York et de Londres qui ont créé l’événement en annonçant leur désengagement des énergies les plus polluantes. Dans la capitale britannique, la London Pension Fund Authority prévoit de céder ses réserves de combustibles fossiles, tandis que la ville de New York retirera 5 milliards de dollars à plus de 190 entreprises.

10 000 milliards de dollars en 2020

"Le désinvestissement des combustibles fossiles est devenu un phénomène mondial", s’est réjoui May Boeve, directeur exécutif de 350.org. "L'année 2018 a été une année décisive pour le mouvement, avec de nouveaux engagements de désinvestissement de la part de New York, de tout le pays irlandais et de centaines d'autres institutions emblématiques. Alors que nous assistons à la dévastation des impacts climatiques dans le monde entier, les citoyens s’éloignent rapidement des fossiles et il est temps que les politiciens suivent."

Pour poursuivre sur sa lancée, le mouvement de désinvestissement a lancé un nouveau défi audacieux aux investisseurs : atteindre 10 000 milliards de dollars d'actifs d'ici 2020. Ils ont également appelé les investisseurs à se retirer des entreprises qui n’auraient pas pris le virage de la transition énergétique d’ici 2020 et à investir 5 % de leur portefeuille dans la transition énergétique. Car tout l'enjeu une fois qu'on a désinvesti des fossiles et bien de réinvestir dans les énergies renouvelables.   

Concepcion Alvarez, @conce1


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable


FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Paiement monnaie CCO

Le jour où les citoyens ont imposé les monnaies locales en Europe

Dans les années 2020, les citoyens ont décidé de reprendre en main la finance, en se réappropriant leur monnaie. Les systèmes de paiement locaux se sont multipliés, puis généralisés, au point qu’en 2033, les banques centrales ont décidé d’intervenir pour valider et régulariser les monnaies locales....

Banque centrale europenne Christine Lagarde Martin Lamberts ECB

La Banque centrale européenne va prendre en compte la surchauffe climatique

Dôme de chaleur en Amérique du Nord et gouttes froides en Europe matérialisent le risque climatique. Il pèse sur les entreprises sans qu’on sache très bien comment, à l’exception du secteur pétrolier. Pour le savoir la Banque centrale européenne dirigée par Christine Lagarde a annoncé, à la surprise...

Bridge siege social du Groupe Orange Orange

Orange veut développer l’impact sociétal et environnemental de ses investissements dans les start-ups

Dans le cadre de la politique RSE d'Orange, sa filiale d'investissement va prendre des participations au capital de startups qui génèrent des impacts positifs dans les domaines sociaux ou environnementaux. Le plan stratégique du groupe ambitionne de réduire son empreinte climatique et favoriser...

IStock @geoffsp

Le pouvoir écologique de la finance verte est-il un mirage?

Une étude et un livre alertent sur la capacité de la finance verte à réorienter durablement et efficacement le secteur financier vers des modèles plus protecteurs de l’environnement. Les ONG Reclaim Finance et les Amis de la Terre alertent sur l’exposition aux énergies fossiles des onze plus grandes...