Publié le 30 janvier 2019

FINANCE DURABLE

Le Cese veut récompenser les Français qui épargnent pour une transition écologique juste

Pour mieux flécher les investissements vers la transition écologique et en augmenter les montants, il faut inciter les épargnants à choisir des fonds verts et socialement responsables. Une réorientation qui passe notamment par des incitations fiscales et une meilleure information, selon un avis du Conseil économique, social et environnemental (Cese). Des propositions qui pourraient alimenter le grand débat national.

écolabel européen pogonici
Le Conseil économique, social et environnemental (Cese) propose une fiscalité incitative pour les produits d'épargne contribuant à une transition écologique juste.
@Pogonici

Des produits d’épargne verts et socialement responsables moins fiscalisés ? C’est l’une des mesures préconisées par le Conseil économique, social et environnemental pour doper le financement de la transition écologique dans son avis "Demain la finance durable" (1) adopté le 23 janvier.

"Le financement de la transition écologique ne se fera pas par une finance verte utilisant des paradis fiscaux ! Il faut faire en sorte de flécher les investissements et l’épargne des Français dans des produits verts ET socialement responsables. Cela passe par une combinaison d’actions incitatives et réglementaires au niveau français et européen", assure Guillaume Duval, journaliste à Alternatives économiques et co-auteur de l’avis. Le Cese en propose 14, dont certaines pourraient alimenter sa contribution au Grand débat national mis en place pour répondre au mouvement social des Gilets jaunes.

Le CESE souhaite par exemple que les pouvoirs publics étudient un système graduant les avantages fiscaux accordés à l’épargne des ménages en fonction de la destination de celle-ci. Concrètement l'idée est de baisser la fiscalité sur les produits labellisés finance verte ou solidaire (par exemple le label ISR, le label TEEC (fonds orientés sur la transition énergétique) dont Novethic est auditeur ou Finansol sur l’épargne solidaire). Principal produit visé : l’assurance-vie, le produit d’épargne préféré des Français.

Des assurances-vie socialement responsables

Pour cela, il faut néanmoins davantage informer les épargnants. "Si la grande majorité de nos concitoyens partagent l'impératif d'aller vers une économie durable, force est de constater que l'information financière qui leur est communiquée à ce jour ne leur permet pas encore un fléchage éclairé de leur épargne", déplore le Cese. Qui propose de rendre obligatoire une notation ESG (basée sur des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance) de l’ensemble des fonds d’épargne soutenus par les pouvoirs publics.

Il faut aussi pouvoir proposer des produits permettant de prendre en compte de façon crédible ces aspects ESG. Pour cela le Cese souhaite que l’épargnant se voit systématiquement proposer des supports d’investissement ayant fait l’objet d’une notation ESG, voire à terme d’une labellisation ISR. Cela va plus loin que ce qui est proposé (à ce stade de l’examen parlementaire) dans la loi Pacte sur les produits d’assurance vie. Par ailleurs, le Cese veut que toutes les sommes des LDD et Livrets A soient placées dans des fonds ISR et que les taux de rémunération soient harmonisés par le haut.

Autres pistes évoquées par l’avis, une meilleure intégration des critères sociaux et de gouvernance dans le plan européen sur la finance verte actuellement élaboré par l’UE, avec une harmonisation de ces critères et de leur prise en compte par les agences de notation extra-financières. Ou encore renforcer le rôle des actionnaires engagés en abaissant pour ces derniers, le seuil requis pour le dépôt de résolution liés à l’ESG en Assemblées générales.

Béatrice Héraud @beatriceheraud 

(1)    Demain la finance Durable : comment accélérer la mutation du secteur financier vers une plus grande responsabilité sociale et environnementale ?  


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable


Pour aller plus loin

Finance durable : des engagements aux actes, il y a tant d’obstacles !

Toronto et Wall Street ont annoncé vouloir lancer des initiatives pour rejoindre le mouvement de la finance durable… voire en devenir des leaders. Mais la première regroupe les plus grands producteurs de sables bitumineux au monde, le second est porté par des visions à court terme. Pour...

La France est à l’avant-garde de la finance durable et porte une voix forte en Europe, selon Philippe Zaouati

Fin novembre, la France accueille le Climate Finance Day et des événements associés sur la finance climat. Pour Philippe Zaouati, directeur général de Mirova et Président de Finance for Tomorrow, c’est l’occasion d’accentuer le leadership de la France sur ces enjeux. Pour lui, les...

Finance durable : les nouvelles règles du jeu en Europe

La Commission européenne a publié, le 24 mai, les premiers textes visant à transformer en profondeur les pratiques financières au sein de l’Union avec l’objectif affiché de "lutter contre le changement climatique tant qu’il en est encore temps" et de mettre les capitaux au service des...

Les députés profitent de la loi Pacte pour traduire les engagements gouvernementaux sur la finance verte

"La finance sera verte ou ne sera pas", assénait en décembre 2017 le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, lors du Climate Finance Day. Un peu moins d’un an plus tard, l’examen de la loi Pacte donne l’occasion de traduire ces déclarations en actes législatifs. Une série d’amendements,...

FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

City de Londres FreeImages @SimonRogers

[Brexit] La finance britannique part à la conquête du monde avec un étendard vert

La City de Londres voit déjà l’après Brexit. Le secteur financier britannique affûte ses arguments pour continuer d’attirer les capitaux étrangers, notamment asiatiques. Au nombre de ces arguments, la finance durable figure en bonne place. Et si l’Union européenne prend son temps pour s’accorder sur...

énergies renouvelables éoliennes panneaus solaires photovoltaique istock ll28

À la place des green bonds, Enel priorise l’émission de SDG bonds, dédiés à l'atteinte des Objectifs de développement durable

Début septembre, le groupe énergétique italien Enel émettait le premier SDG bond, soit la première obligation liée à des indicateurs contribuant aux Objectifs de développement durable (ODD). Un moyen de financement qui, après et avec les green bonds, pourrait prendre de l’ampleur dans les prochaines...

Unicredit banque

[Décryptage] Financiariser la finance supprime des dizaines de milliers d’emplois dans le secteur bancaire

Depuis le début de l’année, le secteur bancaire a supprimé 44 000 emplois. Un mouvement qui se fait à la faveur d’une banque sans humain. Mais, s’affranchissant de leurs ressources humaines, les banques se mettent en risque. Les algorithmes gérant à la nanoseconde des portefeuilles ne gèrent pas...

Epargne pxhere com

[Indicateur Novethic] L’offre de fonds durables explose mais gare au manque de clarté

L’offre de fonds durables grandit. L’indicateur Novethic recense 531 fonds au 30 juin 2019, totalisant 185 milliards d’euros d’encours en augmentation de 27 %. Cette progression suit la demande toujours plus forte pour des produits responsables. Mais elle s’accompagne également d’un foisonnement...