Publié le 21 août 2019

FINANCE DURABLE

[Investir près de chez vous] L’épargne fait son retour à la terre

Comme une forme de retour à la terre… Il est possible de donner du sens à son épargne en finançant des projets d’agricultures durables. L’association Terre de Liens permet aux Français d’aider à acheter des terres agricoles pour y installer des fermiers. Le crowdfunding permet, lui, de développer de nouveaux projets entrepreneuriaux. Cette semaine, Novethic fait le tour des solutions qui permettent d’épargner de manière verte et durable.

Le bas de laine des Français peut aider à développer l'agriculture durable.
@Pixabay

Qui n’a jamais rêvé de la vie à la ferme ? Sans aller jusqu’à changer de vie, il est désormais possible d’investir son épargne dans des projets agricoles responsables. Des entreprises se sont spécialisées dans le soutien aux agriculteurs en collectant de l’argent des Français pour financer le monde rural. Un moyen, pour les citadins, de donner plus de sens à leur épargne.

L’association Terre de Liens, qui œuvre à la préservation des terres agricoles contre la spéculation immobilière, a développé son propre outil de financement du monde paysan. Leur crédo : aider à l’installation de jeunes fermiers porteurs d’un projet d’agriculture biologique, biodynamique ou paysanne. L’association a créé la société la Foncière pour acheter des terres agricoles et les louer aux agriculteurs via un "bail rural environnemental". Celui-ci stipule que le fermier doit rendre la terre le jour où il cesse de l’exploiter.

177 fermes acquises

Pour financer l’acquisition de terres, la Foncière fait appel aux citoyens français. Ceux-ci peuvent acheter une ou des actions de la société, la mise moyenne des épargnants se situant autour de 3 300 euros. Fin 2018, cette entreprise d’investissement solidaire, labelisée Finansol, comptait près de 15 000 actionnaires et un capital de plus de 76 millions d’euros, dont une partie est préservée pour permettre la rotation des actionnaires. L’association a acquis 177 fermes en France, pour environ 4200 hectares.

Autre moyen de financer l’agriculture durable, le site Blue Bees s’est développé sur un créneau différent. Son ambition consiste à développer l’agroécologie et l’alimentation durable. Il ne s’agit donc pas, contrairement à Terre de Liens, de favoriser l’accession à la terre pour des fermiers, mais d’aider des entrepreneurs à développer ou préserver leur projet.

Les projets soutenus sont donc plus variés. Achat de nouveau matériel, création d’un puits, acquisition de serres, solidarité avec des agriculteurs ayant subi des avaries, etc., sont proposés aux internautes sur la plate-forme créée en 2012. Les internautes peuvent soutenir aussi bien des agriculteurs, des maraîchers que des brasseurs de bière. Les financements de Blue Bees se font soit par prêt avec intérêt - l’internaute récupère donc sa mise à la fin, en plus des intérêts -, soit par don avec ou sans contrepartie. Le site a déjà permis le financement de plus de 300 projets en France, pour plus de 5 millions d’euros collectés. 

Arnaud Dumas, @ADumas5


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable


Pour aller plus loin

[Infographie] En 2050, l'agroécologie pourrait nourrir tous les Européens à condition de manger moins et mieux

Oui, l'agroécologie pourrait nourrir tous les Européens d'ici 2050, affirme dans une étude l'Iddri. Suppression des pesticides de synthèse, moins de production animale, plus de légumineuses... La production baisserait en moyenne de 35 %, mais aurait des bienfaits indéniables sur la...

[VIDEO] On a 20 ans pour changer le monde, le documentaire plaidoyer de l’agroécologie

Si l’agroécologie était l’avenir de la France ? C’est ce que donne à voir le documentaire "On a 20 ans pour changer le monde", signé Hélène Médigue. La réalisatrice a suivi dans son combat Maxime de Rostolan, le créateur des Fermes d’avenir et de la ferme expérimentale de Bourdaisière. Son...

[Le monde en 2050] Le black-out qui a mis fin à l’agriculture numérique

Il n'y a jamais eu autant de terres agricoles bio en France

C'est un record. Selon les derniers chiffres de l'Agence bio, le cap des 2 millions d'hectares cultivés en bio a été franchi. C'est désormais un agriculteur sur dix qui travaillent en bio. Une croissance nécessaire pour répondre à la demande des consommateurs mais qui semble encore...

FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Pourtant opposé à la spéculation, le Vatican a pris de gros risques en Bourse

La doctrine de l’Église était pourtant claire : les couvertures de défaillance, ces produits financiers très spéculatifs, ne sont pas éthiques. Une enquête du Financial Times a pourtant révélé qu’une administration du Vatican avait investi dans de tels contrats, spéculant sur la faillite de Hertz,...

Smartphone appli BNP CCO

BNP Paribas propose à ses clients de calculer l’empreinte carbone de leurs dépenses

En s’associant avec la jeune pousse Greenly, BNP Paribas permet à ses clients de mesurer l’empreinte carbone de leur consommation. Intégrée à l’application bancaire, la solution de Greenly détermine le volume d’émission de gaz à effet de serre de chaque ligne de dépense affichée sur les relevés de...

Pompage petrole CC0

Les exclusions de projets pétroles et gaz les plus controversés annoncent un mouvement plus large

Une étude publiée le 20 octobre par l’institut australien IEEFA spécialiste de l’analyse économique et financière du secteur de l’énergie, a passé au crible les politiques de 50 investisseurs de poids qui excluent les sables bitumineux et le forage gazier en Arctique. Leurs conclusions : un exode...

Nikola refuse1 NikolaMotor

Nikola Motor, "l’autre Tesla", s’effondre en Bourse sur fond de promesses technologiques douteuses

Le cours de Bourse de Nikola Motor est descendu aussi vite qu’il était monté. La startup américaine cotée au Nasdaq depuis juin a fait l’objet d’un rapport à charge d’un investisseur. Celui-ci démonte toutes les promesses sur la technologie et sur l’existence même de prototypes du fondateur de la...