Publié le 20 août 2019

FINANCE DURABLE

Ebola : La Banque mondiale est incapable de débloquer les fonds pour lutter contre l’épidémie

Alors que l’épidémie d’Ebola se propage en République Démocratique du Congo (RDC), la Banque Mondiale suscite des interrogations car elle n’est pas en mesure de débloquer les fonds d’urgence levés sur les marchés précisément pour circonscrire une situation de pandémie.

Epidemie Ebola OMS
Une épidémie d'Ebola est en cours en République démocratique du Congo, mais les fonds pour lutter contre ne sont pas débloqués.
@OMS

[Cet article est tiré de l’Essentiel de la Finance Durable, la nouvelle publication de Novethic]

Plus de 1800 personnes sont mortes victimes de l’épidémie d’Ebola qui frappe l’est de la République Démocratique du Congo (RDC) depuis un an et menace de s’étendre aux grandes villes. Pourtant, la Banque Mondiale continue de verser des intérêts confortables aux investisseurs ayant souscrit à ses "pandemic bonds", dont les fonds doivent servir au financement des opérations de réponse d’urgence.

Le manque de moyens disponibles limite l’endiguement rapide des épidémies mortelles. La Pandemic Emergency Financing Facility (PEF), lancée par la Banque Internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) en 2017, devait y remédier via un financement basé sur les "pandemic bonds". Ces obligations offrent un rendement très élevé en contrepartie du risque d’une perte totale en capital en cas de survenue d’une épidémie d’ampleur de six virus mortels, dont le SRAS et Ebola.

Une situation "pas assez grave"

La PEF n’a débloqué à ce jour que 20 millions de dollars de sa réserve de liquidité pour répondre à la situation en RDC. Selon des informations du Financial Times, la majeure partie des fonds reste bloquée (soit environ 150 millions de dollars) car les critères de déclenchement ne sont pas remplis. En effet, on doit compter au minimum 20 victimes dans un second pays pour engager la partie principale des "pandemic bonds". Le minutieux travail de quarantaine entrepris sur le terrain contribue donc à entretenir les difficultés de financement des opérations…

Le 24 juillet, la Banque Mondiale a annoncé 300 millions de dollars de crédits supplémentaires destinés à la réponse contre Ebola en RDC. Dans le même temps, d’après le magazine américain Foreign Policy, l’OMS coupe dans ses autres programmes pour financer les opérations d’urgence. L’argent des "Ebola bonds" continue de se faire attendre…

Paul Kielwasser


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable


FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Pourtant opposé à la spéculation, le Vatican a pris de gros risques en Bourse

La doctrine de l’Église était pourtant claire : les couvertures de défaillance, ces produits financiers très spéculatifs, ne sont pas éthiques. Une enquête du Financial Times a pourtant révélé qu’une administration du Vatican avait investi dans de tels contrats, spéculant sur la faillite de Hertz,...

Smartphone appli BNP CCO

BNP Paribas propose à ses clients de calculer l’empreinte carbone de leurs dépenses

En s’associant avec la jeune pousse Greenly, BNP Paribas permet à ses clients de mesurer l’empreinte carbone de leur consommation. Intégrée à l’application bancaire, la solution de Greenly détermine le volume d’émission de gaz à effet de serre de chaque ligne de dépense affichée sur les relevés de...

Pompage petrole CC0

Les exclusions de projets pétroles et gaz les plus controversés annoncent un mouvement plus large

Une étude publiée le 20 octobre par l’institut australien IEEFA spécialiste de l’analyse économique et financière du secteur de l’énergie, a passé au crible les politiques de 50 investisseurs de poids qui excluent les sables bitumineux et le forage gazier en Arctique. Leurs conclusions : un exode...

Nikola refuse1 NikolaMotor

Nikola Motor, "l’autre Tesla", s’effondre en Bourse sur fond de promesses technologiques douteuses

Le cours de Bourse de Nikola Motor est descendu aussi vite qu’il était monté. La startup américaine cotée au Nasdaq depuis juin a fait l’objet d’un rapport à charge d’un investisseur. Celui-ci démonte toutes les promesses sur la technologie et sur l’existence même de prototypes du fondateur de la...