Publié le 12 août 2019

FINANCE DURABLE

L’agence de notation Moody’s renforce ses connaissances sur le risque climatique

Moody’s vient de racheter la startup américaine Four Twenty Seven. Spécialisée dans la collecte et l’analyse des données sur le risque climatique pesant sur les entités économiques, Four Twenty Seven apporte un savoir-faire supplémentaire à Moody’s pour affiner en partie ses notations de crédit, et pour développer son expertise dans l’évaluation extra-financière.

agence de notation iStock
Moody's vient de racheter Four Twenty Seven pour renforcer ses compétences sur les données extra-financières.
@iStock

C’est une petite startup que vient de racheter Moody’s, l’agence de notation financière. Mais l’acquisition d'une part majoritaire de Four Twenty Seven, une société créée en 2012 près de San Francisco et spécialisée dans les données sur les risques climatiques physiques, permet à l’agence de notation financière de renforcer un peu plus ses connaissances sur les risques non financiers pesant sur les entités économiques.

"Cela fait plusieurs années que nous travaillons sur les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) pour enrichir nos notations. Nous avons développé des compétences en interne, mais ce sont des métiers très spécialisés", confie Myriam Durand, responsable mondiale des évaluations de Moody’s Investors services.

Les acquisitions de Vigeo Eiris en avril dernier, puis de Four Twenty Seven en juillet, lui permettent d’intégrer une expertise dédiée dans le domaine des données ESG et du risque climat. Ces données sont prises en compte dans la notation de crédit, mais uniquement lorsqu’elles ont un effet sur la capacité d’un acteur économique à rembourser sa dette. Elles permettent aussi d’établir des évaluations de la durabilité de ces entités.

Évaluer l’impact financier des phénomènes climatiques

Ces deux acquisitions marquent également une véritable accélération de la stratégie de Moody’s dans ce domaine. D’autant que, depuis décembre dernier, un département spécifique dédié à l’évaluation extra-financière a été créé, baptisé Moody’s Investors Service Assessment (MISA). "Nous portons une nouvelle ambition : nous voulons créer un standard d'évaluation extra-financière, comme nous l'avons fait dans le domaine de la notation financière", explique Myriam Durand, qui dirige cette activité et est rattachée directement au directeur monde de Moody’s Investors Service.

Four Twenty Seven, dont le nom est tiré de l’objectif de l’État de Californie de réduire de 427 millions de tonnes ses émissions de gaz à effet de serre en 2020, apporte une compétence clé à l’agence de notation. La société américaine, fondée par la française Émilie Mazzacurati, évalue l’effet des risques climatiques physiques sur les entreprises, les bâtiments, les collectivités locales, etc. Concrètement, le travail de la startup permet de connaître l’impact économique et financier sur un actif de phénomènes tels que des pluies diluviennes, un ouragan, un tsunami ou une sécheresse, dans une zone géographique donnée. Les analyses établies par la jeune société permettent aux gérants d’actifs, banques, États, de connaître le véritable prix du risque pesant sur leurs actifs.

"L’équipe de Four Twenty Seven a développé des algorithmes basés sur des modèles climatiques permettant de couvrir notamment 2000 entreprises cotées et 196 pays. C’est une activité qui s’intègre bien avec les expertises de Vigeo, qui apporte 17 ans de données ESG collectées avec la même méthodologie", déclare Myriam Durand. Membre du conseil d’administration de Vigeo Eiris, et bientôt de celui de Four Twenty Seven, Myriam Durand pourra susciter les synergies entre les deux entités pour bâtir des standards d’évaluation des risques environnementaux et climatiques. 

Arnaud Dumas @ADumas5


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable


FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

énergies renouvelables éoliennes panneaus solaires photovoltaique istock ll28

À la place des green bonds, Enel priorise l’émission de SDG bonds, dédiés à l'atteinte des Objectifs de développement durable

Début septembre, le groupe énergétique italien Enel émettait le premier SDG bond, soit la première obligation liée à des indicateurs contribuant aux Objectifs de développement durable (ODD). Un moyen de financement qui, après et avec les green bonds, pourrait prendre de l’ampleur dans les prochaines...

Unicredit banque

[Décryptage] Financiariser la finance supprime des dizaines de milliers d’emplois dans le secteur bancaire

Depuis le début de l’année, le secteur bancaire a supprimé 44 000 emplois. Un mouvement qui se fait à la faveur d’une banque sans humain. Mais, s’affranchissant de leurs ressources humaines, les banques se mettent en risque. Les algorithmes gérant à la nanoseconde des portefeuilles ne gèrent pas...

Epargne pxhere com

[Indicateur Novethic] L’offre de fonds durables explose mais gare au manque de clarté

L’offre de fonds durables grandit. L’indicateur Novethic recense 531 fonds au 30 juin 2019, totalisant 185 milliards d’euros d’encours en augmentation de 27 %. Cette progression suit la demande toujours plus forte pour des produits responsables. Mais elle s’accompagne également d’un foisonnement...

Drapeau europe

La candidature de Sylvie Goulard, experte de la finance durable, à la Commission européenne est rejetée

Gros revers pour la France, sa candidate au poste de Commissaire européen a été rejetée par le Parlement. L’intégrité de Sylvie Goulard, ex-ministre et députée européenne, actuelle sous-gouverneure de la Banque de France, est interrogée par les eurodéputés car elle est citée dans une affaire...