Publié le 14 juin 2019

FINANCE DURABLE

La Banque Postale AM publie à son tour sa feuille de route pour sortir du charbon

La société de gestion d’actifs de la Banque Postale suit de près les annonces faites par le Crédit Agricole la semaine dernière. La Banque Postale Asset Management veut désinvestir des entreprises minières et des producteurs d’électricité qui n’ont pas de plan de sortie du charbon. Seules les entreprises ayant prévu de fermer leurs activités liées au charbon, en prenant en compte l’impact social de ces fermetures, pourront obtenir ses financements.

La Banque Postale Asset Management a dévoilé une stratégie pour sortir des investissements dans les activités liées au charbon.
@Pixabay

Le Crédit Agricole avait donné le ton, la semaine dernière. C’est désormais au tour de la société de gestion d’actifs de la Banque Postale d’annoncer une stratégie ambitieuse pour se désengager du charbon. Les deux banques embrayent le pas d’autres grands gérants d’actifs français qui ont annoncé leur stratégie d’exclusion du charbon depuis plusieurs mois. Natixis a, par exemple, dévoilé une stratégie d’exclusion du charbon dès 2015, et l’a renforcée lors de son assemblée générale le 28 mai dernier.

La politique de la Banque Postale Asset Management et du Crédit Agricole va toutefois un cran plus loin que celles des autres gérants d’actifs. Les gestionnaires d’actifs de la Banque Postale ne pourront investir dans les entreprises minières et les producteurs d’électricité qu’à condition qu’ils aient aligné leurs activités sur les objectifs de l’accord de Paris. La Banque Postale AM vérifiera que les entreprises ont formalisé un plan de sortie du charbon d’ici 2030 dans les pays de l’OCDE, 2040 en Chine et 2050 dans le reste du monde, selon les préconisations du Giec.

Prendre en compte une transition juste

Surtout, tout comme le Crédit Agricole, la Banque Postale AM leur demande de s’engager à fermer leurs sites fonctionnant au charbon, et non à les céder à d’autres industriels. La filiale de gestion d’actifs de la banque prend par ailleurs en compte la nécessité d’assurer une transition énergétique juste. Elle prévoit ainsi de prêter attention à la manière dont ces établissements seront fermés et à l’impact social de ces fermetures.

Pour Lucie Pinson, la référente de la campagne Finance privée des Amis de la Terre, ces deux annonces coup sur coup vont dans le bon sens. Les banques semblent avoir pris conscience de la nécessité d’arrêter de financer ces énergies fortement émettrices de gaz à effet de serre. "La manière dont ces politiques seront appliquées à Engie, qui n’a ni plan de sortie du charbon d’ici 2030 et tend à vendre au lieu de fermer ses centrales à charbon, permettra de juger de leur efficacité", ajoute-t-elle.

La Banque Postale AM, aux 220 milliards d’euros d’actifs, prévoit de céder son stock d’actions et d’obligations (dont l’échéance se situe au-delà de 2025) d’entreprises non alignées à sa nouvelle stratégie. Le groupe Banque Postale ne représente toutefois qu’une petite partie du financement des énergies fossiles en France. Selon une étude d’Oxfam, ses investissements dans les énergies fossiles atteignaient 719 millions d’euros entre 2016 et 2017, loin des 5,3 milliards d’euros du Crédit Agricole.

Arnaud Dumas @ADumas5


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable


Pour aller plus loin

Crédit agricole adopte la tolérance zéro vis-à-vis du charbon et montre l'exemple aux autres banques françaises

Une exposition nulle au charbon d'ici 2050, conformément au scénario 1,5°C, un plan de fermeture des actifs d'ici 2021 obligatoire pour chacun de ses clients et une exclusion pure et simple de tous ceux qui miseraient encore sur de nouvelles capacités. Crédit agricole, jusqu'alors à la...

[Décryptage] Nouveau souffle pour l’ISR français

Quand la Banque Postale annonce vouloir passer l’intégralité de sa gestion d’actifs en ISR (Investissement socialement responsable) et que la Banque de France publie sa charte d’investissement responsable, elles envoient deux signaux forts. Leurs engagements témoignent de la vitalité de...

Climat : Oxfam appelle le gouvernement à contraindre les banques à se désengager des énergies fossiles

L'ONG Oxfam appelle le gouvernement à prendre des mesures contraignant les banques à ne plus investir dans les énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz) pour respecter l'Accord de Paris sur le climat. Selon l’ONG, sur la période 2016-2017, les six plus grandes banques françaises ont...

Climate Finance Day : BNP, Crédit agricole et Société générale, comment les banques françaises prennent le virage vert

La finance mondiale se réunit à partir de ce lundi 26 novembre à Paris pour aider à construire un monde plus durable. Les banques, notamment, y jouent un rôle prépondérant. Selon Les Amis de la Terre et Oxfam, les principaux établissements français continuent d'investir massivement dans...

FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Assemblee generale AIrbus 2019 Airbus

Crise du Coronavirus : vers un confinement des dividendes versés aux actionnaires

De plus en plus de voix s’élèvent alertant sur les politiques de dividende des entreprises. Les plans massifs d’aides publiques, pour soutenir les sociétés confrontées à la crise du coronavirus, ne doivent pas se retrouver dans la poche des actionnaires. Certains grands groupes ont déjà annoncé...

Ouverture NYSE bourse coronavirus BryanRSmith AFP

[Coronavirus, le jour d’après] Réhumaniser la finance pour changer les paramétrages du trading à haute fréquence

Depuis le 20 février, les bourses mondiales ont perdu en moyenne 30 %, suivant des phases de chutes vertigineuses suivies de temporaires remontées. La cause est le recours massif au trading à haute fréquence, géré par des algorithmes préprogrammés qui surréagissent au moindre signal négatif. Pour y...

Coronavirus : la BCE injecte 750 milliards d’euros pour soutenir l'économie

La Banque Centrale Européenne (BCE) déploie un programme massif d’injection d’argent frais dans l’économie européenne. Un programme d’achat d’actifs d’urgence pandémie de 750 milliards d’euros est lancé jusqu’à la fin de l’année au moins, pour tenter d’aider les entreprises à traverser le choc de...

Gisement petrole CCO

Reclaim Finance, une nouvelle ONG pour tracer les investissements fossiles des banques

Une nouvelle ONG entend remettre la finance au service du climat. Reclaim Finance, fondée par deux professionnels des organisation non gouvernementale et affiliée aux Amis de la Terre France, a vu le jour mi-mars. Elle prévoit de mettre la pression sur les acteurs financiers pour qu’ils sortent des...