Publié le 27 septembre 2012

FINANCE DURABLE

Label Novethic : promouvoir un ISR discriminant

Novethic a publié aujourd'hui la liste des 109 fonds ayant obtenu son Label ISR pour l'année 2012. Depuis 2009, le centre de recherche de Novethic sélectionne les fonds éligibles pour permettre aux investisseurs particuliers de se repérer dans l'offre de produits financiers ISR des réseaux de banque et assurance.

138386_GF.jpg
Conférence de lancement du label, septembre 2012

C'est dans un contexte d'évolution profonde du marché de l'ISR que Novethic publie la liste des fonds labellisés en 2012 : une croissance spectaculaire des encours (+69% entre 2010 et 2011), accompagnée d'une visibilité plus forte, y compris dans les médias. La façon dont sont construits les fonds ISR et les entreprises dans lesquelles ils investissent font désormais l'objet d'une plus grande attention. Passé de 156 labels attribués en 2011 à 109 en 2012, ce nouveau millésime traduit un niveau d'exigence élevé en terme de sélectivité et constitue à ce titre une première étape vers la reconnaissance d'un « ISR discriminant », comparativement aux produits financiers classiques. Pour obtenir ce Label (140 candidats cette année), les fonds doivent en outre présenter un processus ISR cohérent et un fort niveau de transparence sur leur contenu. En 2012, le nombre de mentions attribuées est stable : 4 fonds ont reçu la Mention Engagement - soit un de moins qu'en 2011 - et 22 ont reçu la Mention Indicateur ESG, pour 24 en 2011.

Rappelons que ce label porte sur les processus de gestion et la transparence des fonds auxquels il est attribué. Il garantit ainsi que la gestion financière des fonds labellisés intègre systématiquement des critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) ayant un impact sur la gestion financière, que le processus de gestion ISR est expliqué publiquement et le plus clairement possible, qu'un reporting extra-financier permet de connaître les caractéristiques ESG du portefeuille ainsi que sa composition intégrale -information introuvable pour d'autres produits financiers- via la diffusion d'un inventaire qui ne doit pas dater de plus de 6 mois.
In fine, le label doit permettre aux épargnants particuliers de savoir où est investie leur épargne, à l'image des consommateurs qui demandent une traçabilité sur la composition et l'origine des produits alimentaires ou textiles. A cet égard, l'accessibilité des documents et leur contenu pédagogique sont plus encore aujourd'hui des éléments déterminants pour obtenir le Label. Or si la situation s'améliore, il reste une marge de progrès importante. Les Codes de transparence, rendus obligatoires par l'Association Française de Gestion financière (AFG) pour tous ses adhérents qui commercialisent un fonds ISR, restent encore des documents difficiles à comprendre pour les épargnants particuliers. Leur volume moyen est de 23 pages, mais certains atteignent les 50 pages...

Valoriser les produits financiers ISR

Pousser un modèle d'investissement de long terme, en lien avec l'économie réelle et qui incite les entreprises à mettre en place des stratégies de développement durable solides : c'est ce vers quoi tendent des fonds ISR soucieux d'affirmer leur différence. Pour qu'ils bénéficient du Label ISR, ils doivent désormais attester que l'analyse des entreprises sur des critères ESG les conduit à en écarter un nombre significatif sur des critères extra-financiers. Or si 22% des fonds candidats n'ont pas obtenu le Label, c'est pour 28 cas sur 31 parce que l'impact de leur analyse ESG sur la gestion était trop faible. Pour autant, la plupart des grands réseaux de banques et d'assurances comptent au moins un fonds parmi les 109 labellisés. Les épargnants ont donc théoriquement la possibilité de demander de l'ISR labellisé pour leurs placements. Reste que les efforts de pédagogie et de communication doivent se poursuivre pour sensibiliser un plus grand public.
Le Label ISR est un premier pas mais pour que les épargnants s'y intéressent, ils doivent en connaître les enjeux. Ils y seront encouragés par la Semaine de l'ISR, dont Novethic est partenaire, qui commence le 12 octobre prochain.

Le centre de recherche de Novethic
© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable


FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Avec son modèle disruptif, Tesla devient le constructeur le plus cher du monde

Tesla semble avoir passé la crise du Covid-19 sans heurts, et a même vu son cours de Bourse atteindre des sommets. Le constructeur américain, qui va annoncer ses résultats du deuxième trimestre, est depuis quelques semaines devenue la première capitalisation boursière automobile du monde, devançant...

Carte bancaire CCO

Plusieurs banques s’allient pour renforcer la souveraineté européenne des moyens de paiement

La crise sanitaire a mis en relief la dépendance du Vieux Continent aux systèmes de paiement internationaux. Seize banques de la zone euro se sont associées pour proposer une solution purement européenne, proposant notamment une carte bancaire et un portefeuille électronique. Elles sont activement...

Entrepot amazon jordan stead

Amazon lance un fonds de deux milliards de dollars pour réduire son empreinte carbone

Le géant américain de l’e-commerce et des services informatiques vient de créer un fonds d’investissement pour financer des technologies permettant de réduire les émissions de CO2. Ce fonds doté de deux milliards de dollars vient compléter l’engagement pris par Amazon à l’automne dernier d’atteindre...

BlackRock wikicommons 01

La médiatrice de l'UE ouvre une enquête sur un contrat attribué à BlackRock par la commission européenne

La médiatrice de l'Union européenne veut interroger la Commission sur sa décision d'attribuer un contrat à BlackRock. La mission du groupe américain consiste à réaliser une étude sur la prise en compte des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance dans la supervision bancaire.