Publié le 12 décembre 2017

Infographies

[INFOGRAPHIE] Trois ans de mobilisation des investisseurs sur le climat

Face aux risques et opportunités liés au changement climatique, les investisseurs sont de plus en plus nombreux à se mobiliser et à plaider en faveur d’une décarbonation de l’économie. Les investisseurs dits engagés essaiment peu à peu au sein de la finance classique. Ils engagent des actions auprès des régulateurs et des entreprises. Une mobilisation qui s'est accélérée avec la COP21 et l'adoption de l'Accord de Paris.

Les investisseurs ont montré leur mobilisation contre le changement climatique lors de la COP21
ERIC PIERMONT/AFP

Le One Planet Summit est considéré comme le troisième grand événement international, après l’Accord de Paris signé lors de la COP21 en 2015 et le Climate Summit de l’ONU en 2015. Mais entre temps, de nombreux appels, événements ou discours ont permis de sensibiliser les acteurs de la finance classique au sujet.

Il y aura notamment eu le discours fondateur du gouverneur de la banque d’Angleterre, Mark Carney, sur la tragédie des horizons, qui a permis de théoriser les risques financiers liés au changement climatique ou la création de la task force sur la transparence financière autour du climat (TCFD) qui devrait permettre de créer un cadre de reporting international sur le climat…

Et puis les nombreux appels d’investisseurs, regroupant des acteurs de plus en plus importants, à respecter l’Accord de Paris, quelle que soit l’attitude des États-Unis quant à la réalité du changement climatique et de ses implications, notamment sur le plan économique et financier.

La finance classique en ordre de marche

Impensable il y a quelques années encore, des acteurs comme Black Rock, le plus gros gestionnaire d’actifs au monde, avec des encours pesant plus de 2 fois le PIB de la France, est aujourd’hui engagé dans la bataille. Il le fait savoir aux patrons des entreprises de son portefeuille. Un engagement qui l’a notamment poussé à voter, contre l’avis des dirigeants, pour une résolution demandant à Exxon plus de transparence sur sa stratégie climatique.

Appels, engagement actionnarial, désinvestissement ou investissement verts, la mobilisation des investisseurs sur le changement climatique est réelle. Elle demande cependant à être renforcée et accélérée pour être en ligne avec les besoins et l’urgence de la transition énergétique.

A ce jour, l’économie financée par les investisseurs, notamment à travers les principaux indices boursiers de la planète, nous conduisent à un réchauffement de 3 à 6 degrés par rapport à l’ère préindustrielle.  

Béatrice Héraud @beatriceheraud


© 2018 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles