Publié le 22 mai 2019

FINANCE DURABLE

La Belgique, premier pays à s'emparer du Pacte Finance Climat

Plusieurs personnalités politiques belges se sont saisi des idées du Pacte finance climat. Poussées par les manifestations très suivies des lycéens et des citoyens du début de l’année, elles veulent notamment porter au niveau européen la création d’une banque pour le climat. Les élections européennes et législatives belges du 26 mai seront décisives pour savoir si la dynamique engagée depuis le début de l’année se poursuivra.

Les manifestations de lycéens et de citoyens pour lutter contre le réchauffement climatique commencent à faire bouger la classe politique.
@pxhere

Le Pacte Finance Climat fait son chemin en Europe. Particulièrement en Belgique, où le programme initié par l’économiste Pierre Larrouturou, membre de la liste Envie d’Europe (Parti Socialiste, Place Publique, etc.) pour les élections européennes, et le climatologue Jean Jouzel, a trouvé un écho favorable auprès de la classe publique.

La convergence des mouvements lycéens et citoyens, qui ont réuni jusqu’à 70 000 personnes dans les rues, a poussé les dirigeants belges à l’action. "Suite aux grandes manifestations sur le climat fin janvier, toute la classe politique wallonne s’est mise à réfléchir sur le sujet, explique Pierre Larrouturou. Cela démontre que la pression des citoyens, cela marche !"

L’économiste a été sollicité par des femmes et hommes politiques de tous bords pour expliquer comment le Pacte Finance Climat pourrait financer la transition écologique. Le pacte prévoit notamment la mise en place d’une banque pour le climat financée par la création monétaire de la Banque centrale européenne, et d’un budget climat européen abondé par un impôt sur le bénéfice des entreprises.

Une proposition de loi rejetée

Plusieurs personnalités politiques belges se sont saisies du sujet, avec pour ambition de donner au plat pays un rôle moteur dans la finance climatique au niveau européen. Vanessa Matz, députée du parti centriste Centre démocrate humaniste (CDH) et tête de liste pour les élections européennes, a été la première à agir. Dès le début février, elle a déposé une proposition de loi devant la Chambre des représentants de Belgique pour demander au gouvernement fédéral de "promouvoir l’adoption au niveau européen d’un Pacte finance climat".

"Nous avons déjà rédigé le texte du Traité européen, il est prêt, il faut simplement qu’un ou plusieurs pays le mettent sur la table des négociations", explique Pierre Larrouturou. La proposition de loi de Vanessa Matz a finalement été rejetée par les parlementaires le 19 mars, notamment parce que le premier ministre belge Charles Michel ne soutient pas l’idée d’un budget européen du climat et d’un impôt supplémentaire.

Mais les Belges restent mobilisés. Jean-Luc Crucke, le ministre wallon du budget, des finances, de l’énergie, du climat et des aéroports a également rencontré Pierre Larrouturou. Mais pas avant d’avoir travaillé son sujet. Il a lu les livres écrits par Anne Hessel, Jean Jouzel et Pierre Larrouturou (notamment le dernier "Finance, climat, réveillez-vous !", éditions Indigène) en une nuit, d’une seule traite. "J’ai vu les pages annotées, donc il dit vrai !", s’amuse Pierre Larrouturou. Jean-Luc Crucke, figure du Mouvement Réformateur (MR, droite), a aussi vérifié les hypothèses émises par les trois auteurs. "Il m’a dit qu’il pensait que nos chiffres étaient faux, il a donc demandé à ses services de vérifier et tout est vrai", reprend l’auteur.

Adoption par le gouvernement wallon

La stratégie du ministre wallon diffère de celle de la députée Vanessa Matz. Le gouvernement wallon a adopté le 14 mars une note relative au financement de la transition énergétique et climatique soutenant le Pacte finance climat. Cette note mentionne l’idée d’une banque climat et veut agir au niveau fédéral pour définir une position belge commune et ensuite agir au niveau européen.

Les résultats des élections du dimanche 26 mai en Belgique seront décisifs pour la suite du pacte. D’autant que les belges voteront à la fois pour renouveler les députés européens mais également pour les élections législatives et régionales. Selon un article du Monde, le parti écologiste belge est bien positionné dans la bataille.

La Belgique pourrait toutefois ne pas faire cavalier seul au niveau de l’Union européenne, un deuxième pays s’intéresse aux propositions du Pacte finance climat. Pierre Larrouturou a rencontré Josep Borrel, le ministre espagnol des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la coopération, le mardi 21 mai pour en discuter. Pedro Sànchez, le président du gouvernement espagnol, a déjà exprimé son soutien au pacte finance climat. "Il vient juste d’être conforté par les élections, rappelle Pierre Larrouturou. Donc on espère vraiment que cela fonctionnera."

Arnaud Dumas @ADumas5


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable


Pour aller plus loin

Pierre Larrouturou et Jean Jouzel lancent un appel pour un "pacte finance-climat" européen

Doter l'Union européenne d'un budget climat, charger la Banque européenne d'investissement (BEI) de financer des projets pour la transition énergétique ou encore aider massivement les pays d'Afrique : ce sont les propositions d'un ambitieux "pacte finance-climat" européen, porté par...

Appels tous azimuts pour mobiliser massivement les capitaux au service du climat

Des élus, des économistes, des scientifiques, des universitaires… Tous proposent des plans différents, mais tous n’ont qu’un seul et même but : faire en sorte que plus un seul euro ou un seul dollar ne finance le réchauffement climatique, en particulier à travers le développement des...

Grève des jeunes pour le climat : "on préfère sécher plutôt que griller !"

Ils étaient 30 000 à 40 000 jeunes à défiler ce vendredi 15 mars à Paris et près de 150 000 partout en France pour la grève mondiale pour le climat lancée par la jeune Suédoise Greta Thunberg. À travers le monde, 120 pays se sont mobilisés. Les journalistes de Novethic ont suivi le cortège...

La Suédoise Greta Thunberg, à l’origine du mouvement mondial des grèves pour le climat, est à Paris le 22 février

Elle est devenue l’idole de beaucoup de jeunes à travers la planète. La jeune Suédoise Greta Thunberg sera présente pour la deuxième journée de mobilisation vendredi 22 février dans la capitale. S’ils n’étaient que quelques centaines la semaine dernière, la présence de la jeune femme à...

FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Jamie covid 19 stakeholder memo portrait callout

Le PDG de JPMorgan Chase appelle à une économie plus équitable dans le monde d’après

La crise sanitaire doit être un "électrochoc" pour bâtir une économie plus équitable. Tel est l’appel Jamie Dimon, le PDG de JPMorgan Chase, la première banque américaine et l'une des plus puissantes de la finance mondiale. Pour le banquier, trop de monde vit à la limite du seuil de pauvreté. En...

Petrole de schiste ETats Unis Californie DavidMcNews GettyImage AFP

Lors des assemblées générales, les banques françaises sont mises sous pression sur la question climatique

Le thème de l'énergie s’est invité aux assemblées générales des banques françaises. Les ONG ont publié des études alertant sur les niveaux encore élevés de financements accordés aux secteurs du charbon ou encore du pétrole et gaz de schiste. Natixis et BNP Paribas en ont profité pour renforcer leurs...

Collage 02

Assemblée générale : quatre films pour comprendre la relation entre entreprises et actionnaires

Quel est le lien entre Iron Man, Deepwater, Pretty Woman et La part du gâteau ? Tous ces films nous parlent des relations entre des entreprises ou des dirigeants avec leurs actionnaires. Chacun à leur manière, en en faisant l'une des intrigues principales ou annexes, cette relation particulière est...

Une cinquantaine d’acteurs financiers décident de rejoindre l’Alliance pour une relance verte

L’alliance pour une relance verte, initiée par l’eurodéputé Pascal Canfin, voit arriver du renfort. Une cinquantaine d’établissements financiers ont décidé de signer l’appel à la mobilisation du président de la commission Environnement du Parlement européen. En tout, 270 personnes issus des mondes...