Publié le 23 août 2019

FINANCE DURABLE

[Investir près de chez vous] L’investissement à impact se met en quête de bénéfices sur la société

L’investissement à impact connaît une croissance rapide depuis quelques années. Il attire des investisseurs qui veulent à la fois créer un bénéfice positif concret en matière sociale et environnementale et pouvoir être capable de mesurer de manière chiffrée cet impact. Cette semaine, Novethic fait le tour des solutions qui permettent d’épargner de manière verte et durable.

Les fonds d'investissement à impact cherchent à engendrer un impact positif mesurable sur la société.
@iStock

C’est une niche du marché de la finance qui commence à faire parler d’elle. L’investissement à impact permet en effet de placer son épargne par l’intermédiaire de fonds d’investissement dont le but est de générer une plus-value sociale ou environnementale concrète. L’argent engagé sert donc véritablement à transformer l’économie, tout en générant un rendement financier.

Et les structures "d’impact investing" se multiplient. Selon Eurosif, le forum européen de l’investissement responsable, ce segment de marché gérait 108 milliards d’euros en 2017, avec une croissance annuelle moyenne de 52 % depuis 2013. En France, la commission Impact de France invest, l’association des investisseurs en capital, compte 26 membres comme Citizen Capital, Comptoir de l’innovation, Alter Equity, Mirova, etc.

L’un des derniers fonds créé en date est issu de la Fondation de France, qui a choisi cette forme innovante pour investir une partie de son patrimoine. La raison ? C’est un moyen plus direct de contrôler les retombées positives de ses placements financiers.

Elle a lancé début juin le fonds France 2i, en partenariat avec la société d’investissement Raise, en le dotant de 100 millions d’euros. Celui-ci soutiendra des entreprises à mission ou des entreprises en train de faire évoluer leur modèle pour être plus vertueuses en termes sociaux et environnementaux. "Nous allons accompagner le développement de structures ou d’initiatives qui imaginent de nouveaux outils pour lutter contre le changement climatique, favorisent l’insertion, améliorent les conditions de vie, réduisent les inégalités, contribuent à une croissance durable et partagée", expliquait Axelle Davezac, la directrice générale de la Fondation de France au lancement du fonds.

Mesurer les effets

Des investisseurs traditionnels lancent également leur fonds d’impact. Aviva, l’assureur britannique, a lancé, en 2014, Aviva Impact Investing France, un fonds de 30 millions d’euros. Labélisé Finansol (finance solidaire), le fonds a investi dans une quarantaine d’entreprises, comme Phénix (réduction du gaspillage et valorisation des déchets) ou Simplon.co (formation au numérique), dont l’assureur mesure l’impact sur la société. Selon Aviva, les entreprises en portefeuille ont ainsi permis de générer depuis le lancement du fonds d’impact 5 millions de MWh d’énergie verte, de valoriser 150 000 tonnes de déchets, ou encore de soutenir 6000 emplois.

C’est par cette mesure chiffrée de l’impact sur la société que ces fonds doivent se distinguer, plus que par leur rendement financier. Selon l’enquête annuelle du Global Impact Investing Forum (GIIN), 34 % des fonds d’impact investing cherchent un retour financier inférieur au marché, privilégiant des entreprises dont le modèle d’affaires est basé sur des valeurs sociales et environnementales.

Arnaud Dumas, @ADumas5


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable


FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Pourtant opposé à la spéculation, le Vatican a pris de gros risques en Bourse

La doctrine de l’Église était pourtant claire : les couvertures de défaillance, ces produits financiers très spéculatifs, ne sont pas éthiques. Une enquête du Financial Times a pourtant révélé qu’une administration du Vatican avait investi dans de tels contrats, spéculant sur la faillite de Hertz,...

Smartphone appli BNP CCO

BNP Paribas propose à ses clients de calculer l’empreinte carbone de leurs dépenses

En s’associant avec la jeune pousse Greenly, BNP Paribas permet à ses clients de mesurer l’empreinte carbone de leur consommation. Intégrée à l’application bancaire, la solution de Greenly détermine le volume d’émission de gaz à effet de serre de chaque ligne de dépense affichée sur les relevés de...

Pompage petrole CC0

Les exclusions de projets pétroles et gaz les plus controversés annoncent un mouvement plus large

Une étude publiée le 20 octobre par l’institut australien IEEFA spécialiste de l’analyse économique et financière du secteur de l’énergie, a passé au crible les politiques de 50 investisseurs de poids qui excluent les sables bitumineux et le forage gazier en Arctique. Leurs conclusions : un exode...

Nikola refuse1 NikolaMotor

Nikola Motor, "l’autre Tesla", s’effondre en Bourse sur fond de promesses technologiques douteuses

Le cours de Bourse de Nikola Motor est descendu aussi vite qu’il était monté. La startup américaine cotée au Nasdaq depuis juin a fait l’objet d’un rapport à charge d’un investisseur. Celui-ci démonte toutes les promesses sur la technologie et sur l’existence même de prototypes du fondateur de la...